ACCESSOIRES HOMME

ST DUPONT “FIRE LINES”

briquet st dupont fire lines

Si je dois citer un objet qui ne s’est pas laissé démoder par le temps jusqu’à aujourd’hui, c’est bien le briquet S.T. Dupont. Cette marque connue dans le monde de la flamme a su parcourir les époques en fabriquant des modèles qui traversent les décennies avec style depuis la création du premier briquet en 1941.

L’histoire de S.T. Dupont

Les débuts du malletier “Simon Tissot Dupont”

L’origine de la société S.T. Dupont remonte à 1872, quand un certain “Simon Tissot Dupont“, photographe de Napoléon III, créa à l’âge de 25 ans ses premières malles de voyage pour la haute société parisienne. Il façonnait dans sa boutique de la rue Dieu des malles luxueuses qu’il faisait personnaliser pour chaque client notamment avec les initiales de leurs propriétaires. Parmi les plus célèbres, il comptera notamment à cette époque Napoléon III et l’impératrice Eugénie.

En 1919, les deux fils du fondateur, Lucien et André, prirent la relève de leur père, et ils acquirent en 1921, l’hôtel particulier du 8 bis rue Dieu à Paris pour agrandir l’atelier et honorer les commandes toujours plus nombreuses qui affluaient. Chaque notable de l’époque voulait sa malle ou mallette de voyage siglée “S.T. DUPONT”.

s.t. dupont 8 bis rue Dieu Paris

Gauche : Simon Tissot Dupont | Droite : la boutique S.T. Dupont du 8 bis rue Dieu à Paris

Quelques années plus tard, en 1924, la manufacture parisienne n’était plus assez grande pour fournir toujours plus de commandes et les deux fils Dupont transférèrent l’atelier à Faverges, non loin de la ville de Saint-Ferréol d’où leur père était originaire. En 1935, on dénombrait 350 employés qui fabriquaient la production de S.T. Dupont dans cette usine située à plus de 650km de Paris dans le parc naturel régional du Massif des Bauges.

valise st dupont necessaires de voyage

Une valise S.T. Dupont contenant un nécessaire de voyage

La naissance du premier briquet

Mais c’est en 1941 que la production de S.T. Dupont prit un tournant décisif, quand le Maharadjah de Patiala commanda 100 minaudières en laque pour ses favorites, contenant chacune un briquet en or massif. A cette époque, la marque ne fabriquait pas de briquet, et les artisans de S.T. Dupont durent concevoir entièrement un nouveau modèle connu aujourd’hui pour avoir été le premier briquet de luxe.

st dupont Maharajah de Patiala

Le Maharajah de Patiala

Au fil du temps les valises de voyage perdirent de leur importance, et S.T. Dupont devint bien plus connue pour ses briquets et ses stylos que pour ses mallettes. De nombreuses personnalités furent les clients porte drapeau de la marque. On peut notamment citer Jackie Kennedy Onassis, Humphrey Bogart, Pablo Picasso ou encore Audrey Hepburn, qui furent tous bien plus que des étendards, de véritables utilisateurs.

Aujourd’hui, 94 ans plus tard, l’atelier S.T. Dupont est toujours situé dans le berceau familial de Simon Tissot Dupont en Haute-Savoie, aux pieds des Alpes et non loin du lac d’Annecy, et les briquets de la marques demeurent une référence indétrônée.

La marque vient notamment de sortir un nouveau modèle “Fire Lines” une réinterprétation du motif iconique “Fire Head”.

Le briquet “Fire Lines”

Le Fire Lines est composé, comme les autres briquets à flamme jaune, d’un corps principal renfermant la réserve de gaz et de la pierre qui est grattée par la molette qui est elle même actionnée par la roulette. L’ensemble est protégé par un capuchon fixé sur le corps par un pivot, qui bascule quand on souhaite utiliser son briquet.

fire lines briquet st dupont

Il reprend donc les codes du modèle emblématique Fire Head en conceptualisant ses lignes, et en ajoutant un effet mat et brillant très réussi. Alors que le Fire Head est composé d’un motif facetté de multiple triangles au touché très doux, le Fire Lines est quant à lui strié par de larges encoches gravées dans la masse. Le Fire Lines est surprenant au toucher, oscillant entre la douceur du palladium brossé et l’agressivité des gravures qui tranchent ce modèle. La roulette totalement lisse et polie amplifie elle aussi ce contraste.

briquet fire lines st dupont palladium

Avec ses 120 grammes, ce briquet fait le poids moyen d’un smartphone actuel, mais pour un encombrement bien moindre : 3,7 cm de largeur, 6,2 de hauteur et 1,1 de profondeur. Une fois en mains, on sent que ce n’est pas un gadget. Il est présent et très dense, il tombe dans la main comme un petit lingot de métal précieux. C’est une sensation unique que d’avoir un briquet de ce type en main. Je vous recommande de vous faire un idée par vous même, c’est une expérience très agréable !

stylo st dupont

Le stylo “Fire Lines”

Le son inimitable du S.T. Dupont

C’est lui qui rassemble tous les amateurs de beaux briquets. Le son cristallin que fait un briquet S.T. Dupont à l’ouverture de son capuchon est certainement ce qui marque le plus quand en on utilise un pour la première fois. La finesse et la résonance de ce son est d’ailleurs l’élément le plus caractéristique de cette pièce. Elle est même l’objet d’un contrôle qualité avant de quitter l’atelier, où une personne dédiée contrôle à la fois la hauteur de la flamme et l’assemblage, mais aussi la tonalité parfaite du son que fait chaque briquet à l’ouverture !

Le son du Fire Line S.T. Dupont

clic briquet st dupont

Mais si on parle souvent du son à l’ouverture, celui à la fermeture est lui aussi très intéressant. Ce claquement franc et clair est très caractéristique et presque impressionnant quand on utilise ce briquet pour la première fois.

Un briquet qui fait… du feu !

Ce briquet fait à la main en France est vendu 750€. C’est une somme vous me direz pour un accessoire qui fait simplement du feu comme un briquet à 1 euro. Il fait une flamme, ni plus ni moins. Vos bougies, cigares et cigarettes ne seront pas mieux allumées avec un S.T. Dupont qu’avez un briquet jetable.

Et pourtant rien n’est plus actuel qu’une telle pièce. Dans une époque où le plastique est omniprésent, où la terre fait une overdose de produits jetables, avoir un briquet rechargeable et durable semble être une évidence. En plus d’avoir un style autrement plus remarquable qu’un bout de plastique, un briquet de cet allure vous durera une vie entière, sans jamais devoir produire une immense quantité de déchets inutiles.

fire lines st dupont

Que ce soit ce Fire Lines ou un petit Minijet plus accessible, privilégions aujourd’hui ce type de produit rechargeable aux accessoires jetables qui finiront par nous détruire. Revenons au bon sens d’acheter un bel accessoire qu’on garde plusieurs années au lieu de consommer et jeter des dizaines de morceaux de plastiques qui ne seront jamais recyclés. Et si on ne le fait pas pour la planète, faisons le au moins pour notre allure, et offrons-nous, comme le disait une publicité de la marque en 1958, “la flamme la mieux habillée du monde“.

Arnaud

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE GRATUIT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ?

TÉLÉCHARGE MON GUIDE
Plus de 11.000 lecteurs
OUI JE VEUX
close-link
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !