Mettez Paris

boutique mettez paris

En flânant depuis la place de la Concorde jusqu’à l’église de la Madeleine, votre itinéraire parisien vous mènera peut-être à la boutique Mettez paris, située 9 boulevard Malesherbes, reconnaissable à ses stores bannes émeraude et rubis. Pour ceux qui ne connaitraient pas Mettez, il s’agit d’une boutique multimarques emblématique du 8ème arrondissement spécialisée dans la distribution de vêtements et d’accessoires traditionnels, intimement liés à l’univers de la chasse. Plus généralement, c’est un certain « art de vivre » à la campagne (on parle parfois de Gentleman farmer) que fait perdurer la boutique en sélectionnant des pièces authentiques et intemporelles, au style marqué, tout droit venues d’Autriche, du Royaume-Uni ou d’Italie.

De la veste de chasse en tweed à l’incontournable manteau Loden en passant par les pulls fairisles tricotés en Écosse, Mettez met l’accent sur la qualité et savoir-faire des marques qu’elle distribue. On retrouve des grands noms tels que Barbour, Mackintosh by Francis Campelli, Grenfell, L’Impermeabile, Schneiders, Steinbock ou Leichtfried. Si vous osez pousser la porte du magasin, les trophées, les scènes de chasse et autres statuettes équestres vous mettront immédiatement dans l’ambiance. En plus de pouvoir découvrir, toucher et essayer les vêtements et les différents accessoires proposés, Alain Francès, le propriétaire, Simon Francès, son neveu ou Pierre Sabouret, le directeur général, reviendront peut-être avec vous sur les origines de la boutique, qui croyez-moi, valent le détour !

Au commencement était la toile

Les origines de Mettez remontent à la moitié du XIXème siècle. Tout commence en 1847, lorsque la « Maison » se met à vendre des bâches, des couvertures et autres tentes militaires fabriquées dans une toile aussi imperméable que robuste. En plus de proposer du matériel destiné à un usage agricole et militaire, la manufacture Mettez fabrique aussi des vêtements de travail pour les mineurs, charretiers, cultivateurs…

Vers la fin du XIXème siècle, les voitures à moteur et les premiers aéroplanes, fleurons de l’industrie de l’époque, se développent rapidement. Face à la forte demande, la toile Mettez est utilisée pour confectionner des bâches de camions, des capotes automobiles, des housses pour les pneus et les lanternes et même des ailes d’aéroplanes. Les gammes de vêtements ne sont pas abandonnées puisque des imperméables et des pare-poussière sont également fabriqués pour équiper chauffeurs et passagers.

toile-capote-auto-camion-histoire-mettez-paris

En 1936, la France met en place les premiers congés payés. Les français découvrent peu à peu les joies du camping et de loisirs tels que la chasse. La toile Mettez est alors utilisée pour confectionner des tentes de plage et de camping, tandis que la ligne de vêtements de chasse (en coton ou en lin) se développe considérablement. Dès les années 50, Elie Jacques Francès, le père de l’actuel propriétaire, reprend l’activité, qu’il oriente alors presque exclusivement vers l’univers de la chasse. Il passera le flambeau à son fils Alain en 1971. Pendant cette période, il décide de s’ouvrir à d’autres horizons en distribuant des produits de qualité, en provenance du Royaume-Uni et d’Autriche, pays réputés pour leurs vêtements raffinés et élégants. À l’heure où j’écris ces lignes, Alain dirige toujours cette institution parisienne du vêtement sportswear-chic qu’est Mettez, entouré de son neveu, de son directeur de magasin et de son équipe de cinq vendeurs.

histoire-mettez-paris

Des produits d’exception, entre tradition et modernité

Quand on découvre l’univers Mettez pour la première fois, l’impression d’avoir effectué un saut dans le passé est aussi immédiate que saisissante. Cela ne ressemble en rien à la mode ultra contemporaine, aseptisée, standardisée, « fast-fashionisée » que l’on connaît aujourd’hui. C’est d’ailleurs en cela que réside sa force : ne rien faire comme tout le monde. En plus de 50 ans d’activité, Alain Francès a fait de son magasin une « garde-robe idéale » à destination des hommes et des femmes soucieux de s’habiller élégamment et de représenter un certain art de vivre. Aujourd’hui encore, la chasse reste une niche de prédilection pour Mettez. Quels que soient vos besoins, Mettez propose des vêtements et des accessoires correspondant aux codes traditionnels de la chasse : veste en tweed, pèlerines, bottes, gants, casquettes, sièges pliable pour attendre le gibier, chaussettes, maroquinerie spécialisée…

Ceux qui ne chassent pas se feront un plaisir de trouver un choix conséquent de belles pièces triées sur le volet et sélectionnées auprès de fabricants européens au savoir-faire incomparable. Côté inspiration, c’est sur les styles autrichien et britannique qu’Alain Francès a souhaité mettre l’accent en priorité. Chez Mettez, la partie outerwear est assez incroyable. On trouve des trench-coats de chez Mackintosh by Francis Campelli ou l’Impermeabile, des vestes cirées Barbour, des blousons type aviateur en loden de chez Schneiders, parmi tant d’autres références.

De plus, les matières premières dans lesquelles ces pièces sont confectionnées sont toujours de qualité et proviennent de filatures et de maisons réputées telles que Loro Piana, Viyella ou Harris Tweed : laine foulée, tweed écossais, soie, cachemire, flanelle, velours etc. Ce qui est appréciable chez Mettez, c’est que l’offre est tellement large que l’on est certain de trouver notre bonheur chez eux. Si une veste traditionnelle autrichienne en Loden ne correspond pas à notre style, on peut se rabattre sur un duffle-coat, une jolie parka technique ou un pantalon Bernard Zins.

En toute honnêteté, c’est assez émouvant de découvrir une boutique aussi investie dans une démarche d’excellence et de service auprès de ses clients. On vous encourage vraiment à vous rendre sur place pour vous rendre compte de cela par vous même. En plus le lieu est tout aussi incroyable que le reste.

la boutique Mettez : un cadre unique

Même de loin, la nouvelle boutique Mettez, désormais située au 9 Boulevard Malesherbes, attire le regard, avec ses cinq vitrines rehaussées par les teintes émeraudes et rubis des stores bannes, de l’enseigne, et du tapis d’entrée. Fixé au mur de chaque côté de la porte et éclairé par des spots, l’homme à la pèlerine, logo de Mettez, accueille les clients. Une fois la porte passée, on découvre un intérieur spacieux et lumineux, bien agencé mais assez chargé. On en prend littéralement plein la vue. Les vêtements et accessoires aux couleurs chatoyantes remplissent les beaux meubles sur-mesure qui équipent la boutique. Chaque chose est à sa place : parapluies, cravates, chaussettes, chapeaux, foulards…

La décoration, elle aussi, est à l’image de l’art de vivre valorisé par Mettez. En circulant dans le magasin, on marche sur un tapis ancien, on s’installe dans fauteuil confortable pour essayer une paire de Carmina, on s’étonne devant des supports de chapeaux aux visages humains, on contemple les nombreux trophées, statuettes et scènes de chasse qui ornent les murs et les meubles de la boutique. Puisque le diable se cache dans les détails, même les cabines d’essayage sont recouvertes de tweed.

Tantôt boutique, tantôt cabinet de curiosité, Mettez ne laisse pas indifférent. Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire. Alain et son équipe vous attendent.


Informations :
Boutique Mettez Paris
Adresse : 9 Boulevard Malesherbes, 75008 Paris
Horaires : Lundi / Mardi / Mercredi / Jeudi / Vendredi / Samedi : 10h00 –19h00

Voir les commentaires (0)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

STUDIO VGL © Depuis 2012 | Mentions Legales

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link