ATELIER DE LUCA

smocking pour homme noir cover

Cela fait plusieurs mois que je n’avais pas testé un tailleur parisien. Sûrement le COVID. Sûrement le fait que j’ai essayé ce qui se fait de mieux dans la capitale ces dernières années. Il y avait toutefois une maison que je n’avais pas eu l’occasion d’expérimenter, malgré mon envie : Atelier de Luca.

Un smoking, parce-que pourquoi pas !

Quand il a été question de choisir une pièce à tester avec Charles de Luca, il m’a d’abord demandé ce que je n’avais pas, j’ai répondu « pas grand chose… mais je n’ai pas de smoking ». Bingo, c’était l’occasion idéale pour se faire tailler en sur-mesure une tenue qu’on ne porte pas fréquemment, mais qui se doit d’être parfaite.

Techniquement, ce que propose Atelier de Luca est original. C’est du véritable sur-mesure, avec une confection dans les ateliers de la maison en Italie, mais avec certaines actions réalisées à la machine, afin de garder un prix final raisonnable sans rogner sur la qualité.

Une passage chez Atelier de Luca permet donc de découvrir l’expérience tailleur, avant peut être un jour de passer chez Camps de Luca ! La commande d’un costume chez Atelier de Luca se décompose en 3 rendez-vous (minimum) :

  1. Un premier avec une prise de mesure et le choix tissu et de la doublure. On retrouve bien entendu un choix qui nous submerge dans des liasses de tissus toutes plus belles.
  2. Un second rendez-vous pour un premier essayage sur le tissu définitif ou une toile (en fonction du tissu), pour voir comment le costume tombe.
  3. Enfin, un dernier essayage dans le tissu définitif, avec le choix des boutons, des longueurs, des dernières retouches de coupe et de tout les détails importants.

S’en suit enfin la livraison et les derniers ajustement si cela est nécessaires. Mais croyez moi, vous ne sortirez pas de chez Atelier de Luca avec un costume approximatif.

Mon smoking parfait

Pour ce smoking, je n’y suis pas allé du bout des doigts. J’ai choisi un magnifique tissu noir de chez Piacenza en super 180. Une merveille de douceur qui prend la lumière à la perfection. Le revers et la bande qui longent le côté du pantalon sont en soie lisse « Grigio 2 ». Les surpiqûres sont noires.

Pour la veste, j’ai opté pour 2 fentes avec des poches extérieures droites passepoilées, des revers pointus et 1 seul bouton aux manches. Le pantalon est doté d’un seul pli, de boutons pour attacher mes bretelles, d’une bande et ceinture en soie, de poches couture, d’une poche gousset à droite et d’un bas simple.

Le gilet est droit avec un col châle sans revers. J’ai opté pour un dos de gilet en doublure et pas en laine. Je trouve cela plus élégant quand on retire sa veste. Le noeud papillon est réalisé dans la même soie que celle utilisée pour le costume. Le diable se cache dans les détails !

La chemise est le fruit d’une collaboration entre 100Hands et l’Atelier de Luca. C’est une chemise avec poignets boutonnés et gorge cachée. J’ai choisi un col généreux de 8,5cm qui convient parfaitement à ma morphologie. La chemise n’est volontairement pas « ajustée ». Je préfère avoir une chemise confortable.

Les petits détails qui font la différence

A ma grande surprise, chaque patronage est réalisé à la main, sur un kraft, comme pour de la grande mesure. C’est un patronage unique qui est créé pour chaque client. C’est assez unique pour que cela soit souligné.

Une fois le patronage réalisé, c’est le nombre de finitions réalisées à la main qui font la différence avec la grande mesure. Pour être très précis, voici le détail :

  • Ce qui est réalisé à la machine : la toile, les rabattements, les passepoils, les coutures, les rabats.
  • Ce qui est réalisé à la main : la mise sur toile, montage et assemblage bâti à la main, les boutonnières, le col, les manches.

Ce qu’on retrouve aussi chez Atelier de Luca, c’est le talent et l’oeil de ceux qui confectionnent des costumes de manière artisanale comme depuis des décennies chez Camps de Luca, la maison haute couture pour homme.

Pour être encore plus précis, ce qui différencie Atelier de Luca de Camps de Luca est notamment le nombre d’actions manuelles. C’est très simple, chez Camps de Luca tout est réalisé à la main, à 100% dans les ateliers de la maison à Paris.

Les costumes de chez Atelier de Luca sont tous dotés d’un entoilage intégral, et sont tous confectionnés de manière artisanale et traditionnelle dans leur atelier en Italie. Ce n’est pas un atelier partenaire, c’est bien un atelier qui ne fait que des commandes Atelier de Luca et rien d’autre. Cela fait la différence. Pourquoi ? Et bien parce que c’est une manière d’être certain de ne pas retrouver partout dans Paris et ailleurs la même signature stylistique, les mêmes finitions chez d’autres tailleurs comme c’est le cas chez ceux qui n’ont pas leur propre atelier.

Les retouches sont ensuite réalisées à Paris, dans des ateliers partagés par Camps de Luca et Atelier de Luca. La maison est aussi capable de mettre au service de ses clients son réseau d’artisans pour permettre de créer des pièces avec des détails encore plus de caractère. C’est l’assurance d’avoir à son service les meilleurs professionnels dans ce domaine. Une aubaine.

Une offre unique à Paris

Je ne connais pas d’offre similaire qui fait si bien le lien entre la grande mesure et la demi mesure à Paris. Au final, le prix d’un costume classique deux pièces commence à partir 2800€ et 3000€ pour un smoking 2 pièces. Pour ma réalisation, il faut compter 3500€ pour le smoking 2 pièces, car j’ai choisi un tissu 180s ; à cela s’ajoute un gilet à 500€. Je ne compte pas la chemise et les accessoires, comme les chaussures Malfroid ou les bretelles Albert Thurston.

Pour les délais, comptez un peu plus que chez d’autres tailleurs en demi mesure, notamment du fait du patronage unique et des nombreux détails réalisés à la main. Soit entre 9 et 12 semaines entre le premier coup de mètre ruban et votre essayage final.

STUDIO VGL © Depuis 2012 | Mentions Legales

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link