Vous lisez
COMMENT BIEN S’HABILLER POUR SKIER ?
comment bien habiller ski homme

Cela fait un moment que je n’avais pas skié et j’ai eu la chance de pouvoir aller à l’autre bout du monde, en Colombie Britannique pour dévaler les pistes de la station de ski de Whistler. Mais on ne va pas au ski comme on part faire une balade en campagne. Il faut être préparé, avoir des vêtements adéquats, et surtout ne pas négliger la qualité de son équipement. Cela pourrait vous coûter la vie, et je ne rigole pas !

Cet article fait suite à mon séjour au ski au Canada et à une discussion que j’ai eu à Chamonix en début d’année avec un guide haute de montagne. Tous les conseils prodigués ici sont les miens et ceux d’un spécialiste. Cependant, si vous partez en excursion dans une zone qui peut être hostile, je vous recommande d’adapter votre tenue au cas par cas et de demander des conseils complémentaires à un vendeur expert comme ceux du Vieux Campeur à Paris.

Suivez moi sur Instagram @verygoodlord

L’ÉQUIPEMENT DE BASE POUR ALLER SKIER

J’ai l’air plutôt bien là !
Equipement complet : Fusalp
Casque et masque : Uvex

Voici ma tenue idéale pour être vraiment bien habillé pour aller skier :

  • Un casque : c’est indispensable, ce n’est pas une option, le ski est un sport dangereux qui peut occasionner de sérieux dommages lors d’une chute. Je ski avec un casque Uvex qui est une marque de référence dans ce domaine.
  • Un masque : ce n’est pas indispensable, mais c’est recommandé, surtout si la météo est changeante. Vous aurez dans l’idéal un masque pour le soleil et un masque pour les jours de tempête.
  • Des gants : de véritables gants imperméables, en cuir ou en matière technique. Vous pouvez aussi porter des sous-gants si vous avez rapidement froid aux mains.
  • Des chaussettes : des vraies, en matière technique ou en laine. Une paire bien chaude, histoire de ne pas perdre vos doigts de pied !
  • Une sous couche : c’est elle qui absorbe la transpiration tout en étant respirante. On considère qu’un vêtement est respirant à partir d’un MVTR (taux de transmission de la vapeur d’eau) de 10.000 grs/m2/24H. Un excellent vêtement respirant se situe entre 10.000 et 30.000 grs/m2/24H.
  • Une couche intermédiaire : c’est elle qui donne la chaleur. Elle peut être en polaire ou en laine. Elle est à choisir en fonction de votre frilosité !
  • Une veste de ski : elle imperméable, confortable et pleine de petites poches pratiques pour y glisser ses accessoires de glisse.
  • Un pantalon de ski : vous pouvez skier en jean, mais c’est quand même plus agréable d’avoir un bon gros pantalon de ski bien confortable, imperméable et chaud.
  • Un cache cou : c’est en option, mais ça peut être pratique pour éviter de se geler les lèvres et le menton.
  • Un cagoule de ski : c’est encore l’accessoire le plus efficace pour se protéger au niveau du visage.
  • Un sac à dos : un modèle étanche qui peut contenir une gourde, de la nourriture qui ne gèle pas (fruits secs par exemple), une chaufferette, une bougie, briquet, etc.

AVOIR UNE BONNE SOUS COUCHE

Voilà à quoi vous devriez ressembler avant de mettre votre couche intermédiaire et votre veste / pantalon de ski. Une bonne sous couche se compose d’un t-shirt et d’un legging.

bonne sous couche homme merinos ski

Un vêtement respirant

On dit d’ailleurs “en tenir une bonne sous couche”…

C’est la première couche qui va notamment vous permettre de rester au chaud. C’est celle qui est contre votre peau, elle garde la chaleur mais évacue la transpiration. Et pour ce faire, il faut porter un vêtement “respirant”. On dit d’un vêtement qu’il est “respirant” quand son indice MVTR (taux de transmission de la vapeur d’eau) est de 10.000 grs/m2/24H minimum. Le MVTR d’un très bon vêtement respirant se situe entre 10.000 et 30.000 grs/m2/24H. Cette information peut être inscrite sur l’étiquette du produit, et si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à demander au vendeur.

Une matière de qualité

La meilleure matière pour une sous couche est la laine Merinos. C’est une laine douce, qui ne gratte pas et qui retient la chaleur en évacuant la transpiration. Elle est très légère, respirante, et naturellement anti-odeurs. Faites le test, avec une hygiène normale, même après plusieurs jours de ski vous n’aurez pas de soucis. Comme la plupart des laines, elle est naturellement thermorégulatrice.


COUCHE INTERMÉDIAIRE

C’est la couche qui tient au chaud. C’est celle que vous allez faire varier en fonction de votre frilosité et de votre rythme. Si vous êtes frileux et/ou que vous skiez tranquillement sans trop forcer, je vous recommande de prendre une couche intermédiaire épaisse et chaude, en polaire ou en laine. La polaire a l’avantage d’être plus légère et isolante que la laine. Je vous recommande le Polartech©, le Thermoball© ou le Primaloft© pour vos couches intermédiaires.

Si vous n’êtes pas frileux et/ou que votre rythme est très élevé (votre production de chaleur aussi), vous pouvez vous limiter à une couche intermédiaire légère, et prendre une seconde couche intermédiaire dans votre sac à dos. Mais dans tous les cas, ne négligez pas cette couche, au risque de prendre vraiment froid. C’est principalement cette couche qui va retenir la chaleur de votre corps.

La joie d’avoir une couche intermédiaire de qualité…

UNE BONNE VESTE DE SKI

C’est la dernière couche de votre tenue. Sa fonction principale est de vous protéger du vent qui vous donnerait une sensation de froid, et des intempéries qui pourraient irrémédiablement vous mouiller. Et rien de pire que d’être trempé quand il fait -10 ou – 20 dehors ! Pour ce qui est de l’étanchéité, les marques ont développé des matières qui sont à la fois coupe-vent, imperméables et respirantes. Comment cela est possible ? Car ces tissus sont dotés d’une membrane qui laisse sortir la vapeur d’eau que le corps produit, tout en bloquant l’eau liquide qui tenter de se frayer un chemin à l’extérieur.

L’imperméabilité d’un tissu se calcule en projetant de l’eau dessus et en calculant sa résistance au passage de l’eau. Le résultat de cet test donne un chiffe en “mm Schmerber”, qui permet d’évaluer l’efficacité du tissu. Au delà de 2000 Schmerber, la veste est imperméable, et plus le chiffre de Schmerber est haut, plus elle est efficace. Une veste à 8000 Schmerber protège d’un orage violent et pendant un certain temps, alors qu’une veste à 2000 Schmerber protège d’une pluie classique et courte. Veillez à avoir une veste de ski dont l’imperméabilité est excellente, au moins au delà de 8000 mm Schmerber.

En plus du tissu, faites bien attention aux “zip” de votre veste. Ils doivent impérativement être étanches si vous souhaitez conserver le bénéfice de l’étanchéité du tissu. En plus de l’imperméabilité, privilégiez aussi la respirabilité, et veillez à ce que la veste soit conçue avec un membre de type Gore-Tex® / Dermizax® / NeoShell® etc… Veillez aussi à avoir une bonne doublure, dans une matière assez chaude, ce qui peut vous éviter d’avoir une couche intermédiaire trop épaisse.

Pour ce qui est de la praticité, je vous recommande de choisir une veste avec plein de poches, un peu partout, et surtout une poche “ski pass” au niveau de la manche gauche pour glisser votre forfait de remontées mécaniques qui est en général doté d’une puce sans contact type RFID. Un pare neige intégré à l’intérieur de la veste est un plus, tout comme des passes-pouces, car il permettent à la fois de bloquer la neige qui pourrait remonter sous la veste ou dans les manches, et de bloquer efficacement le vent.

Il est très pratique d’avoir une capuche sur une veste de ski, même si vous portez un casque (vous devez porter un casque, j’insiste !), car elle peut être très utile si vous devez vous protéger d’une intempérie, contrairement à votre casque. Autre détail, ma veste Fusalp Sander était équipée d’un petit essuie-masque en microfibre intégré dans la poche intérieur de la veste et qui est très pratique. Quand vous testerez votre veste pour la première fois en magasin, faites bien attention qu’elle ne vous irrite pas au niveau du menton, c’est souvent le cas sur les vestes de ski. Ma veste est notamment équipée d’une protection en nubuck au niveau du menton. Smart !

comment habiller pour aller skier homme
Veste : Fulsap
Casque : UVEX

LA VESTE CHAUFFANTE

C’est un vrai luxe que j’ai eu l’occasion de tester récemment avec la Fusalp Sander Futur qu’ils viennent de sortir récemment. Une petite batterie externe – comme celle de votre téléphone – est située dans la poche intérieure de la veste, et elle est contrôlée par de petits boutons situés dans cette même poche. La chaleur est assez douce mais elle est suffisante pour procurer une sensation de confort et permettre au corps ne pas lutter en permanence pour se réchauffer. Un pur bonheur !

UN PANTALON DE SKI BIEN ÉTANCHE

Comme pour la veste, veillez à ce que votre pantalon soit parfaitement étanche, surtout si vous faites du hors piste ou si vous tombez fréquemment. Ne vous inquiétez pas, on est tous tombés en ski. Certains ne s’en souviennent pas car il étaient trop petits, mais ils ont quand même pris de bonnes gamelles ! Un pantalon idéal sera étanche à 28.000 mm Schmerber et respirant autour de 25.000 grs/m2/24H. Votre pantalon étant bien plus soumis à la pénétration de l’eau que votre veste, veillez à ce qu’il soit d’une excellente qualité, et ne négligez surtout pas cette partie de votre tenue.

A DECOUVRIR SUR VGL

Parfois c’est utile…

Un bon pantalon est, comme une veste, parfaitement respirant, assez chaud, et doté d’une série de petits zip étanches et de poches bien pratiques. Privilégiez la confort à la coupe. Prenez un pantalon qui ne vous sert pas à la taille, de sorte que vous pourrez quand même le fermer et descendre les pistes après cette fameuse raclette du midi au chalet d’altitude ! Les pantalons de ski sont en général équipés d’une paire de bretelles, et cela est très pratique et je vous recommande ce type de modèle. D’autres sont conçus comme des salopettes, ce qui est idéal pour les freeriders et ceux qui prennent beaucoup de poudreuse.

Facile !

COUVRIR LES EXTRÉMITÉS

Dans un premier temps, n’oubliez pas de choisir une bonne paire de gants étanches et chauds et de sous gants si vous avez généralement froid aux mains. Une bonne paire de chaussettes est aussi indispensable. Vous pouvez aussi prendre une paire de rechange si vous souhaitez les changer pour ne pas avoir les pieds trempés. Les pieds et les mains (avec les oreilles), sont les parties les plus sensibles au froid. On peut facilement perdre un doigt de pied si on ne fait pas attention. Ce n’est pas une blague.

chaussettes fusalp

Ensuite portez toujours un casque, c’est indispensable. Il ne faut pas prendre le ski comme une simple balade en forêt. On peut prendre plus de 40km/h voire même 100km/h en moins temps qu’il en faut pour dire “oups” ! Et je peux vous dire que même à 50km/h le moindre choc peut être fatal. Ce n’est pas un gadget, c’est votre ceinture de sécurité.

casque et masque Uvex
Casque : UVEX

Il est aussi très pertinent de porter une cagoule si vous prévoyez d’allez sur les hauteur, là où il fait froid et venteux. Vous ne le regretterez pas ! Prenez aussi un baume à lèvres et de la crème solaire, car le froid et la réverbération du soleil sur la neige peut être très violente. Cela peut vous aider à ne pas rentrer de vacances avec une tête de panda !

LES BONNES MARQUES

Personnellement, je porte du Fusalp. C’est le genre de marque qui fait la synthèse entre le style et la technique. J’ai une veste Sander avec un pantalon Ranger, une paire de gants Aksel, et tous les autres produits de la marque sont aussi d’excellente qualité. C’est une marque française historique fondée en 1952. Toute une histoire. Pour mon masque et mon casque je porte du Uvex. La marque est spécialisée dans ce domaine, et leurs produits sont d’excellente qualité pour un très bon prix.

TOUT SCHUSS

Une fois bien équipé, c’est le moment de partir sur les pistes et de profiter. Cet article m’a donné envie de retourner ski le plus rapidement possible. J’ai tellement hâte que la nouvelle saison arrive pour chausser les skis une nouvelle fois.

Envoyez moi vos plus belles photos de ski sur Instagram sur mon profil @verygoodlord pour me narguer, je ne vous en voudrais pas !

Arnaud

REMONTER
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link