STYLE

JEAN SELVEDGE ASPHALTE

Il va falloir s’y faire désormais, la marque Asphalte fait partie du paysage Français de la mode masculine. Ce qui n’était au départ qu’un crowdfunding réussi, s’est transformé en une machine à fabriquer des bestsellers.

Après le Pull Parfait, les Baskets blanches ou la chemise en jean, la marque a récemment lancé son premier jean en denim selvedge. J’ai eu l’occasion de pouvoir mettre la main sur leur première livraison la semaine dernière, et voici mes impressions à chaud.

Note : j’ai testé uniquement les modèles “brut” et “bleached” de la gamme pour me faire une idée. Je considère que tester ces deux modèles suffit à se faire une idée.

* * *

Un beau tissu japonais 🇯🇵

Avant-tout, si vous ignorez ce que “jean “selvegde” signifie, voici un petit cours de rattrapage express pour vous.

Un beau vêtement c’est d’abord un tissu de qualité

Le tissu utilisé pour la fabrication de ce jean vient de chez Collect, un tisserand japonais très réputé, fondé en 1992. “Collect” fabrique son denim sur d’anciens métiers à tisser, et fait partie aujourd’hui des meilleurs fabriquant du monde. Il a lancé plusieurs excellentes marques de jeans comme Momotaro, ou Japan Blue Denim. Le jean Asphalte est donc plutôt bien doté de ce côté là.

texture jean selvedge asphalte bleached

Le jean “bleached” Asphalte

Un denim de poids moyen

Ce jean est confectionné dans un denim selvedge de poids moyen. Ce denim fait 14oz, c’est à dire 400g au mètre carré. On considère que c’est le grammage le plus couramment utilisé pour fabriquer un bon jean. Il donne un tissu assez épais pour être porté toute l’année, à l’exception des périodes de forte chaleur, tout en étant confortable et résistant.

poches jeans asphalte

Un superbe denim brut

lisere rouge jean selvedge denim

Vue de l’intérieur

La composition

Ce tissu est composé de 95% de coton et de 5% de polyuréthane qui apportent de la robustesse. Même si cette matière n’est pas naturelle, sa stabilité dans le temps en fait un bon choix pour un jean.

Le rendu visuel et le toucher

Côté rendu, j’apprécie les aspérités et la texture de ce tissu. Le bleached et le stoned laissent apparaitre les irrégularités créées par les métiers à tisser. Cela est moins apparent sur le “brut” et le “rinsed”. Cliquez ici pour voir toutes les couleurs.

Ça donne du caractère à ce jean, une vraie âme que n’a pas un tissu totalement lisse et “parfait”. J’ai même une petite “bourre” au niveau du tibia sur mon bleached, qui est une imperfection (comme un grain de beauté) laissée au moment du tissage.

Le brut est un peu cartonneux quand il est neuf, mais j’ai vraiment vu pire ! Il s’assouplit en très peu de temps. Le bleached est très doux et agréable à porter. D’ailleurs je ne l’ai pas quitté depuis que je l’ai reçu.

texture jean asphalte

La texture de ce jean 👌🏻

denim bleached

La petite “bourre” dont je vous parlais plus haut

* * *

Un montage classique

La confection de ce jean est similaire à celle d’un jean Uniqlo, si vous avez déjà eu l’occasion d’en tester un (attention je ne parle pas du tissu, juste de la “confection”). Il y a des bartack(1) un peu partout, même au fond des poches ! Le jean est cousu avec un fil “bronze” (certainement en coton), et avec du point chainette un peu partout (un type de couture bien spécifique). L’ensemble à l’air très (très) robuste.

fonds poches jean asphalte

Les bartacks au fond des poches

batack jean

Le bartack à l’entrejambe

Seul bémol à mon avis, les coutures à l’intérieur des cuisses faites à la machine double aiguilles (plus rapide à confectionner) qui donnent un résultat assez épais, et qui forment un bourrelet de tissu qui risque d’être assez sensible au frottement et donc à l’usure. Je vous dirait ça dans quelques mois.

couture intérieure jambe

Le petit bourrelet en question

(1) Bartack : couture épaisse qui donne de la robustesse au niveau d’une zone de tension sur un vêtement.

* * *

Des détails et finitions efficaces

De ce côté là, Asphalte n’y est pas allé avec le dos de la fourchette à dessert. Le jacron au dos (empiècement où est imprimée la marque) est en cuir épais et marqué au fer. Ce détail va très bien se patiner avec le temps et ne pourra pas s’abimer ou se déchirer.

Les boutons de la braguette ont l’air increvables ! Aucun risque de les abimer, même en cas d’ébats amoureux soutenus. Le tissu des poches est lui aussi très robuste. Vous n’allez pas percer vos poches demain, ça c’est sûr !

bouton jean asphalte

Des boutons très épais

tissu interieur poches jean

Un tissu de très robuste pour les poches

etiquette jean asphalte

Quelques conseils applicables à tous les jeans de qualité

* * *

La coupe du jean Asphalte

C’est un point crucial sur lequel la marque était attendue. C’est ce qui fait tout le rendu du jean une fois porté.

Ils ont donc créé une coupe “semi-slim” et “mi-haute” qui est pensée pour convenir au plus grand nombre (comme c’est la seule coupe). Et sur cette coupe il y a un point que j’adore et un autre que j’aime vraiment moins.

fit jean asphalte

La coupe de la jambe est parfaite.

Pour ce qui est de l’ordre du “j’adore”, je dois dire que la coupe de la jambe est une réussite. Le jean épouse la cuisse et le mollet en laissant un confort parfait sans nuire au style. J’ai pris une taille 30 et le bas de 17cm de largeur est lui aussi parfait. Je n’ai pas vérifié les autres tailles mais je suppose que la gradation (choix des dimensions et des proportions) doit être bien réalisée pour les autres tailles. Attention, les amateurs de jean “slim” devront passer leur chemin… ou aller s’acheter un legging chez Cheap Monday !

ourlet jean selvedge

Le jean tombe bien sur une bottine, un mocassin ou une basket basse.

Côté “mouai”, c’est la hauteur de taille qui ne m’a pas convaincu. Cette taille “mi-haute” qui est un entre deux est à mon avis un peu basse. C’est certainement une question de goût, je dois préférer les pantalons taille haute.

poche arriere jean asphalte

Les poches arrière légèrement inclinées 🍑

Au final, le rendu est visuellement superbe, mais aussi très confortable à porter. On a une bonne sensation de maintient, malgré cette taille assez basse, tout en ayant du confort. C’est exactement ce que j’aime sur les pantalons de Bernard Zins, et que je retrouve ici.

* * *

N’oubliez pas de faire vos ourlets ! ✂

Vous allez recevoir le pantalon avec probablement 10 centimètres de tissu en trop au niveau de la longueur. Prenez bien le temps de faire retoucher votre longueur de jean pour l’ajuster au bon niveau et ne pas finir avec un accordéon au niveau des chevilles.

ourlet jean selvedge brut

Rendez-vous dans quelques semaines…

Pour l’ourlet, je suis allé chez Superstich pour avoir le fameux “ropping effect” et le point de chainette que seule la machine Union Special 43200g peut donner. Je vous montrerai le résultat sur Insta en Story quand j’aurai porté mon jean plusieurs semaines.

* * *

Ça vaut le coup d’acheter ? 💶

C’est la question à 99 chameaux. Est-ce que ça vaut le coup de poireauter quelques semaines pour l’avoir ?

Honnêtement ? Oui ! Ce jean fait une très juste synthèse entre un tissu de qualité, une confection de qualité, et un prix raisonnable. L’équation permet d’obtenir un résultat cohérent, à la frontière entre tous les critères qu’on cherche à réunir dans un jean qu’on posera sur ses fesses pour les quelques années à venir.

Je crois avec certitude que ce jean est aussi robuste qu’il en a l’air. Et bonne nouvelle, l’acheter ne vous obligera pas à vous nourrir de Barilla pour les 6 prochains mois. A 99€ pour les 4 couleurs, ce jean est à un prix très abordable.

Finalement, je crois bien que l’inconnue de l’équation en question sera : “j’en prends un, deux, ou quatre ?”

A bientôt messieurs !

Arnaud

test Asphalte jean

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE OFFERT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ? 😎

TÉLÉCHARGE MON GUIDE GRATUIT 🆓
OUI JE VEUX
close-link
LE CLUB VGL

Pour recevoir toutes les infos sur le bracelet.
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !