Appart VGL

Vous avez peut être suivi ça sur Instagram sur le compte @maison.vgl, j’ai rénové fin 2020 début 2021 un appartement à Asnières-sur-Seine dans une résidence des années 80/90.

L’achat de cet appartement s’est fait à une vitesse folle après notre retour de Chicago le 27 février 2020. Nous n’avions plus d’appartement à Paris après avoir quitté notre location pour partir 6 mois aux USA. De retour à Paris, le COVID allait nous confiner pendant plusieurs mois, mais nous ne le savions pas. Nous avions loué un studio pendant 2 semaines à Asnières le temps d’habiter dans cette ville histoire de se rendre compte de l’ambiance, avant de migrer pour plusieurs mois du côté de Montparnasse dans un meublé le temps de trouver le fameux appartement que nous voulions acheter.

Le salon de notre nouvel appart. Hummm cette bonne moquette hors d’âge.

J’avais commencé à chercher des appartements depuis les US en envoyant une fiche descriptive de notre recherche à tous les agents immobiliers de la ville et une visite était même prévue à notre descente de l’avion. Nous avions fait une offre sur ce premier appartement qui a finalement été refusée car il s’avère que l’agent immobilier essayait de nous utiliser pour faire monter les enchères sur le bien.

Une semaine plus tard, je reçois un appel de la part d’un agent immobilier qui me dit “j’ai l’appartement qu’il vous faut”. Sur le moment je suis sceptique. Dit comme ça, c’est un peu gros. Je lui donne rdv 15 minutes plus tard pour le visiter. Let’s go !

L’offre au prix est faite le mercredi soir, jour de la visite, alors que je l’avais visité seul. Contre visite le lendemain à deux. Offre validée le jeudi. Youhouuu.

La cuisine de l’appart. Il faut « se projeter ».

Nous avions à l’époque un appartement, fictivement. Sauf que le confinement était annoncé le dimanche de la même semaine. Nous avons donc quitté le Airbnb précipitamment pour la Maison VGL pour nous confiner à la campagne, sous peine de rester bloqués dans un studio payé au prix fort. L’exode !

Nous avons donc eu les clefs en septembre.

C’est quoi le plan ?

L’appartement était “dans son jus” comme on dit. Il n’avait pas été rénové depuis bien longtemps et même sûrement depuis sa construction. L’avantage dans ce projet, c’est qu’il n’y avait pas de changement de plan majeur par rapport au plan d’origine. Toutes les pièces était bien réparties, et surtout il était impossible de faire tomber certaines cloisons qui sont des porteurs en béton. 

Je me suis donc lancé dans le projet avec mon père et nous devions réaliser les travaux ensemble pendant plusieurs semaines. Malheureusement, le confinement est venu stopper nos projets puisqu’il a dû rentrer chez lui dans le Loiret pour se confiner la bas. De mon côté, je faisais des allers/retours entre le 15ème arrondissement et Asnières pour faire les travaux seul tous les jours.

Le but était donc de vider l’appartement de tout dans un premier temps. On a retiré le sol qui était une grosse moquette bien sale sur toute la surface de vie, sauf la salle de bain et la cuisine. On a ensuite cassé les placards encastrés de la chambre, une mini porte fenêtre intérieure entre le salon et le couloir et une porte entre la partie nuit et la partie salon.

Voici le détail de ce dont je vais parler ci-après :

  • La salle de bain
  • Le sol des chambres et du salon
  • Le chauffage de l’appartement
  • Les interrupteurs
  • Les rangements Tylko
  • La cuisine
  • Le plan de travail de la cuisine
  • La porte magistrale
  • La peinture de l’appartement

Repartir sur de bonnes bases

Par la suite on a tout repris à zéro. Refaire l’enduit des murs avant de peindre. Refaire le ragréage des sols avant de poser le carrelage de la salle de bain ou de la cuisine. Je recommande d’ailleurs de ne pas négliger cette partie si vous réalisez des travaux vous-même. C’est un tout petit peu plus de temps, mais au final rien de plus agréable que de travailler sur une surface bien lisse et propre.

Pour la salle de bain

Les murs de la salle de bain 

Les murs étaient recouverts d’une faience horrible et d’une peinture qui n’avait pas bougé depuis des années. Le soucis principal était de retirer la faience murale collée sur un placo assez ancien. Le carreau partait mais la colle restait bien accrochée. J’ai du redresser tout ça pour avoir une surface bien lisse. 

Par la suite, j’ai collé des plaques de WEDI pour avoir une surface parfaite, hydrofuge et surtout pour y faire passer de l’électricité et de la plomberie pour ne rien avoir d’apparent. Il n’était pas possible de le faire dans les murs car le mur principal est un porteur en béton.

Par la suite, j’ai carrelé la totalité des murs avec un grés cérame rectifié de chez Marrazi coloris Limestone Ivory en 60×60. J’ai essayé d’avoir le calepinage le plus parfait possible avec un respect des centrages et des symétries. Sauf que rien ne tombait vraiment bien sur un carreau plein. Il n’y a donc que 5 carreaux non découpés sur les X carreaux posés. Un sacré chantier, surtout avec d’aussi grands formats. Il faut rappeler que je ne suis pas un professionnel et que j’étais solo.

Marque : Marrazi
Couleur : Limestone Ivory
Taille : 60×60

Le sol de salle de bain

Le sol partait bien plus simplement que les murs. On a tout fait sauter avant d’appliquer un ragréage liquide auto lissant. Au final j’ai carrelé avec le même carrelage que celui utilisé dans la douche et aux murs. J’ai juste pris un carrelage anti dérapant pour le sol de la douche, même si cela n’est pas indispensable.

La plomberie

Pour la plomberie j’ai demandé à un pro de venir s’en occuper pour faire les choses niquel. Finalement ce n’était pas niquel et quand j’ai fait des stories Insta certains followers plombiers ont identifié des erreurs, et notamment la pose de raccords prisonniers sur une plomberie encastrée. Bref, j’ai demandé à ce que ce soit corrigé par la suite.

Meuble et lavabo

Pour le meuble, je suis tout simplement allé chez Ikea. J’ai pris le meuble Godmorgon qui est réputé pour être robuste. J’ai ensuite chiné une plaque de Silestone sur Leboncoin que j’ai découpée à mes dimensions. C’était une sacrée opération car la plaque fait 3cm d’épaisseur et je n’ai qu’une meuleuse de 115. J’ai ensuite créé un trou dans le plan de travail, toujours avec ma mini meuleuse Bosch pour faire passer le lavabo Miena de Kaldewei. C’est vraiment un superbe objet posé dans la salle de bain. C’est un lavabo en fonte émaillée sans trop plein qui se pose sur le plan de travail et qui est d’une finesse absolument incomparable par rapport à de la céramique.

Marque : Kaldewei
Modèle : Miena

La douche

Pour le sol de la douche j’ai pris un receveur à carreler rectangulaire Wedi Fundo Riolito Neo écoulement linéaire d’une dimension de 1200x800x50mm. C’est simple à mettre en œuvre et très solide. Je trouve juste ça un peu cher (500€).

La paroi de douche 

Pour la paroi de douche, j’ai scellé un profilé Schluter « Showerprofile » sur le sol et dans le mur pour y glisser la paroi en verre que j’ai fait découper sur le site https://www.verresetmiroirs.com/. C’est vraiment très simple à mettre en oeuvre, il faut simplement des cales en caoutchouc dans le profilé et ensuite on vient faire un joint silicone. La paroi est comme posée sur le sol et le mur. Cela donne une impression de légèreté.

Les luminaires de la salle de bain

Le miroir au mur est percé pour accueillir deux appliques Mini Glo-Ball de Flos par Jasper Morrison. J’ai mis un plafonnier « Uni Bright Moon 180 » assez puissant pour bien se voir ! C’est presque le seul endroit où j’aime avoir un plafonnier. Je déteste les plafonniers !

Marque : Flos
Modèle : Mini Glo-Ball

Le miroir de la salle de bain

Encore une découpe sur-mesure sur un site dédié. J’ai pu faire découper des trous pour accueillir les deux  Mini Glo-Ball. J’ai aussi collé un système anti-buée pour miroir 524x524mm de chez Bohle. C’est vraiment efficace. Il est réglé sur l’alimentation de la lumière du miroir.

Le chauffage de la salle de bain

Dans la salle de bain, il y a un radiateur sèche serviette connecté Sauter Asama qui est vraiment top. Il a une fonction boost qui permet d’avoir un mini ventilateur d’air chaud qu’on peut activer avant d’aller se doucher, ou avant de doucher bébé. J’ai choisi un modèle blanc de 750w qui est largement suffisant pour la taille de ma pièce. Il permet d’y accrocher des serviette facilement, et son écran LCD donne l’heure et la température extérieure quand il est connecté. Ca permet de prévoir comment s’habiller !

Marque : Sauter
Modèle : Asama
Puissance : 750w

Robinet et Douche

Pour le mitigeur j’ai pris un Grohe Essence avec corps encastré et j’ai aussi pris un mitigeur Grohe Essence monocommande pour la douche, le tout avec des éléments encastrés Grohe. Je fais confiance à cette marque et j’ai du mal à aller ailleurs compte tenu du fait qu’un fois que c’est installé, ça ne se change pas comme un cadre au mur. Alors au investir dans des produits de qualité. J’avais aussi du 100% Grohe à la maison. 

Le sol des chambres et du salon

J’ai d’abord installé une sous-couche pour parquet Transitsound de Quick Step car celle qui permet d’avoir une isolation phonique la plus parfaite.

Pour le parquet, je voulais un chêne mat à longues et larges lames car j’aime ce type de rendu. Mais je ne voulais pas un parquet fragile car c’est un appartement dans lequel on habite au quotidien, contrairement à la Maison VGL qui est une résidence secondaire. J’ai opté pour un parquet Quick Step en chêne vernis ultra mat totalement hydrofuge. Cela permet de ne pas se soucier des projections d’eau. Il n’y a pas de traitement particulier à appliquer sur le parquet. C’est un parquet contrecollé avec une âme en bois. Cela veut dire que le dessus est un couche de chêne d’environ 3mm d’épaisseur, et le reste est un bois moins noble mais résistant, collé en couches successives.

Marque : Quick Step
Modèle : Palazzo
Couleur : Chêne raffiné extra-mat

Les plinthes viennent aussi de chez Quick Step. Ce sont des Ovolo qui permettent d’être recoupées dans la longueur quasiment sans outil.

Le chauffage de l’appartement

J’ai installé des Sauter Hekla électriques en remplacement des “grille-pain” qui dataient de la construction du bâtiment. Ce sont des radiateurs avec une lumière qui s’allume soit avec un détecteur de mouvement soit avec une minuterie. Il n’y a pas de chauffage central et la plupart des murs sont en béton, donc il fallait se repiquer sur l’électrique existant pour placer les radiateurs. J’ai pris ces Hekla car ils ont un double corps de chauffe, avec une partie en fonte et une façade chauffante. Ça donne une chaleur homogène et durable. En effet, l’inertie du radiateur en fonte permet de garder un maximum de chaleur.

Marque : Sauter
Modèle : Hekla

Les interrupteurs

Comme pour la maison, je suis allé chez Meljac. Pour l’appartement j’avais envie d’un modèle plus contemporain qu’un plaque classique et je me suis tourné vers les cannelés. C’est un design du cabinet Jean-Michel Wilmote qui est vraiment une œuvre d’art à part entière sur un mur. L’interrupteur est composé d’une plaque d’aluminium dotée d’aimants qui se fixe sur le corps métallique de la partie électrique fixée dans le mur. Le résultat est magnifique, et surtout pour ces liseuses habillant la tête de lit.

Marque : Meljac
Modèle : Cannelée

Les rangements Tylko

Il n’y a pas beaucoup de meubles de rangement dans l’appartement car la plupart sont intégrés. Le plus grand meuble de rangement de l’appartement vient de chez Tylko. C’est un mélange entre une bibliothèque et un meuble à tiroirs. La partie haute permet d’exposer des livres et des objets que j’aime, alors que la partie basse permet de cacher des objets du quotidien et de ranger le bazar. Le meuble fait 2m33 de hauteur sur les 2m50 de hauteur sous plafond, 1m69 de largeur pour 32cm de profondeur. C’est vraiment le meuble parfait car il est imposant, statutaire, mais ne prend pas trop d’emprise au sol. Le fait d’avoir pu le commander à mes mesures est un vrai plus.

Marque : Tylko
Modèle : Type 2
Couleur : Beige Crème

La cuisine

Autre partie assez horrible quand on est arrivés. On avait pour projet de garder les caissons et de changer les façades et plan de travail car la « base » était saine et bonne. Mais c’est en fait très compliqué de faire ça, et surtout il fallait tout reprendre, du sol au plafond. On a tout fait détruire pour tout reconstruire et c’était vraiment la bonne décision.

Marque : Reform
Modèle : Basis
Couleur du haut : Mushroom
Couleur du bas : Chêne

Pour la cuisine j’ai choisi Reform car je trouvais leur design assez beau et surtout je voulais prendre une base Ikea et commander juste les façades. Finalement, avec les nombreuses problèmes d’approvisionnement chez Ikea j’ai préféré tout prendre chez Reform, caissons et facade. C’est une cuisine « Basis » avec des poignées percées dans les portes. C’est à la fois rétro et contemporain.

Le plan de travail de la cuisine

Pour le plan de travail, j’ai choisi de la céramique. Pour résumer, c’est un grand carreau de carrelage de 12mm d’épaisseur qui est utilisé pour faire la crédence et le plan. J’ai choisi de la céramique de chez Laminam qui est spécialisé notamment dans les carreaux de grande taille. Le façonnage est effectué par un marbrier professionnel (PMC Marbrerie) et posé directement par eux après la pose de la cuisine.

Marque : Laminam
Couleur : Calce Avorio
Matière : Céramique

La porte magistrale

J’étais en contact avec l’équipe de chez Elezio depuis plusieurs mois et j’attendais avec impatience de pouvoir avoir un projet pour mettre une porte sur pivot de chez eux. Pour cela, nous avons ouvert le dessus d’une porte déjà existante pour créer une grande porte de 2,5m de hauteur, sur pivot, donc sans « dormant » et qui peut s’ouvrir en tirant ou poussant. Pour la faire disparaitre dans le mur, j’ai créé un placard dans lequel elle vient s’enfoncer, comme si elle rentrait dans le mur. C’est ultra pratique à l’usage, et surtout très visuel.

Marque : Elezio
Modèle : La porte invisible
Couleur : Sur-mesure

La peinture de l’appartement

Le plus important avant de peindre était de bien nettoyer les murs au savon saint marc. Ça dégraisse et ça dépoussière. Ensuite, j’ai repéré tous les défauts qu’il y avait sur les murs et j’ai passé un enduit de finition pour boucher les petits trous, les coups et les défauts en général. Il reste bien entendu toujours des défauts, surtout ceux qui sont là depuis la construction du bâtiment et qu’on ne peut pas régler sans tout péter, mais au moins c’est niquel dans l’ensemble.

Pour le primaire, et pour toutes les peintures, je suis allé chez Seigneurie. Ce n’est pas donné, mais il faut demander une remise et on peut parfois en avoir. J’avais eu dans les 30%. Comme je disais, ce n’est pas donné, mais bon sang comme la qualité de la peinture n’est pas la même que ce qu’on peut trouver dans les grandes surfaces de bricolage. J’ai pris du Printoprim pour le primaire et ensuite du Evolutex velours pour les murs et du Pantex pour le plafond. Je n’ai aucune critique sur ces peintures qui sont excellentes.

Marque : Seigneurie Gauthier
Sous couche : Printoprim
Peinture murs : Evolutex Velours
Peinture plafond : Pantex

Voir les commentaires (0)

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.

STUDIO VGL © Depuis 2012 | Mentions Legales

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link