Vous lisez
FRÉDERIQUE CONSTANT “HIGHLIFE”

FRÉDERIQUE CONSTANT “HIGHLIFE”

Arnaud Chanteloup
Frederique Constant Highlife

“On dirait une …” ; C’est la phrase que j’entends le plus souvent quand une nouveauté vient à sortir chez une marque horlogère. A croire qu’aujourd’hui on n’arrive plus vraiment à créer de nouveaux designs sans faire une allusion plus ou moins lointaine à une référence déjà connue. Imaginez combien il est compliqué de nos jours d’être designer de montre et de sortir un dessin original sans pour autant s’égarer dans des absurdités.

Et pourtant, il est impératif de suivre les tendances pour vendre ce que les clients veulent, tout en proposant des nouveautés qui font évoluer le monde de l’horlogerie sans pour autant échouer et y laisser des plumes. C’est en mettant les choses à plat comme cela qu’on se rend compte qu’il n’est pas si facile de sortir une nouveauté horlogère en 2020.

Frederique Constant Highlife calendrier perpetuel

S’il y a une marque qui s’en sort bien de ce point de vue, c’est Frédérique Constant. Après le récent lancement de sa Smartwatch Vitality qui a très bien fait progresser la cause des montres connectées élégantes, la maison Suisse vient tout juste de sortir – ou de “re-sortir” devrais-je dire – sa nouvelle collection Highlife avec 3 nouveaux modèles exclusifs où il est difficile d’affirmer “qu’on dirait une…“.

La renaissance de la Highlife

On ne va pas se mentir, c’est comme une nouvelle collection pour la plupart d’entre nous. Car pour ceux qui ne se souviennent pas, la collection Highlife première du nom est sortie en 1999 et réunissait déjà à l’époque les caractéristiques qu’on connait aujourd’hui chez Frédérique Constant (FC) : prix raisonnable ; fabrication suisse ; belle qualité de conception. Le design de cette collection était assez original, on y retrouvait des “Heart Beat” à coeur ouvert sur le cadran, un chronographe, un calendrier perpétuel, un mouvement de manufacture et d’autres créations. On y retrouvait aussi le véritable fil conducteur avec la collection Highlife 2020 : son bracelet qui était à l’époque déjà “intégré” au boitier.

Voilà les ingrédients repris à la louche par FC, sans pout autant coller au design initial de cette collection. La marque a donc sorti le 8 septembre dernier 3 nouveaux modèles que j’ai pu découvrir le jour du lancement :

  • La Highlife Perpetual Calendar Manufacture : un calendrier perpétuel avec mouvement de manufacture.
  • La Highlife Heart Beat : un modèle avec balancier apparent via un cadran ajouré.
  • La Highlife Automatic COSC : une montre en acier sobre et élégante.

Un nouvelle collection à l’identité forte

Après deux années à travailler dans l’ombre, FC a sorti 3 montres différentes avec un ADN commun qui gravite autour d’un même boîtier de 41 mm et d’un système de changement rapide de bracelet. Car oui, même si cette collection semble être dotée d’un bracelet “intégré”, ce dernier n’en est pas moins amovible assez facilement sans outils afin de passer d’un acier à un cuir ou un caoutchouc. Ce dernier étant fourni avec toutes les montres. Ce qui change ici, c’est l’absence de corne sur le boitier qui confère à la montre une bonne souplesse et surtout un confort remarquable même sur un petit poignet.

Arnaud-Chanteloup-Frederique-Constant-Highlife-Verygoodlord

Les 3 bracelets sont identiques sur les 3 modèles, avec toutefois des variations de couleurs. Celui en acier est doté d’un fermoir très discret arborant le logo de la marque et de maillons pleins brossés avec de larges maillons centraux polis miroir. L’ensemble a l’air très robuste, sans jeu entre les maillons et le perlage de la boucle déployante démontre que la marque n’a laissé aucun détail de côté sur les finitions. Une bonne impression se dégage de ce bracelet. Celui en caoutchouc est quant à lui texturé comme une maille piquée de polo et se ferme à l’aide d’une boucle ardillon en acier gravé du blason de la marque.

Un cadran décliné en trois modèles

Les 3 nouveaux modèles de la collection Highlife ont tous un cadran décoré avec un même motif fédérateur : le globe. Un dessin qui reprendre à la fois la planète terre, ses latitudes et longitudes simplifiées, mais aussi la perfection du cercle. Oui je sais, c’est beau ce que je dis !

Il est doté d’index en appliques biseautés, d’un chemin de fer des secondes sur son pourtour, d’un guichet dateur à trois heures pour le modèle Automatic COSC, et de belles aiguilles glaive massives traitées au Luminova pour lire l’heure la nuit. L’ensemble est protégé par un verre saphir traité antireflets sur leurs deux faces. Pour moi c’est le point le plus important car je galère beaucoup moins à vous faire de belles photos sans reflets.

Frederique Constant Highlife bracelet acier

Voilà pour les points qui unissent cette collection. Voyons maintenant les spécificités de chaque modèle.

La Highlife Perpetual Calendar Manufacture

On rentre directement dans le vif du sujet avec cette nouvelle pièce qui embarque un mouvement de manufacture à quantième perpétuel appelé calibre FC-775. Ce mouvement mécanique à remontage automatique fonctionne à 28’800 alt/h et offre une réserve de marche de 38 heures. Pour les plus novices, un “quantième perpétuel” (QP) ou “calendrier perpétuel” est une complication horlogère qui permet d’afficher de manière automatique à la fois le jour du mois (le quantième), le mois, la date et enfin la position de l’année dans le cycle des années bissextiles. Ce qui est remarquable sur ce type de complication, c’est que même un 29 février lors d’une année bissextile, le passage du dernier jour du mois au 1er du mois suivant ne nécessite aucune action ou correction manuelle de la date. C’est donc une complication prestigieuse qu’on ne retrouve que chez une poignet d’horlogers, et souvent à des prix inaccessibles.

Je vous réserve la surprise du prix pour la fin de l’article, car je préfère qu’on se concentre sur les montres avant de parler argent. Mais dans tous les cas c’est une très belle proposition que Frédérique Constant nous fait ici. Ce n’est déjà pas habituel de voir un mouvement manuf’ sortir dans une montre de cette gamme, mais alors un QP c’est encore plus rare.

Mouvement manufacture Frederique Constant FC-775
Le calibre FC-775

Le cadran est bien entendu en rapport avec les fonctionnalités du mouvement qu’il recouvre. Trois compteurs sont disposés ainsi : années bissextiles et mois à 12h, les jours à 9h et la date à 3h. Une phase de lune vient souligner le tout à 6h ajoutant encore plus de détails. Le réglage de l’ensemble de ces fonctions se fait à l’aide de petits boutons placés sur la carrure du boîtier.

Il y a 4 variations pour ce modèles :

  • Acier et or rose, cadran blanc sur un bracelet acier + bracelet caoutchouc noir
  • Acier, cadran bleu ou blanc et bracelet acier + bracelet caoutchouc bleu
  • Acier, cadran blanc et bracelet cuir noir + bracelet caoutchouc noir

Ces versions sont des choix de la marque, mais il sera totalement possible par la suite de monter le bracelet caoutchouc livré avec chaque modèle, ou bien d’acheter un nouveau bracelet acier ou cuir.

A voir
Klok-01 klokers pocket desk

La nouvelle Highlife Heart Beat

Le “coeur ouvert” est un détail cher à Frederique Constant qui aime qui y faire une belle place dans ses collections depuis plus de 25 ans maintenant. C’est sans surprise que la marque a glissé dans cette nouvelle collection une catégorie “Heart Beat” qui laisse entrevoir à midi, au pôle du globe terrestre, le balancier du mouvement automatique FC-310. C’est un calibre fabriqué sur une base de Sellita SW300 qui permet d’avoir une réserve de marche de 38 heures, juste ce qu’il faut pour ne pas la porter pendant une journée. A noter que ce modèle perd l’affichage de la date qui aurait certainement donné un cadran trop chargé.

Frederique Constant Highlife heartbeat cadran blanc

Il y a 3 variations pour ce modèles :

  • Plaqué or rose, cadran blanc, bracelet en cuir marron + bracelet en caoutchouc marron
  • Acier, cadran bleu, bracelet en acier + bracelet en caoutchouc bleu
  • Acier, cadran noir, bracelet en acier + bracelet en caoutchouc noir

La Highlife Automatic COSC

Si vous n’êtes pas – encore – familier du jargon de l’horlogerie helvète, l’acronyme COSC signifie Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres. Pour faire simple, c’est un organisme indépendant que les marques payent pour tester et malmener leurs montres afin de savoir si elles sont aptes à recevoir la certification « chronomètre ». J’en profite d’ailleurs pour rétablir une vérité : une montre à poussoirs avec un système de calcule d’une durée est un “chronographe” ou un “chronoscope” et non un “chronomètre”. Seule une montre de haute précision peut être appelée “chronomètre”, une fois qu’elle a été certifiée comme telle par le COSC.

Frederique Constant Highlife cosc automatique pas cher

Cette certification est donnée à une montre quand après de nombreux tests on obtient sur les 10 premiers jours de contrôle un écart maximum de – 4 secondes à + 6 secondes. Cela peut sembler beaucoup, mais il faut se rendre compte de la prouesse que représente un si faible écart dans un mouvement mécanique constitué de dizaines de pièces minuscules, en mouvement perpétuel, et trimbalés dans tous les sens à notre poignet. C’est tout simplement dingue !

Dos Frederique Constant Highlife

Cette “Automatic COSC” est dotée du même mouvement automatique FC-310 que la Heart Beat, toujours fabriqué sur une base de Sellita SW300, et qui affiche ici la date dans un guichet à 3h. Le cadran est une version épurée des deux autres modèles, sans fioritures, avec juste ces grandes aiguilles glaives qui surplombent le globe gravé.

Cadran Frederique Constant Highlife bleu cosc automatique

Il y a 5 variations pour ce modèles :

  • Acier et plaqué or rose, cadran blanc ou bleu sur un bracelet acier + bracelet caoutchouc noir
  • Acier, cadran bleu sur un bracelet acier + bracelet caoutchouc bleu
  • Acier, cadran blanc sur un bracelet cuir noir + bracelet caoutchouc noir
  • Plaqué or rose, cadran noir, bracelet cuir marron + bracelet caoutchouc marron
Frederique Constant Highlife portee au poignet bleu

Un vent de fraicheur vient de souffler !

On remarque ces dernières années une belle tendance chez Frédérique Constant à proposer des modèles qui sortent du lot à des prix qui restent très compétitifs. Et justement, parlons prix. Cette nouvelle collection ne déroge pas à cette bonne tendance. La Highlife Automatic COSC et la Heartbeat sont proposées entre 1695€ et 1995€ en fonction du modèle, alors que la Highlife Perpetual Calendar Manufacture est située entre 8 495 € et 8 795 €. Pour cette dernière, il sera difficile de trouver une concurrente sur ce segment à un prix aussi compétitif. A voir désormais ce que la marque va sortir dans les prochains mois pour continuer sur cette lancée.

A. Chanteloup © 2012 - 2020

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link