Vous lisez
CARTIER, UN VÉRITABLE HORLOGER
Cartier Drive boitier acier bracelet cuir bleu

On connait le talent de joaillier de la maison Cartier, mais on a tendance à oublier celui d’horloger. Perçue par certains puristes comme “un joailler faisant des montres”, on encense d’autre marques bien plus jeunes pour bien moins que ça. Mais vu d’ici, Cartier est à la fois un excellent joaillier et un excellent horloger. Les deux peuvent aller de paire. D’ailleurs, il suffit simplement de revenir sur l’histoire de cette marque emblématique pour comprendre l’impact qu’elle a eu dans monde de la joaillerie comme dans celui de l’horlogerie.

Cartier, horloger dès le XIXème siècle

Si on replace cette histoire dans son contexte, on doit s’installer dans une machine à remonter le temps qui nous ramènera jusqu’en 1847, année de la création de la maison. À cette époque, Louis-François Cartier (1819-1904), un jeune homme de 28 ans, reprend les rênes de l’atelier de bijouterie d’Adolphe Picard situé au 29 rue Montorgueil à Paris. Ce n’est pas par hasard qu’il reprenne cet atelier puisque c’est celui dans lequel il avait officié pendant plus de dix ans auparavant en tant qu’ouvrier joaillier.

Il est à ce moment réputé uniquement pour ses pièces de joaillerie, mais il ne tarda pas à vendre des montres de poches et des montres pendentifs quelques années après la reprise. Pour autant, la véritable création d’un pôle horloger ne sera effective qu’en 1880, soit 33 ans après la reprise de l’atelier. Il faut noter que c’est une date totalement contemporaine de la création des autres grands horlogers aujourd’hui réputés.

L’une des premières montre bracelet

Je ne vais pas rentrer ici dans le débat de savoir qui a créé la première montre bracelet – dont la paternité est souvent attribuée à Cartier – mais il faut toutefois noter que l’une des premières montre bracelet vient de chez Cartier. Cette montre est créée par Louis Cartier en 1904 pour son ami l’aviateur brésilien Alberto Santos-Dumont, afin qu’il puisse l’avoir accessible facilement pendant qu’il pilote. C’est la naissance de la “Santos” qui sera ensuite commercialisée officiellement en 1911.

cartier Alberto Santos-Dumont
Gauche : Alberto Santos-Dumont | Droite : la première Cartier Santos

C’est la première pièce horlogère notable de la maison, qui est d’ailleurs toujours commercialisée aujourd’hui, avec bien entendu un dessin revisité. C’est une montre qui est collectionnée dans le monde entier et dont la forme emblématique est une marque forte. Toute montre qui tenterait de se rapprocher de ce design serait immédiatement qualifiée comme une “copie” d’une Santos. C’est dire l’impact de ce design sur monde horloger, un peu comme celui d’une Royal Oak, Submariner, ou encore d’une Nautilus.

Cartier Santos or bracelet cuir bleu marine
Cartier Santos en or sur bracelet cuir

Une élégante originalité

Ce qui est notable chez Cartier, c’est ce souhait de créer des formes qui sortent de l’ordinaire, sans pour autant virer dans le futuriste ou le farfelu. La marque invente notamment la montre Tonneau en 1906, en forme de barrique ; puis la Tank en 1917, à la fois octogonale et carrée ; et plus récemment la Cloche qui porte le nom de sa forme ou la Ballon Bleu et sa couronne qui vient comme percer le cadran et en bousculer l’organisation des chiffres et des index.

Cartier Tonneau
Cartier Tonneau
tank-louis-cartier
Tank “Louis Cartier”

Un peu plus tard, les héritiers de la maison Cartier continuèrent le travail de leur prédécesseurs pour créer des montres innovantes, toujours avec le soucis du détail. En 1932 Louis Cartier inventa même une montre “de luxe” étanche. Ainsi était née la Pasha, qui reste encore aujourd’hui une pièce emblématique.

Ce que j’apprécie particulièrement chez Cartier, c’est cette élégance toujours bien maitrisée pour chaque modèle. Il n’y a pas un seul modèle, pris en finition classique argentée ou or, que je ne pourrais pas porter. Et c’est un tour de force pour une marque qui délivre des modèles originaux depuis plus d’un siècle, comme avec la Tank Asymétrique en 1936, la Baignoire Allongée en 1957, la Crash en 1967 ou encore la Tank cintrée en 1921. Car en plus d’être originaux ces modèles sont atemporels, et cela n’est pas donné à toutes les marques.

Cabochon couronne Cartier
La Tank Cintrée et son cabochon

Quelques modèles emblématiques

Cette partie va être totalement subjective ! Comme pour ma liste des 10 montres mythiques (dans laquelle j’avais déjà sélectionné une Tank), je n’ai pas vocation à mettre tous les modèles, mais surtout ceux que j’aime et qui m’ont marqués. A vous de me dire dans les commentaires quelle est votre Cartier préférée pour compléter la liste.

La Santos

Cette montre a été imaginée, comme mentionnée un peu plus haut, par Louis Cartier en 1904 pour son ami Alberto Santos-Dumont, un aviateur brésilien pionnier de l’aéronautique. A l’époque, la “Santos” ne porte pas ce nom. Le but de cette création était très utilitaire et n’avait rien d’une “collaboration” comme on peut les faire aujourd’hui. Le problème de Alberto Santos était de lire l’heure lors de ses vols dans les “avions” qu’il développait. A l’époque, un “avion” ressemblait plus à un ULM d’aujourd’hui, les hommes volaient dans des costumes en laine ou en coton et portaient la montre de gousset dans la poche.

Cartier Santos or bracelet or
Cartier Santos Or 2018

Or, quoi de plus fastidieux de sortir sa montre de sa poche pour lire l’heure alors qu’on est affairé à tenter de faire tenir un aérodyne rudimentaire en l’air sans se fracasser au sol ! Il était évident que la montre de bracelet était faite pour ces aviateurs. C’est pour cela que Louis Cartier a créé cette montre carrée à la boite rivetée. Déjà à l’époque le cadran arbore un chemin de fer qui circule en carré et qui rythme les chiffres romains dits “rayonnants”, puisqu’ils sont organisés autour de l’axe central des aiguilles. Deux superbes aiguilles “Breguet” en métal bleui viennent parfaire cette magnifique montre.

Cartier santos or acier bracelet cuir
Cartier Santos 2018

Aujourd’hui, la Santos n’a rien perdu du modèle d’origine, si ce n’est que les rivets ont laissé place à des vis, et que la couronne est désormais hexagonale et dépourvue de pierre précieuse en son sommet. Elle reste un modèle emblématique et un essentiel pour toute collection.

La Tank

Pour apprécier l’importance de cette montre dans l’histoire horlogère, il ne faut pas oublier qu’à cette époque les montres de bracelet n’en sont qu’à leurs débuts. Les hommes portent la montre de gousset qui est protégée dans une poche et qui ne prend aucun coup. Ces montres sont donc en général parfaitement conservées, et sont transmises de génération en génération. L’intérêt pour les commerçants était donc très limité, puisque ces montres étaient achetées pour un temps très long. Une mauvaise affaire pour le business !

La montre de bracelet est donc une aubaine commerciale (car plus sensible aux chocs), mais aussi stylistiques, car totalement novatrice dans la manière de porter l’heure sur soi. C’est dans ce contexte que la création de la Tank intervient en 1919. Nous sommes à la fin de la Première Guerre Mondiale, en pleine période “Art Déco”, Louis Cartier est le témoin de cette époque mouvementée qui aboutira ensuite à un renouveau et un dynamisme économique d’après guerre. À Weimar, la même année, Walter Gropius fonde l’école du Bauhaus qui bouscule à jamais les frontières entre architecture, arts décoratifs et beaux-arts, et Mies van der Rohe construisait ses premiers bâtiments ultra modernes.

Cartier Tank Louis Cartier or 18K
Cartier Tank “Louis Cartier” or 18K

Finalement, cette montre est la synthèse entre cette époque nouvelle, et les traces du passé. Car la forme de la Tank est avant tout une vue aérienne stylisée en 2D d’un char britannique utilisé lors de la Grande Guerre. Imaginez ce corps central massif rectangulaire et ces deux chenilles qui sortent des deux cotés. Mais le résultat n’a rien gardé de l’agressivité d’une arme de guerre. On retrouve sur la couronne (le remontoir) une pierre précieuse qui fait référence au savoir-faire joaillier de la marque, sur le cadran un chemin de fer rectangulaire accompagné de deux aiguilles glaive en acier bleui et de chiffres romains rayonnants.

A DECOUVRIR SUR VGL
Tudor Prince Oysterdate

Prenez une Tank Solo toute simple – ma préférée – qui coûte aujourd’hui un peu moins de 2000€ en occasion et 2500€ neuve, et vous aurez une montre élégante, qui se porte avec tout. Alors certes c’est un quartz, mais il est bien connu que ceux de chez Cartier sont d’une qualité irréprochable.

Les petites nouvelles

Contrairement à certaines marques (je ne citerai personne !), l’originalité et le talent ne se sont pas arrêtés au XXème siècle chez Cartier. La Drive en est la dernière preuve en date, lancée en lors du SIHH 2016, elle est la nouvelle référence de la marque. Le modèle est chic, sportif, ne ressemble à aucune autre, ce n’est pas une “sub-like” ou une copie d’une montre prisée, et en plus elle a du caractère et une forme peu commune. Elle n’est pas ronde. Elle n’est pas carrée, elle est en forme de coussin. Bonne nuit à tous !

Cartier Drive bracelet bleu
La Drive de Cartier

On peut aussi parler de la Ballon Bleu. Cette montre lancée en 2007 ne ressemble à aucune autre montre non plus. C’est une montre ronde, ok, mais avec un remontoir orné d’un cabochon en saphir bleu, le tout caché sous une arche en métal. Malgré son look très original, Cartier a su garder l’équilibre avec des détails classiques comme un cadran guilloché, des aiguilles glaive et des chiffres romains dont la marque “Cartier” est intégrée dans la patte du VII. L’équilibre est impeccablement maintenu.

cartier ballon bleu 2019 bracelet noir
Cartier Ballon Bleu 2019
cabochon montre Cartier

On peut aussi parler de la Ronde Solo ou de la Rotonde qui sont deux grands classiques simples et atemporels. Deux montre élégantes qui sont les compléments parfait d’une tenue habillée du fait de leur finesse. Avec un costume pour aller au bureau ou bien pour votre mariage, ces deux collections attirent l’oeil sans trop en faire.

Mon prochain achat horloger

La prochaine montre que j’ajouterai à ma collection sera certainement une Tank Solo toute simple, taille “large” qui fait 34.8 mm de hauteur par 27.4 mm de largeur, pour une épaisseur de 5.55 mm. Une montre parfaite pour aller avec un costume ou une tenue casual-chic. Le fait que ce soit un quartz ne me dérange pas car cela permet d’avoir une montre très fine sans pour autant devoir payer le prix d’un mouvement mécanique ultra fin. Si vous êtes soucieux de faire un bon investissement, c’est aussi une montre dont la valeur reste stable.

S’il vous prend l’envie de trouver une Cartier d’occasion, je vous recommande de jeter un oeil sur le site Watchfinder qui a collaboré à la publication de cet article. Ce site existe depuis 2002 et vient récemment d’ouvrir un bureau à Parisien pour recevoir ses clients français sur rendez-vous pour acheter ou vendre une montre.

REMONTER
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link