ORIS CARL BRASHEAR CAL.401

Oris Carl Brashear Cal 401

Aie Aie Aie. Je ne m’attendais pas à commencer si tôt la saison 2021 des envies horlogères compulsives. C’est très mal barré pour cette année. C’est trop tôt, trop rapide. Il faut que je fasse de la place. M’enfin, cela ne m’empêche pas de vous en parler. Mais attention à vous, je crois que ces envies sont contagieuses.

On commence avec une collaboration entre Oris et la fondation Carl Brashear, qui marque la première apparition du calibre 401, conçu par Oris. Cette pièce en bronze éditée à 2000 exemplaires numérotés est la seconde à être équipée de ce nouveau calibre entièrement conçu en interne.

oris carl brashear

Qui était Carl Brashear ?

Né dans une famille de métayers pauvres du Kentucky, il rejoint la marine américaine en 1948 à 17 ans et devient en 1954 – malgré le racisme et la ségrégation – le premier plongeur afro-américain de l’U.S. Navy. En 1966, Carl Brashear est envoyé en Méditerranée afin de localiser une bombe nucléaire B28 perdue au large des côtes Espagnoles après la collision d’un bombardier B52 avec un avion ravitailleur. Après deux mois et demi de recherches, alors que l’ogive est identifiée, un câble utilisé pour son remorquage se rompt, provoquant la rupture d’un tuyau qui frappe la jambe gauche de Brashear sous le genou. Blessé, il doit subir une amputation de la partie inférieure de sa jambe, qui devait signer la fin de sa carrière de plongeur.

Carl Brashear rencontre le président Harry S. Truman, qui abolit la ségrégation dans les forces armées américaines
Carl Brashear (droite) rencontre le président Harry S. Truman, qui abolit la ségrégation dans les forces armées américaines

Mais c’était sans compter sur la détermination de cet homme hors normes. A la suite de son rétablissement, l’U.S. Navy considérait que Brashear devait quitter la marine pour retrouver la vie civile, ce qu’il refusa pour rester en service actif et devenir le premier plongeur amputé à continuer de servir l’armée et le premier Afro-Américain de la marine américaine admis au grade de Maître Plongeur, jusqu’à sa retraite en 1979.

Modèle de détermination, de courage et de résilience, Carl Brashear disait :

« Ce n’est pas un péché de se faire renverser ; c’est un péché de rester à terre »

La calibre 401

Lancé l’an dernier dans une Aquis avec le « Calibre 400 » (sans petite seconde), ce nouveau mouvement 401 (avec petite seconde) est une belle évolution de la part d’un horloger indépendant comme Oris. Il faut dire que ce n’est pas évident aujourd’hui de créer un mouvement en interne, du fait notamment du coût de conception d’un tel mouvement et des réticences de certains clients à acheter un calibre inconnu. C’est un peu comme acheter la dernière motorisation d’une voiture, pour certain c’est génial et il faut foncer vers la nouveauté, mais pour d’autres c’est une prise de risque. Mais la marque à trouver la parade, et je vous en parle en fin d’article.

Mais on peut dire que ce Calibre 401 sait se faire apprécier, notamment par ses caractéristiques techniques comme cette longue réserve de marche de 5 jours qui est assez rare. On peut aussi noter l’excellente précision de ce nouveau mouvement qui surpasse celle du COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) puisque Oris assure qu’il ne varie que de – 3 à + 5 secondes par jour, notamment grâce à son double barillet et à un niveau d’anti-magnétisme élevé.

Un boitier en bronze

Ce n’est pas une première chez Oris, loin de là. On recense déjà plusieurs belles réussites de boitier dans cette matière, notamment une Pointer Date que je porte en ce moment même et dont la patine ne cesse d’évoluer. Car oui, c’est la spécificité de ce métal : il est instable. Ce que certains trouveront être une hérésie, d’autres l’apprécieront au quotidien. L’oxygène présent naturellement dans l’air – heureusement pour nous – ainsi que l’humidité ambiante, ont une action d’oxydation sur ce métal brillant qui devient progressivement mat et chaleureux.

montre en bronze

L’usage de cette matière sur ce boitier de 40mm est aussi pour Oris une manière de rappeler celle des scaphandres portés par Carl Brashear au cours de sa carrière de « Master Diver » dans l’U.S Navy. Le fond de boite est superbe. Il reprend une gravure en relief du scaphandre de Brashear et le numéro du modèle en question.

fond de boite Oris Carl Brashear Cal 401

Un cadran bleu « Navy »

La montre est dotée d’un cadran bleu, inspiré de la tradition navale, d’une lunette tournante unidirectionnelle en bronze avec échelle de plongée en relief et d’un bracelet en sangle de parachute, fabriqué à la main et sur-mesure en exclusivité par Erika’s Originals.

Oris Carl Brashear Cal 401 petite seconde

Le cadran est d’un bleu profond, absolument superbe, parfaitement rehaussé par les index dorés qui contrastent sur cette couleur sombre. L’association fonctionne très bien, y compris avec les inscriptions blanches sur le cadran. À 12h, seule la marque « Oris » subsiste, alors qu’à 6h on retrouve la petite seconde entourée de plusieurs inscription : « Water Resistant 10 bar / 100 m | 5 day Swiss Made ». Le « Water Resistant » donne une allure bien rétro à cette montre, un peu comme les inscriptions « incabloc » ou « antimagnetique ».

Oris Carl Brashear Cal 401 bronze

Une garantie de 10 ans !

Comme je vous disais au début de cet article, le fait d’avoir un mouvement de manufacture peut potentiellement en effrayer certains. Pour rassurer les plus frileux, Oris s’engage à garantir 10 ans toute montre équipée d’un calibre 401 pour peu qu’elle soit enregistrée sur https://my.oris.ch/. C’est tout simplement 2 fois plus que la Tudor 58 Navy Blue. Une belle preuve d’assurance de la part de la marque.

Oris Carl Brashear Cal 401 portee

Des émotions et une vraie âme

C’est le sentiment que j’ai eu une fois passée au poignet. Même si ce sentiment est très personnel je vous l’accorde, je dois souligner de manière plus factuelle que le bracelet est ultra confortable. Le boitier a une sacrée présence au poignet, qui change de ce qu’on peut voir d’habitude, tout en restant facile à porter au quotidien. Un très bel équilibre qui me laisse penser que cette pièce sera un succès. Et c’est sans compter sur ce mouvement qui est clairement un nouveau standard chez Oris. Hâte de voir maintenant comment elle va se patiner et prendre une couleur unique au fil de mois.


couronne Oris Carl Brashear Cal 401

Les Caractéristiques techniques

  • Boîtier : Multi-pièces en bronze, lunette tournante unidirectionnelle en bronze avec échelle de plongée en relief
  • Dimensions : 40,00 mm (1.575 pouces)
  • Cadran : Bleu
  • Revêtement luminescent : Aiguilles et index Super-LumiNova®
  • Verre supérieur : Saphir, bombé sur les deux faces, traitement antireflet sur la face interne
  • Fond de boîtier : Acier inoxydable, vissé, gravures spéciales
  • Organes de commande : Couronne de sécurité, vissée, en bronze
  • Bracelet : Sangles élastiques en nylon drainant tissé bleu avec boucle en bronze, exclusivité en partenariat avec Erika’s Originals
  • Étanchéité : 10 bar (100 m)
  • Calibre : Oris Calibre 401
  • Fonctions : Aiguilles centrales des heures et des minutes, petite seconde à 6h, système de réglage fin et stop-seconde
  • Précision : – 3 / + 5 secondes par jour (selon la marge de tolérance du COSC)
  • Caractéristiques supplémentaires : Propriétés hautement antimagnétiques
  • Remontage : Automatique
  • Réserve de marche : 120 heures
  • Garantie : Étendue à 10 ans pour tout enregistrement sur MyOris. S’applique à la montre et au mouvement. Service d’entretien recommandé tous les 10 ans, contrôle d’étanchéité tous les cinq ans
  • Édition limitée : 2000 pièces, chacune livrée dans une boîte de présentation exclusive
  • Prix de vente public : 3 700 €
  • Disponibilité : Janvier 2021

A. Chanteloup © Depuis 2012 | Mentions Legales

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link