René Lacoste, légende du tennis français et baron de la mode

    Dans le cadre de la campagne de Bwin pour célébrer les grandes figures sportives, j’ai choisi aujourd’hui de vous présenter Jean René Lacoste (1904-1996).

    Ce grand joueur de tennis français, a retenu toute mon attention pour ses réalisations dans deux domaines très différents : son palmarès mondial en tennis et l’empire dans la mode qu’il a bâti. Voici une présentation de son parcours exceptionnel.

    Le mousquetaire, star du tennis des années 1920

    Né dans une famille parisienne aisée, le 2 Juillet 1904, René Lacoste ne joua son premier match de tennis qu’à l’âge de 15 ans, mais son ascension sur les podiums sera fulgurante.

    En 1926 et 1927, René Lacoste a été classé numéro un mondial. Il a remporté en simple sept titres majeurs dans sa carrière : l’Open français en 1925, 1927 et 1929, Wimbledon en 1925 et 1928, et l’US Open en 1926 et 1927.

    En tant que membre des Quatre Mousquetaires (avec Henri Cochet, Jean Borotra, Jacques Brugnon), l’équipe française de tennis a remporté la Coupe Davis en 1927 et 1928.

    Le crocodile, créateur d’une marque légendaire

    René Lacoste, surnommé « le crocodile », est aujourd’hui dans tous les esprits principalement grâce au logo crocodile apposé sur tous les vêtements de la marque éponyme. Les historiens de la mode estiment que ce crocodile est le premier exemple d’une marque qui affiche ostensiblement son logo sur un vêtement de sport.

    René Lacoste a expliqué plus tard l’origine de son surnom, « le crocodile » : La presse américaine m’a surnommé « le Crocodile » après un pari que j’ai fait avec le capitaine de l’équipe de Coupe Davis. Il m’avait promis une valise en peau de crocodile si je gagnais un match important pour notre équipe.

    Le public américain a retenu ce surnom qui soulignait ma ténacité sur les courts de tennis, de ne jamais abandonner ma proie ! Mon ami Robert George me dessina alors un crocodile qui fut brodé sur le blazer que je portais sur les courts.

    998339212fb581ab3edbbfff59422d92-e1371128962581

    Des vêtements de sport révolutionnaire

    Après une carrière de tennisman exceptionnelle entre 1925 et 1930, René Lacoste range sa raquette et se lance dans les affaires. Il crée de nouveaux produits liés à l’univers du tennis comme des balles plus rapides, la première raquette en acier et des vêtements de sport.

    En 1933, René Lacoste (29 ans) et son ami, André Gillier, fondent la Société « Chemise Lacoste », qui produit les chemises à manches courtes que Lacoste lui-même avait portées sur les courts. La chemise Lacoste est une révolution pour les joueurs de tennis de l’époque qui portaient tous des chemises à manches longues.

    Son tissu en maille « jersey petit piqué », surnommé code « 12 12 », est plus léger et permet une meilleure aération que le jersey de coton classique. Les manches courtes et le col confortable visaient à faciliter les mouvements des joueurs de tennis.

    D’abord inventés pour jouer au tennis, les polos Lacoste sont devenus plus tard des vêtements de référence pour d’autres sports, comme le golf – discipline dans laquelle la fille de René Lacoste était championne – avant de percer sur le marché du prêt-à-porter dans les années 1970, portés par l’engouement de la génération preppy aux États-Unis, qui fait du polo Lacoste un symbole.

    La chemise à manches courtes Lacoste devient alors la pierre angulaire d’un empire de la mode !

    1933-the-first-advertisement-for-lacoste-shirts-c2a9-rights-reserved-for-editorial-use-only1

    Le crocodile devient prêt-à-porter haut de gamme

    Aujourd’hui, Lacoste est devenu un groupe international qui distribue vêtements, souliers, accessoires et parfums. En 2012, Lacoste a été racheté par le groupe Suisse Maus Frères Holding pour un coût estimée à plus d’un milliard d’euros. En 2000, le créateur français Christophe Lemaire, prend en charge la direction de l’activité vêtements de Lacoste.

    La marque s’oriente vers le haut de gamme, et sa popularité fait encore une fois un bond en avant. Christophe Lemaire soutient que de nos jours « un polo Lacoste prend des significations différentes dans des contextes différents. C’est un produit transversal qui peut être porté au country club, par un chauffeur de camion, ou une star du rap ».

    En 1996, René Lacoste est mort à l’âge de 92 ans à Saint-Jean-de-Luz, mais le célèbre logo crocodile est bel et bien vivant, ornant environ 25 millions de nouveaux articles d’habillement chaque année.

    A bientôt,

    Loïc

    Share the love 😉

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! Cela aidera le blog à se faire connaître et augmentera sa visibilité. Merci d’avance et rendez-vous sur Twitter | Facebook | Instagram !

    Previous ArticleNext Article
    Fondateur de Verygoodlord. Pocket square activist. Aime les tartes aux pommes et les jolis stylos.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Envie de mieux t'habiller ? Télécharge mon guide gratuit
    Télécharger