STYLE

BASUS

ensemble basus sur chemise carpenter pantalon workman

L’histoire de la marque Basus est avant tout celle de Stan et Florence Desmarty, un couple à la ville comme dans le travail, qui a lancé en 2014 cette marque de vêtements pour homme, avec pour ambition de construire un vestiaire assez classique, mais avec des touches d’originalité. Ces “touches”, le couple les apportent avec des empiècements en liège naturel, une matière que Florence et Stan ont découvert début 2015 et qui est le fil conducteur de la marque depuis son installation dans sa première boutique au pied du Perchoir à Paris.

Depuis le lancement, la marque propose chaque saison une collection complète pour homme, du t-shirt à la parka. Toutes les pièces sont dessinées par Florence, la créative du couple, qui maitrise les coupes et les volumes de ses pièces avec un véritable talent.

site internet basus

Le but était au départ d’utiliser du liège pour créer des meubles et réchauffer l’atmosphère de la boutique, mais ils ont ensuite découvert que tranché en fines feuilles et appliqué sur un tissu, le liège devient une sorte de “cuir naturel” qu’ils ont rapidement utilisé, et qu’ils aiment détourner et appliquer sur quasiment toutes les pièces de la collection par petites ou grandes touches.

Mais en plus d’être une matière originale, la production du liège véhicule des valeurs qui sont chères à Stan et Florence. Le liège est un vivier d’emploi dans tout le bassin Méditerranée depuis des siècles, et notamment au Portugal. C’est aussi un produit vertueux, car les forêts de chêne ne sont pas coupées, on vient juste décrocher l’écorce des arbres tous les 9 ans et tout ce qui prélevé est utilisé ou recyclé.

Mais le but n’est pas de devenir “une marque de liège” comme le dit Stan, et Basus est avant tout une marque de vêtements qui fait de beaux produits.

boutique basus paris 17

Devant la boutique Basus située dans le 17ème à Paris

Une confection qui ne blague pas.

Le Portugal n’est pas seulement le lieu de production du liège, puisque c’est aussi là où sont confectionnées les collections de Basus. Devenu le véritable atelier de l’Europe, ce pays est aujourd’hui une bonne signature “made in” quand je regarde sur les étiquettes des vêtements. La qualité des ateliers portugais est vraiment excellente, et elle permet surtout de produire des vêtement à un prix raisonnable.

Lors de nos discussions, Florence a souvent insisté sur le fait qu’il est important de proposer des prix accessibles, mais aussi de privilégier de véritables relations avec les usines. C’est pour cela que 100% de la production est réalisée en Europe, notamment pour être sur place lors du développement des produits et de toutes les étapes clefs de la production. Au final, 80% de la collection est confectionnée au Portugal et 20% dans le reste de l’Europe, dont la France.

ensemble basus moleskine

Fidèle à ses valeurs, la marque utilise des matières naturelles comme le coton ou le corozo (pour les boutons) et parfois des matières recyclées. Mais le plus important est la qualité de la fabrication et les détails des collections Basus. Les pièces sont bien dessinées et bien conçues. Les coutures sont toujours propres et bien droites. Les tissus sont bien évidemment surjetés après avoir été coupés pour éviter qu’ils ne s’effilochent et pour offrir un rendu impeccable. Les poches disposent de points de renforts sur les zones de tension. L’ensemble respire la qualité, il suffit de toucher les produits pour s’en rendre compte.

Les 4 pièces de la précommande “based on us”

A l’occasion du lancement de leur collection en précommande j’ai testé les 4 pièces de la capsule Basus appelée “based on us”, mais aussi un ensemble en moleskine bleu marine qui est directement en stock.

Pour la partie précommande, Florence et Stan sont revenus à leur préocupation d’origine qui est de mettre “l’humain au coeur de la marque“. Le nom “Basus” est d’ailleurs une contraction de “based on us”, qu’on peut traduire littéralement par “basé sur nous” (ou “selon nous”). Quoi de plus naturel pour eux d’intégrer les clients dans le processus de création et de leur demander leur avis sur les prochaines collections.

Basus a donc fixé une période de vote de plusieurs semaines pendant laquelle les clients devaient voter pour l’un des 3 looks proposés. Finalement, c’est le look Urban Legend qui a été plébiscité par 61% des votants et c’est sur cette base que les 4 produits ci-dessous ont été développés :

  • La chemise Ribber
  • Le blouson Badge
  • Le t-shirt Based On Us
  • Le pantalon Parangon

Le look Urban Legend (à gauche)

La chemise Ribber

La chemise “Ribber” est réalisée en deux tissus. Le premier est un Oxford blanc fabriqué au Portugal et le second un Oxford bleu rayé fabriqué en Espagne. Les deux modèles ont des boutons en corozo, une matière naturelle, et sont confectionnés au Portugal. C’est une chemise à col officier, mais sa particularité est surtout d’avoir des poignets en bord côte (comme un sweater) qui cassent le côté formel des poignets boutonnés de la chemise classique, pour lui donner un look totalement décontracté.

Cette pièce est vraiment une réussite. La coupe est parfaite pour moi, les longueurs sont bonnes, et le côté décontracté du modèle lui permet d’être portée un peu plus large et confortable qu’une chemise “business” classique.

basus chemise blanche

La chemise “Ribber” blanche

basus chemise rayee personnalise

La chemise “Ribber” bleu rayée blanc.

A droite : chaque pièce en précommande est marquée au lazer du nom de son propriétaire.

Le blouson “Badge”

Ce blouson inspiré des vestes de coach est confectionné dans un drap de laine fabriqué au Portugal. C’est un blouson assez court, avec deux poches sur les côtés et un col rabattu. L’intérieur du blouson est doublé en flanelle de coton brossé à carreaux et dispose d’une poche portefeuille. Le poignets sont resserrés par un élastique, sans patte de serrage, ce qui lui donne un côté encore plus décontracté.

blouson badge basus

Le blouson “Badge” bleu marine

Le t-shirt “Based on Us”

Le troisième produit de la collection est un t-shirt blanc en jersey de 170 grammes, de très belle qualité. Le jersey est vraiment dense et agréable à toucher. Je sais que ce tissu tient très bien dans le temps car j’ai pu voir à la boutique des modèles lavés et portés pendant plusieurs années, puisque Basus utilise ce jersey depuis longtemps. C’est un t-shirt à la coupe légèrement ajustée, avec une impression en liège faite en transfert à chaud. L’ensemble rend vraiment bien. C’est du costaud.

Le pantalon “Parangon”

Le nom de ce pantalon vient de l’expression ” c’est un parangon de vertu “, qui signifie que c’est un exemple, un modèle. Et ce n’est pas un euphémisme pour ce pantalon dont la coupe est une réussite. J’avoue que j’ai cherché ce type de coupe très légèrement carotte depuis pas mal de temps en prêt-à-porter sans jamais tomber dessus. Soit c’était trop carotte, soit trop slim. Celui-ci est vraiment parfait. C’est la même coupe que le pantalon Carpenter que je teste un peu plus loin dans l’article, mais sans les poches plaquées. Ce pantalon “Paragon” est vraiment une belle référence.

basus pantalon parangon

Le pantalon “Paragon” couleur fauve 🦁

* * *

Attention, pour ces 4 pièces, les précommandes se terminent le 23 novembre 2018 (dans seulement quelques jours ⚠ ) et les livraisons auront lieu autour du 15 décembre 2018.

Pour ce qui est de la collection principale, donc disponible de suite, j’ai testé un ensemble veste-pantalon qui m’a inspiré une sorte de costume décontracté du week-end.

Un ensemble en moleskine grattée pour se réchauffer

C’est une tenue ULTRA confortable et chaude, parfaite pour l’automne et l’hiver. Un truc tellement agréable à porter que je pourrais être capable de ne porter que ça !

En haut, cet ensemble se compose d’une sur-chemise “Carpenter” agrémentée de deux grandes poches plaquées sur les côtés, d’une fermeture boutonnée avec de gros boutons en bois sombres et d’un col chevalière. Les poignets ont une patte de capucin avec fermeture boutonnée. Il y a une poche pectorale à gauche, mais pas de poche intérieure. C’est une sorte de veste de travail bien revisitée.

sur chemise basus carpenter

Cette veste se marie en bas avec le pantalon “Workman” qui a la même coupe que le Parangon de la collection en précommande, mais qui dispose de deux grandes poches plaquées à l’avant à la manière des ” fatigue pant ” de l’armée américaine, et deux petites poches plaquées à l’arrière, sans rabat ni boutonnage.

ensemble basus moleskine bleu marine

L’ensemble est confectionné dans un tissu moleskine gratté qui a le toucher d’une flanelle et qui se révèle être très chaud à l’usage. Ce tissu est aussi très souple, ce qui donne au final un ensemble terriblement confortable. J’ai personnellement adoré ces deux pièces. A mon avis, une fois que tu l’enfiles, tu n’as plus du tout envie de le quitter. C’est en tout cas la sensation que j’ai eu. D’ailleurs j’ai été obligé de partir avec !

* * *

Finalement, après plusieurs années à avoir observé la marque et ses collections, je dois dire que Stan et Florence sont arrivés à superbe niveau avec leurs dernières collections. Toutes les pièces sont le résultats de plusieurs années d’expérience, tant sur les coupes que sur les détails, et elles savent se démarquer des basiques trop classiques qui manquent parfois de saveur.

La collection actuellement en précommande augure de bonnes idées pour les prochaines saisons.

Bravo à eux et longue vie à Basus !

Arnaud

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord, j'aime les beaux tissus et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance masculine, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.
GUIDE GRATUIT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ?

TÉLÉCHARGE MON GUIDE
Plus de 11.000 lecteurs
OUI JE VEUX
close-link
INSCRIS-TOI ICI

Pour recevoir toutes les infos sur Verygoodlord
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !