Vous lisez
VÉLO ET ÉLÉGANCE

VÉLO ET ÉLÉGANCE

Arnaud Chanteloup
comment bien habiller faire velo en ville

C’est une question qu’on m’a souvent posé sur Insta. A mesure que le “velotaf” (le fait d’aller travailler en vélo) se développe, de plus en plus de personnes s’interrogent sur la tenue à adopter pour à la fois rester élégant et faire du vélo. Ce n’est pas chose facile en effet, car la pratique du vélo nécessite d’avoir une tenue à la fois confortable et protectrice, avant d’être chic. Cela limite le type de vêtements qu’on peut porter, et impose surtout de s’équiper de certains accessoires indispensables.

Attention, je ne parle pas ici d’une tenue de “cycliste” en lycra, j’avoue que ce n’est pas mon domaine. Je vais vous parler d’une tenue de cycliste urbain, qui utilise son vélo pour circuler en ville, soit entre son domicile et son travail soit entre ses différents rendez-vous de la journée.

En selle !

Avoir un vélo adapté

C’est un partie de votre “look de cycliste”. Pour ce point la, c’est à vous de choisir et de décider quel est le vélo le plus adapté à vos besoins. J’ai testé un peu tous les types de vélos : de ville, de course, fixie, VAE etc… Je dois dire que celui qui m’a le plus impressionné au quotidien est le VAE de route. J’ai en ce moment en test le Giant Road e-plus (qui est à -40% pendant les soldes, ce qui est assez fou) et je dois dire que c’est le plus véloce que j’ai eu. Le point positif sur ce vélo par rapport à un vélo de ville, c’est qu’on a un véritable vélo de route, avec la conduite qui va avec, mais équipé d’une assistance électrique. C’est un vélo rapide et agile, contrairement à un VTT ou un VTC. Il convient juste d’ajouter un petit kit garde boue pour éviter de finir avec la vilaine trace d’eau vertical au milieu du dos, et c’est le top.

Les plus exigeants ajouteront des sacoches, ce qui peut vite devenir nécessaire si vous avez des choses à transporter. Attention cependant à bien équilibrer votre marchandise pour ne pas avoir un mauvais ressenti.

giant velo
Le Giant Road e-plus

Les accessoires qui font le style

Je ne vais pas parler du casque, à qui je réserve un paragraphe juste après, mais plutôt des petits à côté qui donnent une belle allure. Ce genre de petite sonnette est notamment très sympa sur une vélo sans pour autant coûter trop cher. On peut aussi prendre des gants sympa pour bien tenir le guidon, et une bande de cheville en cuir pour éviter que votre pantalon ne s’accroche dans la chaine. J’ai plus drôle, notamment cet accessoire qui s’accroche à sa selle pour transporter ses bières. L’idéal pour les apéros d’été. Vous pouvez aussi accrocher une petit sacoche sur votre selle, c’est très cool aussi.

D’ailleurs, en parlant de selle, c’est un bel accessoire qui peut vraiment faire la différence. J’adore notamment la Selle Italia Turbo ou la San Marco Concor Supercorsa. La Cinelli unicanitor est très sympa à l’oeil, mais c’est un vrai bout de plastique dur ! On peut aussi opter pour la Brooks B17 imperial, mais il faut avoir un vélo un peu rétro pour l’équiper de ce type de selle.

selle selle san marco concor supercorsa

Les accessoires :

L’indispensable casque

Je parle ici en connaissance de cause, malheureusement. J’ai énormément circulé à vélo durant mes années Fac à Tours, c’est à dire 5 années à ne me déplacer quasiment qu’en vélo un peu partout, sauf bien sûr pour les longs trajets que je faisais en train ou en voiture. J’allais notamment diner chez ma grand-mère qui habitait à une trentaine de minutes, en haut d’une colline qui fait mal aux cuisses et où j’aurais bien aimé avoir – à ce époque – le Giant Road e-plus que j’ai actuellement ! Alors que je rentrais un soir avec un sac plein de bons petits plats, celui-ci s’est pris dans la roue avant, me faisant voler par dessus le guidon en pleine descente à vive allure. J’ai heurté le sol sur le dos et la tête et j’ai fini 3 jours plus tard par passer une IRM après une période de maux de tête.

Le détail important de cette histoire, je ne portais pas de casque.

J’insiste donc sur le fait que la pratique du vélo n’est pas anodine. Rouler à 20/30km/h sur une route goudronnée implique certaines mesures de protection dont le casque est la principale. Optez pour un modèle de qualité, qui protège bien la tête. J’ai un Bern Brentwood qui est vraiment top et qui englobe bien le crâne en plus d’être confortable. D’ailleurs Bern est une excellente marque.

casque-de-velo-Bern-Brentwood

Les bonnes marques de casques :

  1. Bern : chez Ensellemarcel.com | Lepape.com | Amazon
  2. Kask : chez Lepape.com | Ensellemarcel.com | Amazon
  3. Casco : chez Lepape.com | Amazon
  4. Thousand : chez Lesraffineurs.com
  5. Abus : Ensellemarcel.com

Un pantalon bien confortable

Je ne vais pas vous l’apprendre, faire du vélo nécessite de faire bouger ses jambes avec une très large amplitude. Par conséquent, il vous faudra porter un pantalon très confortable voir même élastique si vous souhaitez avoir un confort optimal. Un pantalon avec un peu d’elasthane ou de lycra pourra très bien convenir. Un petit pourcentage de polyamide pourra lui donner un peu plus de robustesse. Il ne faut pas oublier que faire du vélo accélère l’usure des pantalons.

A voir
tissu costume bleu raye blanc atelier mesure

Il est assez tendance de mettre son antivol “U” à sa ceinture, voire de le glisser entre son pantalon et sa ceinture. Vous avez vu ça sur Macaframa ou Masf SF (ci-dessous), et si comme moi vous avez rêvé de dévaler les collines de San Francisco comme un fou en pleine Alleycat sur un fixie sans freins, je pense qu’il faut quand même revenir à la raison. Chuter avec un U en métal au niveau de la ceinture peut potentiellement vous fracturer le bassin. Ça fait réfléchir !

Un haut adapté

Comme pour le bas, il faut que ça soit, dans l’idéal, assez stretch pour offrir un maximum de liberté dans vos mouvements. C’est moins important que pour le pantalon, mais ça peut aider dans certaines “manoeuvre”. Pensez aussi à la météo quand vous allez monter sur un vélo. Pour combien de temps partez vous ? Est-ce qu’il va pleuvoir sur la route ? Pensez aussi que vous allez fournir un certain effort, donc réchauffer votre corps pendant votre trajet. Le manteau que vous portiez à pied va certainement devenir trop chaud une fois sur votre vélo. Pensez donc à avoir des “épaisseurs” que vous pourrez enlever et remettre en fonction de l’évolution de votre chaleur corporelle. #layering

L’été, une casquette ne sera pas de trop pour vous protéger du soleil et de la chaleur, alors que l’hiver c’est un tour de cou et des gants qui seront vos meilleurs alliés. Si vous portez une écharpe, attention à bien la rentrer et la bloquer dans votre manteau. Il ne s’agirait pas qu’elle se prenne dans une élément roulant de votre vélo, cela pourrait dans le meilleur des cas vous faire tomber, et dans le pire vous étrangler.

J’aime aussi avoir plein de poches facilement accessibles, mais qui ferment, pour y glisser les clefs de mon antivol, mon portable, mon portefeuille, etc, pour éviter de les avoir dans les poches de mon pantalon où c’est bien plus gênant.

Porter un costume en vélo

Quand on parle d’élégance, on pense tout de suite au costume. Malheureusement l’usage du costume au quotidien pour faire du vélo est très limité et contraignant. D’abord, je vous recommande vivement d’avoir plusieurs pantalons pour une même veste si vous faites du vélo en costume. En effet la selle a tendance à vraiment user prématurément les pantalons. Ensuite, veillez à toujours avoir une “pince de cheville” pour éviter que votre pantalon ne se prenne dans la chaine. Pensez aussi à avoir un vêtement de pluie dans une sacoche en cas de pluie imprévue. Un pantalon de pluie est aussi une bonne idée.

Il va sans dire que des faire du vélo avec des chaussures à semelle de cuir est déconseillé. L’adhérence de celles-ci est très limitée, voire inexistante sur sol mouillé. Privilégiez une paire avec une semelle commando qui tient bien au sol.

A. Chanteloup © 2012 - 2021

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link