Test du blaireau Vie Long, en crin de cheval

    Aucun

    Après le test de la crème à raser Simpsons que j’ai publié le mois dernier, quoi de plus logique que de tester un bon blaireau ! Je vous propose donc aujourd’hui de découvrir le blaireau Vie Long, fabricant de blaireaux de rasage en crin de cheval basé en Espagne. Ce test est réalisé en partenariat avec le site e-commerce Rasage Classique, spécialiste des accessoires de rasage traditionnel.

    1 – La marque

    Aucun

    Implanté depuis 1940, Vie-Long est le premier fabricant de blaireau de rasage Espagnol. Il cultive le secret de ces magnifiques blaireaux en crin de cheval, fabriqués à la main dont les poils sont traités pour allier douceur et robustesse.

    En règle générale, la touffe d’un blaireau de rasage Vie-Long est constituée à 35% de poils de crinière, pour la douceur, et 65% de poils provenant de la queue du cheval pour le ressort, une propriété importante pour garantir un bon massage de la peau, étape nécessaire à la préparation du poil avant le rasage.

    2 – Esthétique du produit et prise en main

    Aucun

    Dès le déballage, on est surpris par la forme inhabituelle de ce blaireau. La touffe de 60 mm est très étroite, le manche en bois couronné d’une bague en métal est plutôt petit : je reste perplexe devant ce produit que je n’avais encore jamais testé.

    Les finitions du produit appliquées sur le bois et la bague métallique sont bonnes. Elles donnent un aspect vieilli au produit. J’ai bien aimé ce clin d’œil « old school » que je trouve plutôt réussi. + 1 sur cet aspect vintage donc !

    S’agissant de la prise en main, c’est juste top ! En calant le manche du blaireau dans la paume de la main, le bout des doigts sur la base de la touffe ce qui permet de la pincer légèrement la touffe pour appliquer la mousse de manière précise, comme sous le nez par exemple.

    Petit bémol : j’ai trouvé que l’odeur de la touffe était assez persistante. C’est le même problème avec les blaireaux en soie de porc … Pour des rasages plus agréables, je vous conseille de laisser tremper le blaireau chargé de mousse quelques heures se débarrasser de l’odeur, qui est normale au début pour les touffes dotées de poils naturels.

    3 – Test de la mousse

    Après plusieurs essais sur différents savons et crèmes (Proraso | Nivea | Simpsons| Mühle | L’occitane), ce blaireau me donne toujours une bonne mousse. Celle-ci est humide, homogène et dense comme j’aime. La longueur des poils permet de bien garder l’humidité nécessaire pour une bonne préparation de la barbe, bien plus qu’avec la soie de porc ou du synthétique.

    Evidemment, le crin de cheval reste en dessous du poil de blaireau mais il est, selon moi, bien plus polyvalent. En effet, le poil de blaireau étant plus mou, il va avoir du mal à s’imprégner d’un savon dur, contrairement au crin de cheval.

    Pour ceux qui ont l’habitude de la soie de porc, comme avec notre test du blaireau Semogue, vous allez avoir une mousse plus humide et plus onctueuse donc plus protectrice. Pour les adeptes du blaireau, c’est au niveau de la sensation sur le visage que vous verrez une différence.

    4 – Application et ressenti

    A mi-chemin entre la robustesse de la soie de porc et la douceur d’un blaireau, ce blaireau Vie-Long en crin de cheval est à la fois dur et doux sur le visage. Bien humide, ses poils massent la barbe énergiquement pour ramollir le poil de barbe mais sont assez longs pour avoir cette sensation de caresse caractéristique du « silvertip » de blaireau.

    [NB : le silvertip est le type de poil caractéristique du blaireau, le plus « haut de gamme » avec l’extrémité des poils paraissant naturellement blanche. Ils ont une capacité de rétention d’eau très importante.]

    5 – Verdict

    IMG_4575

    Pour 11 Euros seulement, vous pouvez avoir un blaireau fait à la main par des artisans Espagnols, avec un look très soigné et une qualité qui n’a rien à envier aux « Simpsons » et aux « Plissons ». | Acheter ici |

    Je trouve que ce blaireau est un bon compromis entre soie de porc et blaireau. A la fois robuste et doux, ce blaireau trouvera sa place sur votre étagère sans problème.

    Bonne mousse Messieurs !

    Et à très vite pour un nouvel article sur le rasage traditionnel.

    Nicolas

    Crédit photo : Nicolas Cortell

    Previous ArticleNext Article
    Il aime les fines lames et les bonnes mousses, spécialiste des peaux douces, c'est le rédacteur de la rubrique "Rasage". Retrouvez le sur Google+

    2 Comments

    1. Le plus simple est de s’en servir, l’odeur disparaîtra très rapidement. Dans l’urgence, faire tremper quelques heures le blaireau dans de l’eau chaude + savon. Puis rincer et aérer.

    2. le blaireau a une odeur très désagréable que puis je faire pour enlever cette odeur

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Envie de mieux t'habiller ? Télécharge mon guide gratuit
    Télécharger