Vous lisez
YUKETEN

YUKETEN

Arnaud Chanteloup
yuketen maine guide test

Je suis tombé par hasard sur une paire de Yuketen alors que je passais chez Gomina, un excellent magasin parisien spécialisé dans les vêtements “héritage”. Mon oeil a directement accroché en voyant cette paire. L’équilibre entre le cuir, le travail de couture, la semelle vibram et le look atypique. Tout était là pour me séduire.

yuketen maine guide made in USA

LA MARQUE YUKETEN

Cette marque a été fondée en 1989 par Yuki Matsuda, un japonais qui s’est installé à Los Angeles alors qu’il n’avait que 18 ans et qu’il venait tout juste de terminer ses études. Au départ, Yuki n’était qu’un passionné de tout l’univers des produits “Americana”, comme beaucoup de Japonais à cette époque. Profitant d’être sur place, il dénichait des produits américains qu’il exportait sur le marché japonais en plus de vendre des produits vintage au Rose Bowl Market.

Après plusieurs années pas forcément fastueuses, Yuki et sa femme ont enfin connu des temps meilleurs et ont pu fondé en 1989 la société “Meg Company”, une enseigne sous laquelle ils ont développé quelques marques devenues mythiques, dont Chamula, Epperson Mountaineering, Monitaly et enfin Yuketen.

meg company

Totalement à part dans l’univers de la chaussure, Yuketen est un mélange très bien dosé entre le style autochtone américain “amérindien” et celui des produits plus traditionnels des fabricants américains du nord-est des Etats-Unis (région du Maine). Matsuda passa beaucoup de temps dans le Maine, région de référence pour une grande partie des chaussures faites à la main aux États-Unis, pour trouver les usines et les fournisseurs de sa marque. D’ailleurs, Yuki n’a jamais caché que le nom “Yuketen” est une contraction de son nom associé à celui de Kevin et Kirsten Shorey de l’entreprise de confection de chaussures devenue “Quoddy”, avec qui il a cofondé la marque avant de continuer seul l’aventure.

yuketen yuki matsuda
Yuki Matsuda

Au départ, et jusque dans les années 2000, Yuketen était une toute petite marque vendue dans quelques magasins dans les monde, et principalement au Japon chez Beams. D’ailleurs, sans le japon la marque n’aurait certainement jamais pu survivre. Matsuda pu par la suite ouvrir sa propre usine et avoir ses propres lignes de production dans le Maine, pour continuer à confectionner ses chaussures entièrement à la main. Il faut compter pour chaque paire un temps de fabrication de 96 à 120 heures en fonction du modèle !

LA “MAINE GUIDE”

Ce modèle “Maine Guide” est un emblématique de chez Yuketen, comme l’est la 1000 Miles de Wolverine ou la Moc Toe de chez Red Wings. Elle s’inspire – selon la marque – des chaussures des premiers guides de la Nouvelle-Angleterre qui étaient en contact avec des chasseurs, des négociants européens et avec des autochtones nord-américains, et qui ont finalement réalisé une “synthèse culturelle” parfaitement reflétée dans ces boots que portaient ces guides.

Les différentes parties de la “Maine Guide”

C’est une chaussure qui est entièrement fabriquée à la main aux USA. D’ailleurs, cela est précisé sous le logo de la marque : “made by leather artisans in USA“. Plus qu’un argument patriote, c’est un véritable atout qualitatif et stylistique. Les chaussures Yuketen sont connues pour être robustes et durables, cela va de soit. Mais le fait qu’elles soient fabriquées à la main leur donne surtout un aspect “imparfait” qui est commun à tous les produits artisanaux et qui donne à ces chaussures un supplément d’âme que d’autres n’ont pas.

Mais le soucis (et l’avantage) chez Yuketen, c’est que les modèles ne sont pas forcément tous constamment produits. D’ailleurs ils ne sont pas disponibles partout et tout le temps. La production artisanale de ces chaussures permet à la marque de créer des modèles en édition limitée, ce qui peut les rendre difficiles à trouver. Donc si vous dénichez un modèle qui vous plait, sautez de dessus, car vous n’êtes pas certain de le retrouver un jour ! D’ailleurs, je n’ai pas réussi à retrouver en ligne le modèle que je porte, mais d’autres modèles peuvent s’en rapprocher.

LA CONCEPTION DE LA “MAINE GUIDE”

C’est une chaussure entièrement cousue à la main composée d’une tige en cuir, mais parfois agrémentée d’empiècements en tissu pour certains modèles. Ma paire de Yuketen Maine Guide modèle “04422m” est fabriquée en cuir marron (qui provient certainement de chez Horween). Elle dispose de 4 oeillets classiques métalliques ton sur ton, de 4 crochets d’attache rapide métalliques, et d’un dernier oeillet au sommet pour maintenir les lacets en place. C’est une chaussure conçue comme un mocassin, avec un “plateau” qui est cousu à la main avec une couture dites “point baseball” (“baseball stitch”), car elle ressemble aux coutures hachurées d’une balle de baseball. Bien entendu, cette technique de couture est plus difficile et prend plus de temps que la technique traditionnelle de couture manuelle.

couture main yuketen
yuketen maine guide baseball stitch

Pour le montage, c’est un Goodyear classique, aussi appelé cousu “trépointe”. La semelle extérieure vient de chez Vibram, une référence dans le domaine. Elle est très moelleuse et on sent qu’elle est conçue pour offrir une absorption maximale. Les autres parties de la semelle sont fabriquées en cuir à tannage végétal de première qualité. Le cambrion est métallique. La semelle intérieure est très différente des autres chaussures que j’ai pu avoir jusqu’alors. En effet, la partie sous le talon est surélevée par une couche de mousse supplémentaire placée sous la semelle intérieure, et qui vient épouser la voute plantaire. Cette partie est appelée le “cookie arch”. La sensation peut être déroutante au départ, mais elle devient très vite agréable. Les lacets sont en cuir. Ils sont coupés dans un cuir marron, mais les bords sont laissés brut, ce qui donne un beau lacet bicolore.

A DECOUVRIR SUR VGL
Close-up 2 In Corio richelieu

yuketen maine guide semelle vibram
Semelle Vibram
cuir yuketen
arriere yuketen maine guide
yuketen maine guide porte

UNE PAIRE ULTRA CONFORTABLE

Le confort n’est pas évident durant les premiers ports. Mais cela est courant avec toutes les paires de chaussures neuves. On peut parfois avoir des points de frottement désagréables. Il faut simplement ne pas forcer et les porter progressivement de plus en plus longtemps, jusqu’à ne plus jamais les quitter ! C’est exactement ce qui m’est arrivé avec mes Maine Guide. Elles sont aujourd’hui très souples et agréables. Elles épousent parfaitement la forme de mon pied. Il ne faut pas trop les serrer au niveau de la cheville pour garder une bonne mobilité.

chaussure yuketen maine guide

UN STYLE A PART

Avec son look de mocassin Sebago ayant passé un mois dans une réserve Amérindienne, cette Maine Guide est une petite merveille d’originalité. C’est une paire qui sort de l’ordinaire sans trop en faire. Elle se laisse très bien porter avec un jean ou un chino, et malgré ce qu’on peut penser, elle passe avec énormément de tenues décontractées.

yuketen maine guide portes

Ce n’est pas une paire qui se porte avec un pantalon trop slim, car elle est relativement volumineuse. Le miens était d’ailleurs légèrement trop étroit. Si je dois vous conseiller une seule couleur, c’est ce sublime marron qui passe partout. Vous l’avez compris, c’est une paire que j’adore et j’achèterai certainement d’autres modèles dans les années à venir. Enfin, il faut que je trouve de la place chez moi avant !

Yuketen est vendu chez End Clothing, Royal Cheese, Mr Porter, Gomina, et on peut faire de bonnes affaires sur ebay. Le site de la marque : https://www.yuketen.com/

REMONTER
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link