Vous lisez
SUR LE GRILL

SUR LE GRILL

Arnaud Chanteloup
thermometre Char Broil Professional Black Edition

S’il y a bien une chose que j’aime quand je suis à la Maison VGL, c’est de pouvoir cuisiner dehors. Ce n’est pas un secret, vous le savez si vous me suivez sur Instagram, c’est au moins une fois par semaine. J’aime l’odeur de la chipo persillée ou de la côte de boeuf qui grillent doucement sur le feu. C’est certainement un reste de cet homme primitif dont nous descendons tous !

Le barbecue est pour moi une vraie manière de cuisiner, et pas seulement un truc exceptionnel qu’on ne fait que le week-end. Mais pour vraiment en profiter, il faut une bonne organisation. Il est nécessaire d’avoir du bois bien sec ou un charbon de bois de qualité. Il faut allumer au bon moment et surtout ne pas attendre trop longtemps pour mettre en cuisson. On connait tous l’histoire : “on mange quand ? – Dans 20 minutes” – et 20 minutes plus tard l’apéritif n’est même pas servi et le barbecue est déjà prêt…

Tout ça pour vous dire que j’en avais un peu raz le couvre chef de me coltiner l’allumage du brasier. Voyant ma passion pour le “BBQ”, le fabricant américain de barbecues à gaz Char-Broil m’a récemment contacté pour tester un modèle de leur gamme. Je vous le dis direct, j’étais à deux doigts de mettre le mail à la poubelle.

Comment ça “un barbecue à gaz” ? À GAZ ? Pour moi, si c’était à gaz ce n’était pas un barbecue. Le seul vrai barbeuc’ c’est de la braise rougeoyante et des vêtements qui puent la fumée. Le seul VRAI barbecue c’est quand t’as une tenue dédiée pour l’ouvrage et une tête de petit ramoneur quand tu as terminé ton affaire.

Et puis j’ai ravalé mes principes et décidé de tester pour me faire une idée.

Un barbecue 3 feux

Pour tester, j’ai choisi le modèle “Professional Black Edition 3500”. Il fait donc parti de la gamme “Professional”, juste en dessous de la gamme “Platinium”. C’est une belle bête de 56kg sans la bouteille de gaz qui se place à 1m30 de hauteur, juste à portée de spatule ! Il est divisé en 4 parties :

  1. À gauche d’abord, c’est le plan de travail où on peut poser ses gants, son plat, ses ustensiles. Il est de bonne taille, je ne l’ai pas trouvé trop petit à l’usage ;
  2. À droite, le second feu qui permet de faire cuire des légumes à la poêle par exemple, et qui une fois le couvercle fermé donne une seconde surface de travail ;
  3. Au milieu, le grand couvercle qui s’ouvre avec une large poignet et qui cache la partie cuisson principale avec 3 feux et la grille de maintien au chaud sur le dessus ;
  4. En dessous, les deux portes dissimulent la bouteille de gaz (qu’on peut aussi mettre sur le côté), les piles pour l’allumage, quelque fils de la machine et il reste de la place pour des accessoires.

La structure de ce modèle est entièrement en acier et elle arrive en pièce dans un carton au moment de la livraison. Il faut compter environ 1 à 2 heures de montage en fonction de votre habileté, mais tout est parfaitement expliqué sur le manuel. La majorité des pièces sont en acier ou en fonte, et seuls quelque boutons ou accessoires sont en plastique. L’ensemble est robuste.

Les grilles de cuisson sont en fonte, ce qui permet une répartition et une rétention optimale de la chaleur. C’est aussi un métal résistant à la rouille, contrairement à l’acier. On connait tous ces grilles de barbecue bas de gamme entièrement rouillées qui ne donnent pas vraiment envie d’y poser de la viande.

grille barbecue Char Broil Professional Black Edition 3500
Les grilles en fonte

Ces grilles recouvrent non pas les brûleurs, mais d’autres grilles elles en inox qui sont le système de cuisson appelé “TRU-Infrared™” dont le but est de répartir la chaleur de manière uniforme tout en donnant des grillades plus juteuses et en économisant du gaz. Honnêtement, je ne n’ai pas procédé à des tests comparatifs de “jutosité” de la viande et de consommation de gaz, mais il est certain que la chaleur est totalement uniforme partout sur la grille, même dans les coins. Une grille de maintien au chaud juste au dessus de la grille de cuisson principale permet de stocker les aliments qui cuisent plus rapidement que les autres, ce qui est très pratique, surtout quand tout le monde n’est pas encore à table. On peut aussi faire cuire d’autres aliments plus lentement ou faire griller du pain par exemple. Cette partie semble gadget au départ, mais elle est pratique à l’usage.

TRU-Infrared™
Le système TRU-Infrared™

Sur ce barbecue à gaz, pas besoin d’allumettes puisqu’il est équipé d’allumeurs électriques appelés “Surefire” alimentés par 4 piles AA, qui permettent avec un seul bouton de lancer tous les brûleurs. Fini l’allumage avec des cubes ou au SP98 !
Il est équipé de 4 roulettes très robustes pour le déplacer sur une terrasse, avec frein pour le stabiliser. Elles sont très résistantes, mais je vous en parle un peu plus loin car elles ont une limite.

Un usage simplifié

Ce qui change déjà d’un barbecue à bois c’est la simplicité d’allumage. C’est vraiment un bonheur de ne pas avoir à se prendre la tête. Il suffit de tourner 3 boutons et c’est allumé. On allume et on le laisse tranquillement monter à la température souhaitée. Pendant les photos, il est monté à 150°C en 7 minutes, et grimpe rapidement à 250/300°C. On peut contrôler directement la température sur le couvercle via le thermomètre intégré. D’ailleurs le couvercle est très agréable à l’usage, il est bien lourd et les caoutchoucs de protection amortissent les chocs quand on le laisse retomber.

Une fois qu’il est bien chaud, la cuisson est parfaite. La fonte permet de saisir correctement et la répartition de la chaleur ne donne pas différences de cuisson. C’est aussi un gros soucis sur les barbecues à charbon car il est très compliqué d’avoir une chaleur identique partout. Là c’est vraiment l’idéal. Une fois les premières pièces cuitent, par exemple si je fais du porc et du boeuf, je place le boeuf sur la grille de maintien au chaud en attendant que les autres finissent tranquillement de griller, et j’apporte tout en même temps à table.

J’ai aussi trouvé intéressant d’avoir 3 feux séparés qu’on peut allumer en fonction des besoins. Par exemple, quand nous sommes seulement 2 à table il n’est pas nécessaire d’allumer les 3 feux. Je peux juste en garder un seul et éviter de gaspiller du gaz inutilement. Côté capacité, la marque dit qu’on peut faire manger au maximum 6 personnes avec ce modèle, mais honnêtement je pense que 10 voir 12 personnes est plus réaliste. C’est vraiment un grand barbecue.

Côté accessoire j’en ai 5, les plus utiles : une brosse, une spatule et une pince qui sont dans le set de 3 pièces du débutant, une paire de gants de protection et un thermomètre numérique. C’est indispensable d’avoir une spatule et une pince avec un manche assez long pour se protéger des projections et de la chaleur, tout comme une bonne paire de gants anti brulure pour isoler ses mains du chaud. La brosse est utile pour nettoyer sans rayer, contrairement à une brosse métallique classique. Et pour terminer, un thermomètre à viande pour gérer la cuisson avec précision.

Le nettoyage

C’est le point dur !

Faire griller au barbecue est souvent très salissant. On en met partout. Et je confirme, ça saute dans tous les sens. Mais c’est bien normal, et le plus important est d’avoir un barbecue qui se lave bien. Ici c’est le cas, les surfaces sont facilement lavables avec une éponge et il n’y a pas une tonne de petits recoins inaccessibles. Les grilles sont livrées avec un outil spécial qui épouse parfaitement leur forme, permettant d’un coup de retirer les parties grillées, et la brosse Char-Broil permet aussi d’enlever les résidus. Je pensais galérer à laver un barbecue de ce type et ce n’est pas le cas. C’est certes un peu plus compliqué qu’un BBQ à charbon avec une simple grille en acier, mais on gagne tellement de temps à ne pas avoir à gérer le feu qu’on peut bien prendre quelques minutes pour nettoyer !

A voir

Les points d’attention

D’abord, les roulettes. Elles sont très solides. Vraiment. Je leur fais faire du 4×4 dans mon jardin et elles ne bronchent pas. Je vais me calmer quand je lui aurais trouvé un endroit, car pour l’instant la terrasse n’est pas terminée, c’est pour cela que je dois déplacer le barbecue souvent. Mais dans tous les cas, ces roulettes sont faites pour une surface parfaitement plate, pas pour se balader dans l’herbe. Il vous faudra prendre un modèle différent comme un Performance 330B si vous comptez le faire rouler dans votre jardin.

Second détail, la bouteille de gaz. Si vous souhaitez la faire passer sous le barbecue, pensez à prendre un petit modèle. J’ai choisi un bouteille “Malice Butane” qui passe en dessous et dont la consigne ne coûte que 2€ (le butane peut geler pendant l’hiver s’il fait 0°C, alors que le propane gèle à -42°C, je devrai rentrer ma bouteille à l’abris cet hiver). Attention à récupérer auprès de votre fournisseur de bouteille de gaz le bon détendeur à visser sur votre tuyau qui est fourni avec le barbecue, car chaque bouteille à son embout. Les bouteilles “Calypso” ou “Viseo” ne passent pas, alors que “Le Cube” Butagaz passe, mais avec une consigne à 34€. Dans tous les cas, vous pourrez utiliser tout type de bouteille si vous ne souhaitez pas la mettre en dessous, puisqu’il y a un trou sur le côté du barbecue pour laisser sortir le tuyau. Je trouve ça moins beau, mais ça peut être utile pour les personnes qui veulent brancher une bouteille classique de 13kg.

Un passage réussi au gaz

Est-ce que je suis content ? Oui !
J’ai décuplé mon nombre d’utilisation du barbecue, et j’ai surtout supprimé le temps que je passais à gérer le feu de mon ancien barbecue à bois. Je garde ce dernier de côté à l’occasion, mais je pense qu’il sera compliqué de quitter le gaz. On s’habitue vite au confort. Et puis finalement la différence avec un barbecue “classique” est si faible. Je n’étais pas un partisan du gaz, mais c’était par principe et par méconnaissance. Comme quoi, il aurait été dommage de ne pas changer d’avis.

Les produit :

En partenariat avec Char-Broil. Voir notre charte éthique.

A. Chanteloup © 2012 - 2020

Remonter

S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que toi !
close-link