MAISON

SIMBA

etiquette matelas simba

Avant-propos : vous l’avez peut-être vu sur Instagram, j’ai récemment acheté une petite maison à la campagne, à rénover entièrement et à meubler. Ce projet me donne l’occasion de lancer sur VGL une partie “maison”, qui regroupera à la fois des inspirations et l’avancement de cette rénovation. Voici le premier produit que j’ai eu l’occasion de tester récemment, et qui inaugure cette colonne.

* * *

Si vous eu l’occasion de vous acheter un matelas un jour, ou si vous pensez bientôt en changer, vous avez probablement réalisé que c’est un plaisir intense… je blague, c’est un bordel sans nom !!! Entre les différents conforts, les types de technologies, les finitions, les modèles (tous différents en fonction des revendeurs) et une impression d’être pris au piège une fois le matelas acheté, c’est franchement compliqué de s’y retrouver sereinement. De quoi décourager même les plus motivés.

Quand j’ai commencé à parler de mon projet de maison sur les réseaux sociaux, j’ai reçu des messages de plusieurs marques me proposant de tester leur produit, dont Simba. J’ai accepté, à une seule condition : “je parlerai de vous uniquement si je dors aussi bien qu’à l’hôtel.

Il m’ont répondu : “CHALLENGE ACCEPTED !”

simba carton

Cette grosse boite renferme un matelas !

simba cutter

et aussi un cutter !

Vous imaginez donc que si j’en parle, c’est que ce matelas a passé le crash test.

Pour résumer rapidement les sensations que j’ai eu avec ce produit, je peux dire qu’il a “un accueil moelleux, mais un maintien ferme“. C’est la phrase classique pour dire que c’est moelleux mais pas trop. Il faut quand même avoir le dos maintenu quand on dort.

Sur le descriptif, on voit qu’il est composé de 5 couches :

  1. une première couche supérieur très moelleuse
  2. une mousse en latex synthétique qui donne de la fraicheur
  3. 2500 ressorts coniques ensachés pour minimiser le transfert de mouvements : pour faire simple, si vous avez le plaisir de dormir à deux, si votre voisin / voisine bouge, vous ne le / la sentirez pas. C’est VRAIMENT un détail important !
  4. une mousse à mémoire de forme pour un confort 5 étoiles
  5. une mousse “haute résilience” qui donne le maintien

Mais finalement peu importe qu’il y du poil de chameau ou du latex à l’intérieur, le plus important c’est d’être bien dessus, et surtout de bien dormir.

texture matelas simba

La première couche ultra moelleuse 

Mes 10 premières nuits sur un Simba 💤

D’abord quand vous le recevez, le matelas arrive dans un carton. Il est comprimé dans un sachet plastique, sous vide comme un magret de canard ! Une fois déballé avec le cutter livré dans la boite, il peut être l’installé tout de suite. L’avantage c’est que ce matelas s’adapte à tous les sommiers, et même à des palettes en bois. Il suffit ensuite d’attendre quelques heures qu’il regonfle totalement, et c’est parti pour une première nuit !

deballage matelas simba

Le déballage. Merci Selim de m’avoir prêté tes mains pour la photo !

La transition de l’ancien – trop – vieux matelas au Simba s’est déroulée en douceur. Pas de mal de dos dû au changement de literie, pas de nuit entrecoupée pour s’habituer aux nouvelles sensations, bref un sommeil facile assez rapidement. Et qui dit nuit paisible, dit réveil léger. En terme de confort et de sensations, c’est le parfait compromis. Un peu de maintien, un peu de moelleux, et les maux de dos sont soulagés.

J’ai rapidement tout résumé et je n’ai malheureusement aucune critique à faire sur ce matelas…

fermeture eclair matelas simba

Des finitions impeccables 

Le seul défaut à noter : le matelas Simba dégage une odeur au déballage, due à la compression du produit dans son sachet sous vide. Elle disparait au bout de quelques jours et je vous recommande de laisser la pièce aérée pour aller plus vite.

moelleux matelas simba

Le moelleux du dessus !! #chamallow

Sans pression ! 😴

Mais imaginons que ça soit mal passé avec mon matelas. Si je n’avais pas aimé, je faisais comment ? J’étais bloqué avec mon gros machin gris et blanc chez moi pour les 10 prochaines années ???

Et Non ! Ce que je trouve dingue c’est qu’on ne prend pas vraiment de risque en achetant un Simba. Vous le verrez sur le site, il y a 100 nuits d’essai avec le matelas. S’il ne me plait pas, je peux le renvoyer.

En plus, le prix est raisonnable par rapport à la concurrence et varie entre 350€ et 950€ en fonction de la taille. Le plus grand modèle fait 2m par 2m… vous imaginez le bonheur ultime d’avoir 4m² de lit. C’est presque la taille d’un studio à Paris !

Dans tous les cas je suis convaincu par ce matelas que j’installerai aussi à la campagne. Il a un peu changé mes nuits, donc je le garde. J’espère qu’il changera les vôtres comme celles des autres clients.

Bonne nuit…

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE OFFERT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ? 😎

TÉLÉCHARGE MON GUIDE GRATUIT 🆓

déjà + de 10.000 lecteurs
OUI JE VEUX
close-link
LE CLUB VGL

Pour recevoir toutes les infos sur le bracelet.
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !