Vous lisez
NOUVELLE SEIKO 5 SPORTS
test Seiko 5 sports 2019

Vous l’avez certainement vu sur Instagram, pas une semaine ne passe sans que je porte au moins une fois une Seiko 5 au poignet. Et cela fait plus de 10 ans que ça dure. J’ai découvert par hasard ces montres sur un forum à l’époque où je n’avais pas les moyens de me payer une montre mécanique plus chère. C’était pour moi le seul moyen de porter une montre automatique en respectant mon maigre budget de.

montre skx 013 seiko nato
Ma Seiko SKX013 sur un Nato noir et gris

C’est à ce moment que j’ai acheté ma première SKX023 et une SKX013 que j’ai toujours. Mais ce qui n’était au départ qu’une contrainte de prix est devenue au fil du temps un véritable choix. Car si aujourd’hui ma collection s’est agrandie avec plusieurs pièces qui valent 15 fois le prix de mes Seiko 5, elles sont toujours celles que je porte au quotidien.

L’histoire de la Seiko 5 Sports

La marque Seiko a lancé au début des années 60 un programme destiné à produire une collection de montres mécaniques à bas coût pour un marché de masse. Le cahier des charges de cette collection était constitué de 5 points essentiels :

  1. un mouvement automatique
  2. une excellente étanchéité
  3. un affichage jour/date
  4. une couronne à 4 heures
  5. un boitier robuste
La première Seiko 5 Sports

C’est sur la base de ces 5 points que la première Seiko 5 a vu le jour en 1963. Cette collection était au départ équipée de mouvements Seiko 6119 et 7619 puis du fameux 7S26 à partir 1996. C’est en 1968 que la gamme “Sports” a été lancée, avec pour but de proposer des modèles plus sportifs – somme son nom l’indique – et notamment des plongeuses et des montres baroudeuses qui ont fait la réputation de cette gamme.

Car la gamme Seiko 5 se serait rien sans ses “Divers” et ses “Military”. Ces deux types de montres ont été et sont encore aujourd’hui le point d’entrée de nombreux amateurs de montres dans le domaine des montres mécaniques. C’est généralement la première montre automatique qu’on peut se payer quand on a un petit budget. C’est la montre que n’importe quel passionné d’horlogerie vous recommandera d’acheter si vous lui demandez un modèle de montre mécanique à moins de 250€.

Seiko SRPD61K1
La nouvelle Seiko 5 Sports

Mais ces dernières années la gamme a été mise à mal par la disparition de certaines références comme la SKX031 qui était un modèle phare et très apprécié. Puis il y a eu l’apparition de nouveaux cadrans avec cet énorme blason “5” qui surplombait un large “Sports” et qui venaient défigurer la sobriété tant appréciée des cadrans des Seiko 5. Bref, la collection s’essoufflait un peu, n’était toujours pas distribuée en France et j’ai un temps pensé que Seiko voulait porter le coup de grâce pour favoriser sa gamme Prospex plus prestigieuse.

Mais bonne nouvelle, il n’en est rien, la gamme Seiko 5 Sports est de retour avec un collection complète et 27 nouvelles références qui donnent vraiment envie.

Seiko 5 sports

Un retour à l’essentiel

Cette nouvelle Seiko 5 Sports est comme un retour à l’essentiel. Le cadran est débarrassé le son bouclier “5” et de la mention “Sports”. Personnellement je ne peux que m’en réjouir. Le logo Seiko surplombe un “5” stylisé comme un “S”, que je trouve très réussi.

Seiko 5 sports SRPD61K1 porte
La SRPD61K1 ici sur Nato Noir

On retrouve un cadran équilibré et élégant avec ses index fluorescents (LumiBrite non radioactif) cerclés de chrome, son rehaut incliné et gradué, des aiguilles massives et très lisibles elles aussi visibles dans la nuit et un guichet date d’une belle taille. Ce guichet affiche à la fois la date et le jour, avec le samedi en bleu et le dimanche en rouge. La version que j’ai eu avait les jours en anglais et en français.

inserts fluorescents Seiko 5 sports
La SRPD61K1 dans la pénombre

La lunette uni-directionnelle 60 clics reprend elle aussi le design des anciennes lunettes SKX, mais ne dispose cependant pas d’une graduation complète (uniquement de 0 à 20 minutes) et pas non plus d’un repère fluorescent à 12h, ce qui est surprenant pour une “plongeuse”.

Le “Automatic” situé à 6h reprend la police d’une Seiko Prospex Scuba SBDC001, et n’est pas accompagné d’une mention de l’étanchéité maximum comme sur les Divers SKX007 / 013. C’est certainement là que la plus grosse différence se fait avec ses prédécessrice.

Seiko 5 sports verte SRPD61K1

Le mouvement Seiko 4R36

Les nouvelles Seiko 5 Sports ne sont plus dotées du fameux mouvement 7S26, mais du calibre 4R36 lui aussi fabriqué par Seiko. C’est un mouvement qui est automatique et qui se remonte donc grâce à sa masse oscillante qu’on peut voir en transparence, mais il est aussi possible de le remonter manuellement, ce qui n’était pas possible sur le 7S26. Autre petit plus apporté par ce mouvement, le “Stop Seconde” qui permet d’arrêter totalement le mouvement au moment de mettre la montre à l’heure.

mouvement 4R36 Seiko 5 sports SRPD61K1

C’est un mouvement qui dispose de 24 rubis – 3 de plus que dans le 7S26 – et qui bat à une fréquence de 21’600 alternances par heure. Le 4R36 dispose d’une réserve de marche de 41 heures, ce qui permet de la laisser sans soucis plus d’une journée sans être portée et sans devoir la remettre à l’heure.

Le boitier et le verre

Il reprend les codes des SKX classiques, avec une couronne à 4 heures et une finition brossée sur les cornes et polie sur les flancs de ce boitier en acier inoxydable. Cette finition est un des détails que j’adore sur ces Seiko 5. La douceur des flancs de cette montre la rend très agréable à porter. Le boitier fait 13.4mm d’épaisseur, pour 42.5mm de diamètre et 46mm de longueur. L’entrecorne de cette nouvelle Seiko 5 Sports est de 22mm.

A DECOUVRIR SUR VGL
g shock heather gris chiné

Cependant, j’aurais préféré ne pas avoir un fond vissé transparent, mais tout simplement un fond plein comme sur les anciennes. On perd un peu de la robustesse et aussi du confort du métal poli avec ce nouveau détail. Et puis honnêtement, le 4R36 est un joli mouvement, mais je suis pas certain qu’il était nécessaire de l’exposer ainsi.

couronne Seiko 5 sports SRPD61K1

Toutes les nouvelles Seiko 5 Sports sont équipés d’un verre “Hardlex” qui est utilisé chez Seiko depuis des années pour son rapport qualité/prix. C’est une sorte de verre “saphir” qui est cependant un peu moins résistant aux rayures que ce dernier mais qui ne se brise pas de la même manière. Un verre Harlex aura tendance à se fissurer en cas de choc alors qu’un verre saphir aura plutôt tendance à se briser.

Le bracelet de la nouvelle Seiko 5 Sports

Le bracelet est lui aussi en acier inoxydable, tout comme le boitier, et porte la référence “MOKW-B-I”. Il est composé d’une boucle déployante triple qui s’ouvre à l’aide de deux petits boutons situés sur les côtés. Cette boucle est sécurisée par un second arceau qui se clips sur le dessus et qui porte le logo “Seiko”.

bracelet Seiko 5 sports SRPD61K1

La finition du bracelet est acier brossé sur le dessus et dessous, et poli miroir sur les flancs. Deux “end link” référence X13 viennent faire la jonction avec le boitier au niveau de l’entrecorne. L’ensemble est très robuste et totalement en cohérence avec les anciennes références de SKX. C’est un bracelet simple, sans détails, et surtout très confortable.

Une plongeuse ? Non, une baroudeuse

Honnêtement, autant se l’avouer puisque nous sommes entre nous, cette montre n’est pas une vraie plongeuse. Elle n’a pas de couronne vissée, son fond de boite est transparent, il n’y a pas de repère lumineux sur la lunette, et l’étanchéité annoncée n’est “que” de 10ATM (100 mètres). Est-ce un soucis ? Non ! La plupart d’entre nous n’irons jamais plus loin que leur piscine avec ces montres, et personnellement je suis totalement phobique de la plongée sous marine.

cadran Seiko 5 sports
Seiko SRPD61K1 sur Nato Noir

Je suis content de retrouver dans cette nouvelle Seiko 5 Sports 2019 le style qui m’avait fait aimer ces montres il y a déjà plus d’une décennie. C’est une vraie baroudeuse comme on aime en porter le week-end ou en vacances. C’est une montre fiable, robustes, bon marché et belle (ce dernier détail est totalement subjectif). Que demander de plus sachant que d’autres alternatives dans la gamme Prospex de chez Seiko seront bien plus disposées à vous accompagner au fond des océans !

Seiko 5 SRPD61K1 lunette
Seiko 5 Sports SRPD61K1

Cette montre est vendue entre entre 269€ et 329€ en fonction des finitions. J’ai eu l’occasion de tester ici la Seiko 5 Sports SRPD61K1 verte distribuée en exclusivité chez Ocarat, mais il existe 5 styles différents disponibles en 27 déclinaisons et je vous ai répertorié ci-dessous :

REMONTER
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link