Vous lisez
5 RHUM A TESTER

5 RHUM A TESTER

Antoine-Baptiste Lorenzi
top 5 rhum

L’année est à peine terminée et déjà une nouvelle pointe le bout du nez. Avec elle son lot de projets, d’espoirs, de changements, de dégustations et de plaisirs hédoniste et “épicurieux“. Comme tout le monde au début de l’année 2020, j’étais déterminé à aller au bout des résolutions que j’avais prises. Le bilan n’est pas parfait, cependant, il en est bien une que j’ai réussis à respecter.

C’est celle de sortir de ma zone de confort et m’ouvrir à la dégustation de spiritueux que j’ai longtemps mise de côté. Paresse ou bien peur ? Je ne le sais pas, probablement un peu des deux. Je disais dans un article précèdent que l’on est en perpétuel apprentissage, je suis comme tout le monde et pour moi chaque dégustation est l’opportunité de découverte et d’enrichissement.

Cette année, je m’étais donc décidé à déguster sérieusement le rhum, j’ai bien rattrapé mon retard. Jusqu’ici, les dégustations auxquelles je participais étaient exclusivement centrées autour de rhums vieux, aux dépens des autres rhums. Je m’étais limité et satisfait à un certain style…

Il m’a fallu revenir sur mon jugement et briser de moi-même les idées que j’avais préconçues.

Je tiens à partager avec vous, la sélection des 5 rhums qui m’ont fait déconstruire ces idées et donner l’envie, un jour de m’arrêter un instant pour sillonner la route du rhum.

Mise à jour : utilisez le code “VGL20” pour avoir -20% sur la boutique https://www.dugasclubexpert.fr


Ti’ Arrangé de Ced Arrangé Mirabelle Vintage Private bottling

arange de ced vintage mirabelle

32° – 70 cl – 37€

https://www.dugasclubexpert.fr/mirabelle-vintage-private-bottling

On commence la liste avec douceur, un rhum arrangé spéciale élaboré par « Les rhums de Ced » crée en 2011 par Cédric Brément, il a été labellisé Maitre Artisan en 2013, la plus haute distinction de l’artisanat en France. Sa spécialité est la préparation de rhum arrangé. Il aime bousculer les codes en élaborant des spiritueux avec des blends spéciaux, des macérations de fruits en bouteilles au fond de marais salant…

Un rhum arrangé est une boisson à base de rhum dans laquelle vont macérer plusieurs mois des fruits, des épices, des botaniques, etc… C’est une boisson emblématique de la Réunion, on la retrouve aussi aux Antilles et à Madagascar. La particularité de celui-ci se trouve dans son élaboration, il est le résultat d’un assemblage de deux rhums agricoles (rhum obtenu uniquement à partir de la distillation de jus de canne frais appelé aussi “Vesou”). 

Le premier des deux rhums est produit en Guadeloupe et affiné 1 an en ancien fût de Sauternes, le second est produit en Martinique et est vieilli 3 ans en ancien fût de Xérès. Les fruits utilisés lors de la macération sont toujours de saison, mûris, cueillit à la main, coupés au couteau puis mis en bouteilles manuellement. Les mirabelles sont produites en Lorraine et vont macérer 24 mois à l’intérieur de la bouteille.

C’est un rhum arrangé au nez frais et subtil, la bouche est ronde et gourmande et la finale est légèrement épicée. Très loin de ce que j’ai pu goûter jusqu’à aujourd’hui.


A*1710 « Bête à Feu »

a 1710 bete a feu

50.9° – 70 cl – 34€

https://www.dugasclubexpert.fr/a1710-bete-a-feu

A*1710 est un rhum blanc agricole, produit en Martinique. Les cannes à sucre une fois coupées à la main sont acheminées ensuite au moulin afin d’être pressées. Elles sont alors pressées une seule fois pour en extraire un jus frais et pur. Seuls les jus les plus purs et de très grandes qualités sont ensuite distillés.

La distillation est longue afin de réduire lentement le degré d’alcool. Son nom vient d’une tradition de la culture martiniquaise et antillaise du punch blanc qui rythme la journée par la consommation de ce joyeux breuvage. Pour vous raconter l’histoire du punch blanc, s’il est pris au réveil, il s’appellera « décolaj » ou bien « mise à Feu ».

Celui de 10 heures, bu sec, appelé simplement « Feu » à midi assorti d’une pointe de sucre et d’un zeste de citron, il sera surnommé le « Ti Feu ».

J’ai beaucoup aimé découvrir ce rhum blanc, sa robe est limpide et brillante. Les notes qui se dégagent au nez sont puissantes et généreuses, le miel, la canne à sucre fraîche, une pointe de minéralité et une touche d’agrume se succèdent par vagues. Bien que titrant à 50.9° les arômes en bouche sont tendre et fruité. La finale est minérale et on y décèle une légère note épicée.

C’est un rhum qui séduit par son élégance et sa pureté.


La Favorite « Cœur de Rhum »

rhum la farvorite coeur ambre

40° – 70cl – 51€

https://www.dugasclubexpert.fr/la-favorite-coeur-de-rhum

La Favorite est implantée au cœur de la Martinique depuis 1842, elle fait partie des deux dernières distilleries familiales et indépendantes de l’île. Elle produit des rhums d’AOC.

Elle en est devenue une incontournable grâce à son savoir-faire traditionnel et ancestral et au maintien de celui-ci. Les cannes à sucre sont coupées manuellement puis pressées par une machine à vapeur datant de 1906, le jus de canne va ensuite fermenter, au bout 72 heures, on obtient un vin de canne titrant entre 3.5° et 4.5°. C’est ce vin qui sera ensuite distillé. 

La distillerie la Favorite est quasiment autonome, elle produit 60 % de la canne qu’elle distille et utilise les déchets du broyage et du pressurage afin d’alimenter la machine à vapeur ainsi que les fours qui chaufferont par la suite les alambics pour la distillation. Economique et écologique. Si vous avez l’occasion de passer en Martinique, elle se visite librement.

La cuvée « cœur de Rhum » va ensuite vieillir 4 ans en ancien fût de bourbon apportant de nouveaux arômes plus complexes et subtils au rhum. C’est un rhum à la très belle couleur ambrée presque brune, son nez est fruité et on décèle de douce note de torréfaction et de vanille. La bouche est toastée et gourmande, les épices sont plus perceptibles et se dévoilent lentement. La finale est tendre et longue, la vanille et l’épice persistent longuement.

C’est un rhum qui saura s’apprécier aussi bien en planteur, en punch ou bien simplement pur.


Chairman’s réserve 1931

rhum chairmans reserve

46° – 70cl – 91€ 

https://www.dugasclubexpert.fr/chairman-s-reserve-1931

Nous quittons la Martinique pour nous arrêter à Sainte-Lucie ou la seule distillerie de l’île produit des rhums d’une très grande finesse et élégance. C’est un rhum qui diffère des deux précédents, car il n’est pas obtenu uniquement par distillation du jus de canne et du vin de canne. 

C’est un rhum de mélasse, le jus de canne est chauffé sans fermentation, jusqu’à obtention de cristaux de sucre, le mélange solide qui reste après évaporation de l’eau s’appelle la mélasse. Il y a en plus de la distillation de mélasse un ajout de 10 % de jus de canne frais fermenté, la canne provient d’une parcelle à côté de la distillerie plantée spécialement à cet effet.

La cuvée 1931 célèbre 80 ans de savoir-faire comme le démontre cet assemblage prestigieux. Une partie des rhums a vieilli dans des fûts de chêne blanc tandis que l’autre vieillissait dans d’anciens fûts de porto. Les rhums assemblés de cette manière sont âgés de 7 ans pour les plus jeunes à 12 ans pour les plus anciens.

Le nez évoque une vieille eau-de-vie aux noyaux légèrement oxydés, avec des tanins de raisins fondus et généreux. C’est un nez équilibré et élégant, la finesse des agrumes contrebalance avec les notes végétales. En bouche, le bois toasté se libère lentement et en puissance, comme libre de ses entraves. Viennent ensuite les épices et le tabac, on sent pleinement le vieillissement et la complexité des arômes qui en découlent. 

A voir
Canchánchara recette de cocktail

C’est un rhum dont les arômes se dévoilent petit à petit, ils invitent à la découverte et de leurs secrets. La bouche est une exquise balance de saveurs, entre fraîcheur et maturité.

La finale est longue et complexe, elle s’éteint lentement sur le bout de la langue refermant la porte entrouverte de ses secrets. Intimant l’envie de reprendre une gorgée de ses douceurs.


Botran 18 ans

rhum botran 18 ans

40° – 70 cl – 52€

https://www.dugasclubexpert.fr/botran-18

Le voyage nous amène à quitter les îles pour les terres fertiles du Guatemala, ici, on parlera de “ron” et non de rhum, cette différente orthographique a pour origine les différentes époques coloniales des Antilles et de l’Amérique latine et centrale. Je vous parlerais donc d’un ron de spécialité espagnole produit au Guatemala.

Botran est un rhum prestigieux, il est produit à partir de l’assemblage de différents ron âgés de 5 à 18 ans vieillit en Solera. Le système solera est un style d’affinage pyramidal, les fûts les plus proches du sol sont appelés Solera et sont les alcools les plus anciens tandis que les niveaux, au-dessus, sont nommés Criaderas contiennent les plus jeunes.

Cette technique consiste à remplir le vide laisser par l’évaporation naturelle de l’alcool surnommé « la part des anges » des fûts de solera avec l’alcool des fûts de criadera, ce qui permet de créer un équilibre dans l’aromatique. 

On dit de cette technique que les vieux alcools éduquent les plus jeunes. Botran en plus d’utiliser l’affinage en Solera, utilise au total 4 styles de fûts différents : Bourbon, Bourbon rebrûlé, Xérès et Porto. 

Chacun apportant sa caractéristique et son caractère. Lors de la dégustation ce qui frappe tout de suite au nez, c’est la diversité, l’élégance et la complexité des arômes.

Se succèdent des notes de tabac, d’amande, de fruits sec, de vanille, zest d’orange… Valse incessante de plaisir olfactif. En bouche, c’est une explosion de puissance, bien que l’attaque soit douce, elle se montre plus sèche et intense à mesure que le ron évolue en bouche, la noix de coco, la banane flambée et les tannins fondent doucement sur le palais, pour le plus grand bonheur des papilles. La finale est longue et persistante, les notes de tabac, de caramel et d’orange sont les plus marquées.

Botran 18 vous invite à la confidence, il ne s’aurait être bu autrement que pur.


BONUS : Ti’ Arrangé de Ced Arrangé Ananas Vintage

32°- 70 cl – 36€

https://www.dugasclubexpert.fr/ti-arranges-de-ced-ananas-victoria-vintage

Je vous ai parlé en début d’article, de Cédric Brément et de ses cuvées particulières, en plus de la mirabelle, je vous propose aussi de découvrir l’Ananas.

Produite elle aussi par l’assemblage de deux rhums agricoles, l’un de l’AOC Martinique, l’autre de la Guadeloupe, cette fois-ci, ce sont des ananas de l’île de la Réunion qui vont macérer 24 mois en bouteille. Une cuvée parfaite pour commencer l’année sur une touche de fraîche et sucrée.


Nous arrivons au bout de notre dégustation. J’espère qu’elle vous a mis l’eau à la bouche. Je ne le répéterai jamais assez, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. La modération est la mère du plaisir.

A. Chanteloup © 2012 - 2020

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link