MONTRES HOMME

GARMIN INSTINCT

garmin instinct portee

J’ai récemment repris la course à pied, tranquillement, après avoir été forfait sur blessure pendant plusieurs mois. Au moment de reprendre, je ne voulais pas me trimbaler mon smartphone pour faire mon suivi d’activité comme j’ai pu le faire auparavant. Je voulais une montre connectée qui enregistre mes paramètres de course, sans devoir embarquer un téléphone.

J’ai cherché sur internet le meilleur compromis, et je suis tombé sur cette Garmin Instinct. Voici mon retour d’expérience sur la partie course à pied de cette montre.

Le spécialiste de la montre connectée

Garmin fait depuis pas mal de temps des montres connectées. J’en ai croisé souvent lors de mes entrainements, et j’en ai entendu beaucoup de bien, et notamment de la Fenix. Mais honnêtement, j’ai toujours eu tendance à trouver ces montres trop sophistiquées pour moi. Je cherchais un modèle accessible en terme de prix et simple d’utilisation, qui regroupe les fonctionnalités essentielles, et surtout qui soit costaud.

garmin instinct

Une montre toute en robustesse

La “Instinct” est une montre simple et assez belle, qui peut faire penser à une G-Shock ou une Timex Ironman. Elle fait un poids plume de 52 grammes, et mesure 13 mm d’épaisseur. Le bracelet est en silicone avec une perforation tous les 3 mm, ce qui le rend très ajustable et confortable. L’avantage avec le silicone, c’est qu’il s’use mais ne se sectionne pas net comme peut le faire le caoutchouc, surtout si vous nagez dans l’eau salée. Le bracelet est facilement amovible puisqu’il est accroché via un système de pompes classiques avec un entre-cornes de 22mm.

bracelet garmin instinct

Le boitier de 45 mm de largeur est en polymère renforcé de couleur mat, et le verre est lui aussi renforcé.  Le “renforcé” peut vouloir tout dire, mais ce qui est certain, c’est que cette montre respecte la norme militaire américaine 810G (MIL-STD-810G), qui assure qu’elle est un appareil de grade militaire ultra résistant, étanche à 100 mètres, et que vous allez mettre un certain nombre d’années avant de l’épuiser, même en opex toute l’année !

garmin instinct noire

Les infos s’affichent sur un écran LCD à niveaux de gris très lisible, qui n’est pas tactile puisque la navigation se fait à l’aide des 5 boutons de la montre. L’écran est divisé en deux : une grande partie avec les informations principales, et une petite pastille dans le coin en haut à droite pour afficher une information particulière.

 

C’est une montre rechargeable qui fonctionne sur une batterie lithium inamovible. Elle est livrée avec son câble qui est spécifique à Garmin et standard sur toutes ses montres. Il qui se branche au dos sur une prise résistante à l’eau. Elle permet d’obtenir une autonomie jusqu’à 14 jours en mode normal (suivi d’activité classique), et jusqu’à 16 heures en mode GPS. Pour ceux qui font plus de 16 heures de sport d’un seul trait, je ne peux rien pour vous !!

garmin instinct cadran

Un test en mode “course à pied”

La première chose à faire quand on reçoit sa Instinct, c’est de la connecter à une application smartphone appelée “Garmin Connect”, que vous trouverez sur vos “app store” respectif. La montre se couple facilement, et la configuration ne prend pas trop de temps. Il faut simplement renseigner quelques informations sur soi afin de permettre à la montre de bien gérer le suivi d’activité.

Ce petit boitier renferme énormément de fonctionnalités – qui ne me serviront peut-être jamais – et j’ai noté notamment : l’altimètre barométrique, le capteur de fréquence cardiaque optique, le GPS, le compas, un accéléromètre et un thermomètre ! Tous ces capteurs permettent de faire fonctionner les différents modes qu’offre la Instinct.

garmin instinct capteur cardiaque

Pour ma part, je l’ai utilisé en mode “course à pied”, mais sachez qu’elle peut faire aussi office de boussole, de carte pour revenir à son point de départ, de suivi de musculation, cardio, vélo, vélo elliptique, step, stepper, rameur, yoga, tapis de course, trail running, randonnée, escalade, VTT, ski, snowboard, ski de fond, stand-up paddle, aviron, kayak, jumpmaster et activités tactiques (!), natation en piscine et natation en eau libre. De quoi vous épuiser rien qu’à lire la liste.

Pour la course à pied, la Garmin Instinct mesure et affiche en direct l’allure, le chrono, le rythme cardiaque, et la distance parcourue. L’écran principal, avec l’heure, la jauge de batterie, la date, le rythme cardiaque, est accessible pendant la course via le bouton “set”. Un réglage permet de fixer des étapes lors de son entrainement, ce qui est pratique pour se faire des sessions avec des variations de rythme par exemple. J’ai aussi remarqué qu’elle se rétroéclaire automatiquement quand on regarde son poignet (certainement une détection via l’accéléromètre), ce qui permet d’avoir une lisibilité parfaite sans devoir chercher à appuyer sur un bouton en pleine course.

garmin instinct noire mat

Comme c’était une reprise pour moi, j’ai du contrôler mon rythme cardiaque pour ne pas le faire monter trop haut lors des premières séances. La montre était donc indispensable pour gérer ce paramètre. Je l’ai trouvée très efficace, réactive et intuitive.

Une fois la session terminée, il suffit de connecter sa montre à son application mobile pour récupérer un beau graphique de son activité et toutes les données interessantes. La montre donne notamment l’allure moyenne et maximale, la vitesse max et moyenne, le total parcouru, la fréquence cardiaque moyenne et max. Je l’utiliserai aussi bientôt dans d’autres domaines, notamment pour le Yoga que je pratique de temps en temps.

garmin connect

Des statistiques de reprise, avec un rythme très lent !

Une montre très instinctive à l’usage

Je dois dire que j’ai trouvé personnellement la montre très facile à utiliser. C’est exactement ce que je cherchais. Un accessoire sans prise de tête, qu’on enfile, qu’on lance rapidement, et qui nous donne l’essentiel des informations une fois la course terminée.

La prise en main est un peu capricieuse au départ quand on ne prend pas le temps de lire les indications sur les boutons. Donc j’ai fait n’importe quoi au début, comme d’habitude, et ensuite je ne me suis posé 5 minutes pour comprendre. C’est mon côté fougueux !

C’est montre “connectée”, qui peut aussi faire un suivi d’activité quotidien, donner des objectifs de nombre de pas par jour, ou même recevoir les notifications de son smartphone. Pour cette dernière fonctionnalité, je l’ai directement désactivé car ce n’était pas du tout l’usage que je voulais pour cette montre. Mais sachez qu’elle est intégrée.

Une conclusion simple et efficace, comme cette montre !

Pour une montre à 299€, le menu qu’elle propose est très complet. C’est entré / plat / fromage / dessert / digestif ! Généralement on ne retrouve pas autant dans une montre de cette gamme. Le tarif est donc bien placé compte tenu de cela, mais aussi au regarde de la qualité de fabrication de la montre.

C’est une toolwatch robuste, qui va durer. Elle est quand même testée et validée par l’armée américaine, ce qui n’est pas rien ! La simplicité d’utilisation ne la rendra pas obsolète en 6 mois, et c’est une montre complète qui devrait répondre aux besoins des sportifs même les plus exigeants.

Ce n’est certainement pas une montre “chic” qu’on pourra porter avec un costume, mais elle saura s’intégrer dans un look plus décontracté – jean / hoodie – si vous souhaitez la porter en dehors des entrainements.

J’ai rempli ma part du contrat, à vous de suer maintenant !

Arnaud

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE GRATUIT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ?

TÉLÉCHARGE MON GUIDE
Plus de 11.000 lecteurs
OUI JE VEUX
close-link
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !