STYLE

THE BARBOUR LIFESTYLE

veste Barbour bedale

Barbour est devenue au fil des années une marque mythique. On ne compte plus le nombre de personnalités qui ont été un jour prises en photo avec une veste “Bedale” ou “Beaufort”. Ce sont aujourd’hui des vêtements atemporels, qui traversent les décennies et qui transcendent les générations et les styles.

A l’origine, la marque est héritière d’un passé tourné vers le workwear, le vêtement de chasse et de pêche. C’est la marque qu’on porte avec une paire de botte Le Chameau “Saint Hubert”, celles doublées en cuir, ou sur sa moto en roadtrip sur les routes enlacées d’Ecosse.

Il y a quelques temps, j’ai pu visiter les usines Barbour et j’ai d’ailleurs posté un Vlog de mon voyage. Mais j’avais une seconde vidéo en préparation, que j’ai failli perdre à cause d’un problème de disque dur. Au final j’ai réussi à récupérer cette vidéo où vous verrez dans un premier temps les différentes étapes de la fabrication d’une veste Barbour classique, comme la Bedale ou la Beaufort.

Dans un second temps, j’ai eu le privilège de rencontrer Dame Margaret Barbour, qui est la présidente de Barbour depuis 1972, et qui est entrée dans l’entreprise suite à la soudaine disparition de son époux John Malcolm Barbour en 1968 alors qu’il n’avait que 30 ans. L’interview comment à partir de 4 min.

L’histoire de Barbour

Les débuts de John Barbour en 1894

L’histoire de la success-story Barbour commence en 1894 au bord d’une rivière appelée la “Tyne”, dans la ville de South Shield, à 6km de Newcastle Upon Tyne. À cette époque, la région est extrêmement dynamique, on y retrouve des entreprises spécialisées dans la construction de navires, l’exploitation minière, l’armement avec Armstrong Whitworth, et de nombreuses autres industries qui font venir les travailleurs de toute la région.

john barbour

John Barbour | ©Barbour

C’est donc ici que John Barbour – originaire du sud de l’écosse – s’installe pour y fonder sa petite entreprise de confection de vestes en toile enduite. Ces vestes seront déjà à cette époque très prisées des marins et dockers qui aiment ces vêtements légers, respirants et surtout imperméables.

Les archives de Barbour contiennent encore des pièces de cette époque, et notamment une superbe cape de dockers, qui s’attache au niveau de l’abdomen, et qui permet en cas de pluie de s’accroupir et s’isoler entièrement de l’extérieur pour rester au sec. Car c’est cela le but de John Barbour dès le départ : garder tous les travailleurs au sec, dans toutes les conditions !

Gary Janes barbour

Gary Janes (design and development manager) et une veste vintage Barbour

patine veste barbour

La patine d’une superbe veste vintage

L’arrivée de Malcolm Barbour

Autour des années 1900, c’est au tour de Malcolm Barbour – le fils de John – de rejoindre l’aventure et de développer le premier catalogue de vente par correspondance de Barbour en 1908 – 1909. C’était une évidence pour Malcolm dont le plus grand rêve était de devenir journaliste. Ce catalogue a grandement aidé la marque à développer ses ventes dans tout l’Empire Britannique. Imaginez qu’à cette époque la marque vendait déjà au Chili, à Hong Kong ou en Afrique du Sud ! En 1922, elle propose même une veste destinée aux îles Malouines, la “Falkand Jacket” (note : les îles Malouines sont appelées les îles “Falkland” en anglais).

1908 premier catalogue par correspondance barbour

Le premier catalogue de vente par correspondance de Barbour | ©Barbour

Vous verrez d’ailleurs un exemplaire de ce premier catalogue dans l’interview de Dame Margaret Barbour à 5 min 50 dans la vidéo.

John Barbour décède le 7 juillet 1918 et c’est Malcolm Barbour qui lui succède. Les années passent, et Barbour ne cesse de croitre durant le premier quart du XXème siècle. La marque propose petit à petit des vestes pour tous les usages, que ce soit les cavaliers, les agriculteurs, les gardes forestiers et même les militaires. Elle équipa d’ailleurs l’armée anglaise durant le première guerre mondiale. Duncan Barbour intègre la marque en 1928 et lui donne un nouveau souffle en apportant tout ce qu’il avait pu apprendre en travaillant chez Bainbridge’s, le plus grand magasin de Newcastle à l’époque.

1927 malcolm barbour

Malcolm Barbour | ©Barbour

1928 duncan barbour

Duncan Barbour | ©Barbour

Le lancement de Barbour International

En 1934, Barbour lance sa griffe “Barbour International” qui est alors dédiée aux motocyclistes. C’est en 1936 qu’elle lance sa veste de moto dont le col court (qui ne gène pas avec le casque) et la poche pectorale gauche en biais (aussi appelée “la poche ivre”, qui permet un accès rapide à une carte ou d’autres objets) en feront une référence pendant des décennies, et encore aujourd’hui !

barbour international mythique veste moto

La mythique veste Barbour International | Chez End Clothing, env. 299€

C’est cette même veste que Steve McQueen portait lors de la course des six jours internationaux d’enduro (ISDT) organisés à Erfurt en Allemagne en 1964, et qui rendra célèbre ce modèle de la marque.

ISDT 1964 steve mcqueen

Steve Mcqueen et ses coéquipiers (via : speedtracktales)

steve mcqueen barbour veste poche inclinee

L’histoire de la veste “Ursula”

Durant la seconde guerre mondiale, comme le rapportent Douglas Gunn et Roy Luckett dans leur lire “Vintage menswear : a collection from the vintage showroom“, Barbour équipe les marins de la Royal Navy avec des vestes et des pantalons développés par le capitaine Phillips. En 1938, le capitaine Phillips avait remarqué que le capitaine Richard Barklie, passionné de moto, avait emporté avec lui sur le navire un vêtement en une pièce (comme une combinaison de travail) confectionné dans un coton enduit imperméable bien plus efficace que celui fournit par l’armée, et qui disposait de deux poches latérales et d’une fermeture zippée sur le devant.

George Phillips capitaine du sous-marin HMS Ursula avec sa veste Barbour

George Phillips capitaine du sous-marin HMS Ursula avec sa veste Barbour

Phillips décida d’adapter une version deux pièces à ses frais, qui se composait d’une veste avec deux poches plaquées à soufflet et rabat de chaque côté, un col avec capuche et un pantalon fabriqué dans le même tissu qui dispose de bretelles incorporées.

Finalement, après quelques années, ce prototype inventé par le capitaine Phillips deviendra en 1941 l’équipement officiel des dotations de la Royal Navy et sera confectionné par “Barbour and Sons” (mais aussi par Lawrence Nedas and Co). Le modèle sera appelée l’Ursula, en hommage au nom du sous-marin du capitaine Phillips.

La veste “Durham” du Capitaine Mick Cotton

C’est une autre pièce impressionnante de la collection des archives Barbour. Cette veste, utilisée lors la guerre des Malouines, a été personnalisée par Barbour pour le Capitaine Mick Cotton, qui la porta lors de ce conflit en 1982 lorsqu’il servait dans le 2ème bataillon du régiment de parachutistes.

Comme pour le capitaine Phillips, cette veste Barbour n’était pas une dotation de l’armée, et malgré cela il parait d’ailleurs que de nombreux soldats portaient des Barbour sur le terrain.

Pour créer cette veste sur-mesure, Barbour a utilisé une veste Durham et a ajouté un certain nombre de poches sur la poitrine et sur les bras, des renforts, des pattes de serrage et d’anneaux en D, pour donner à cette veste toutes les options nécessaires pour la rendre utilisable dans des situations extrêmes de combat.

veste durham barbour

La veste Durham originale | Chez End Clothing

veste durham barbour personnalisee capitaine Mick Cotton

La veste Durham personnalisée du Capitaine Mick Cotton

On remarque sur cette veste le nombre impressionnant de boutons pression qui viennent s’ajouter au modèle original. Les renforts sur les bras sont fabriqués dans un tissu contrastant, certainement plus épais que le coton ciré. Des oeillets viennent agrémenter le tout, pour y accrocher des éléments à attraper rapidement, comme cette paire de bouchons d’oreilles dont il ne reste qu’un seul morceau !

La succession et les années “Margaret”

La fin des années 50 et les années 60 sont assez dramatiques pour la famille Barbour. En 1957, Duncan Barbour décède à l’âge de 48 ans et ses parents Malcom et Nancy reprennent la tête de la société, accompagnés de son fils John Malcolm Barbour. Peu de temps après, en 1964, Malcom décède et c’est sa femme Nancy qui sera présidente jusqu’à sa disparition. Quelques années plus tard, c’est le décès soudain de John Malcolm Barbour en 1968 à l’âge de 30 ans, époux de Margaret Barbour, qui laisse la société sans dirigeant.

C’est à ce moment que Margaret Barbour, à 25 ans et mère d’Helen qui n’a alors que 2 ans, entre au Conseil d’administration de la marque avant de devenir Présidente de la société en 1973. Une nouvelle période commençait alors.

margaret barbour

Dame Margaret Barbour

Les années “Sloane Ranger”

Au milieu des années 70, c’est ainsi qu’on appelait le style des jeunes femmes des “bonnes familles”anglaises, souvent résidant dans le très chic quartier de Chelsea à Londres, et ayant un style très particulier et parfois décalé.

barbour famille royale

Kate Middleton | Princesse Diana  | Prince Charles

Un peu avant 1980, Margaret Barbour revenant de France, décida de reprendre l’idée de la veste chasse avec carnier (note : poche arrière ou il est possible de placer un gibier) pour créer la veste Beaufort. C’est à la même époque qu’elle décida de créer une veste courte destinée aux cavaliers, la Beadnell pour femme et la Bedale pour homme. Mais la bonne idée ne venait pas forcément du modèle, mais surtout de la couleur. Au lieu de produire des vestes dans un couleur kakis ou marron, elle décida de la proposer en bleu, pour aller avec les jeans déjà très tendance à l’époque.

bedale barbour bleu marine

Barbour Bedale Bleu Marine | Chez End Clothing 299€

La veste Barbour devient alors très prisée des “sloanies” qui aiment ce modèle à la fois classique dans son héritage, mais courte et plus contemporaine dans sa coupe. Le succès ne se fait pas attendre et c’est en Italie que les ventes exploseront. On connait le goût que les italiens ont pour le bleu marine !

La marque aux trois Royal Warrants

En plus d’être devenue une marque portée par les plus grandes personnalités du Royaume Uni, Barbour est aussi la marque fétiche de la famille royale, dont les membre sont fréquemment photographiés arborant une veste enduite, en pleine balade dans la campagne anglaise.

Reine Elisabeth barbour

La Reine Elisabeth II et sa famille

Certains membres les plus éminent de la famille royale anglaise octroient des “Royal Warrants of Appointment“, qui sont des titres donnés aux entreprises qui leurs fournissent des biens ou des services. C’est un titre prestigieux qui donne une reconnaissance très importante à la marque et qui atteste de son excellence.

royal warrants barbour

Les 3 Royal Warrants

Certaines marques en possèdent un ou deux, mais Barbour est la seule marque de vêtements à en posséder trois, puisqu’elle fournit la Reine Elisabeth II, qui lui a octroyé en 1984, le Duc d’Edinburgh (1974), et le Prince de Galles (1987). On peut voir leurs 3 armoiries sur les étiquettes Barbour et un peu partout dans les bureaux et l’usine Barbour.

La marque est très proche de la famille royale, et le Prince Charles avait d’ailleurs fait le déplacement depuis Londres et était présent au centenaire de la marque. Dame Margaret Barbour, que j’ai eu la chance d’interviewer dans la vidéo, a d’ailleurs été anoblie par la Reine Elizabeth II, et le titre de “Dame” est l’équivalent féminin du “Sir”.

* * *

Un héritage toujours bien présent

C’est toujours la famille Barbour qui dirige l’entreprise depuis plus de 120 ans, ce qui est une véritable prouesse. Cela explique certainement pourquoi la marque reste fidèle à ses racine, comme par exemple son motif tartan qui lui est propre et qui est un signe de reconnaissance des différents clans écossais (n’oublions pas que John Barbour était d’origine écossaise).

tartan barbour

Le tissu tartan Barbour à l’intérieur de ma Bedale

Les vestes de la ligne classique, comme la Bedale, la Beaufort ou la Beadnell sont toujours confectionnées sur les lignes de production de South Shield que j’ai visité lors de mon voyage sur place et que vous avez vu dans la vidéo. C’est 150 personnes qui confectionnent quelques 3000 vestes par semaine sur une cinquantaine de références. Cela peut paraitre colossal mais c’est le seul lieu de production de toutes les vestes envoyées dans le monde entier, dans 40 pays !

ligne de production usine barbour

La ligne de production des vestes Barbour

Le reste de la production des différentes collections est réalisée en Europe, et la marque contrôle en permanence la qualité pour qu’elle corresponde à celle de ses vestes, sans jamais nuire à sa réputation.

Le service de réparation proposé par Barbour (“reproofing and repairing service”) permet à tout le monde d’envoyer sa veste Barbour à South Shield pour la faire “rewaxée” ou carrément réparée. C’est 25.000 vestes qui sont envoyées chaque année chez Barbour. Vous verrez rapidement dans la vidéo cette partie de l’atelier, où même les vestes de la famille royale sont envoyées.

Une marque devenue un véritable “Lifestyle”

Au fur et à mesure, la marque s’est enrichie de vêtements dont le style est toujours inspiré de la campagne, mais dont les nouvelles aspirations sont en ville. La marque a définitivement pris un tournant plus urbain. Voici le verrez ici chez End Clothing qui propose une belle partie de la gamme Barbour.

Les coupes des différentes vestes ont été retravaillées pour être plus contemporaines et plus “tendances”. Plus courtes et plus cintrées, les vestes sont aujourd’hui facilement utilisables toute l’années.

On a récemment vu James Bond porter une veste Barbour dans Skyfall en 2012 ou Alex Turner des Arctic Monkeys à Glastonburry.

Alex Turner arctic monkeys barbour

Alex Turner des Arctic Monkeys à Glastonburry

daniel craig james bond skyfall barbour

A droite, Daniel Craig dans “Skyfall” en 2012

* * *

La Barbour Bedale

C’est un grand classique de la marque, que ce soit en bleu marine ou en olive comme ici. Cette veste est confectionnée dans un coton huilé de 170 grammes et doublée avec un tissu en 100% coton à motif tartan Barbour.  Sur l’extérieur, on voit deux poches latérales plaquées à rabat, et deux poches pectorales dites “chauffe main” doublées à l’intérieur en matière polaire très agréable et chaude.

poche barbour bedale

Au niveau dos, la veste a deux fentes d’aisance qui offrent plus de confort si vous devez monter à cheval ou vous asseoir tout simplement, mais qui permettent aussi de faire glisser la pluie vers l’arrière du cheval et de la selle. Ces fentes sont chacune dotées d’un bouton pression pour bien les fermer et éviter les courant d’air. Contrairement à la Beaufort, la Bedale n’a pas de poche carnier à l’arrière.

Le col de la Bedale est réalisé dans un velours marron très agréable au toucher, et les poignets sont doublés jersey. Ces détails permettent de ne pas être en contact avec le tissu en coton enduit qui ne serait pas très agréable. Ils permettent aussi de tenir bien chaud. Le large zip en laiton offre un prise confortable pour fermer sa veste même avec des gants.

barbour bedale col velours

zip barbour laiton

Le large Zip “YKK” de Barbour

manche barbour bedale

Les manches de la Barbour Bedale

Vous remarquerez la présence de pressions sur le col car il est possible d’ajouter une capuche à cette veste et une doublure bien chaude. Car attention, bien que doublée, elle n’est pas très chaude, il faut toujours la compléter d’un bon pull en laine et d’un t-shirt à manches longues pour se sentir au chaud en hiver.

Enfin, on voit aussi que le logo de la marque est juste brodé ton sur ton sur le rabat de la poche gauche, discrètement, car c’est une Barbour et ça tout le monde le sait !

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE GRATUIT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ?

TÉLÉCHARGE MON GUIDE
Plus de 11.000 lecteurs
OUI JE VEUX
close-link
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !