Oris Divers Sixty Five Calibre 400

test Oris Divers Sixty Five Calibre 400

Ça bouge à Hölstein. La maison Suisse Oris vient de mettre à jour sa « Divers 65 », un best seller de la marque. C’est une version revisitée d’un modèle original sorti dans les années 60 à une époque où le développement de la plongée récréative poussait les marques à lancer des montres de plongée pour le grand public.

Relancée en 2015 et plusieurs fois déclinée depuis ce retour, la montre revient en mode « barboteuse Toolwatch » plus que plongeuse et ne saurait concurrencer sa voisine de collection, la Aquis, modèle phare de chez Oris.

La calibre 400 rejoint la collection permanente

Ce qui change principalement dans ce nouveau modèle sorti fin août 2022, c’est l’utilisation pour la première fois dans une « 65 » du « calibre 400 », le mouvement de manufacture Oris. A vrai dire, pour être précis, ce n’est pas la toute première fois qu’une Oris Divers Sixty-Five rencontre un calibre 400, car il y avait notamment eu la Carl Brashear et son calibre 401 récemment, mais c’est la première fois que ce calibre 400 est intégré dans une Divers Sixty-Five qui n’est pas une édition limitée. Ce calibre fait donc une entrée pérenne dans la collection.

cadran Oris Divers Sixty Five Calibre 400

Un boitier acier épuré

Côté style, la montre ne subit pas de grandes modifications, avec un boitier en acier de 40 mm de diamètre et une lunette aluminium bi-directionnelle très lisible graduée sur 12 heures. Malgré son allure de plongeuse, cette lunette a pour but d’indiquer un second fuseau horaire et non un temps de plongée.

Oris Divers Sixty Five Calibre 400 bracelet acier

Elle dispose d’un verre saphir bombé sur les deux faces, et doté d’un traitement antireflet sur la face intérieure. Le fond vissé est en acier inoxydable et il laisse apparaître le mouvement en transparence d’un verre lui aussi en saphir. La couronne oversize est vissée, ce qui donne une étanchéité à 10 bar. En effet, un peu léger pour plonger.

Un bracelet acier très chic

Le bracelet acier est une vraie réussite. Il est sobre et simple, en acier brossé sans fioritures. Son allure de bracelet vintage à rivets apporte beaucoup de charme à la montre. Je vous recommande bien entendu de toujours acheter la montre avec son bracelet acier, même si vous ne le portez pas dessus tout de suite. Je sais d’expérience que vous changerez sûrement d’avis bientôt et qu’il sera à ce moment plus compliqué de retrouver le bracelet !

Elle est aussi proposée sur une bracelet en cuir noir mat très élégant.

Divers Sixty Five Calibre 400 oris

Un cadran aéré

La marque annonce sur son site que le cadran est « noir ». Cependant, à l’usage et en comparaison avec la lunette, je le trouve plus gris foncé que noir. C’est un cadran mat finement texturé, comme poudré. Les index appliqués sont cerclés de chrome et dotés, comme les aiguilles, de superluminova BG W9 pour une parfaite lisibilité dans le noir.

lunette noire Oris Divers Sixty Five Calibre 400

Le calibre 400, enfin « de série » !

Le calibre 400 intégré à cette montre permet un affichage heure/minute/seconde et date dans un petit guichet à 6 heures. Je ne vous laisse en apprendre plus avec ma vidéo dédiée ci-dessous.

Calibre 400 Oris
Rotor Calibre 400

Cette nouveauté est affichée à 3.300€ sur bracelet acier et 3.100€ sur bracelet cuir. Un bond d’un peu plus de 1000€ par rapport à la 65 « normale » qui s’explique évidemment par la présence du calibre 400, beaucoup plus prestigieux que les mouvements Sellita utilisés auparavant.

Epurée et sobre, cette nouveauté est une belle réussite, même si je trouve qu’elle rend bien mieux en vrai qu’en photo. Je n’ai qu’un conseil à vous donner, allez l’essayer pour vous faire une idée.

STUDIO VGL © Depuis 2012 | Mentions Legales

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link