LE RASAGE TRADITIONNEL

rasage traditionnel

Art aujourd’hui oublié, le rasage est passé – en un demi siècle – de la perpétuation d’une technique séculaire à une corvée matinale à éviter.

Comme le chapeau ou la moustache, les traditions disparaissent et la barbe de 3 jours est aujourd’hui légion chez les allergiques au rasoir. Mais il ne faut pas enterrer la lame de guerre à jamais, car le rasage traditionnel est voué à perdurer. Tordons le cou aux idées reçues qui ont fait disparaître – à tort – cet art de vivre économique et efficace.

Intro : je n’évoquerai ici que l’utilisation du rasoir dit « de sûreté » inventé à la fin du XIXe siècle par la Gilette Company. Ce type de rasoir dispose d’une lame à double tranchant remplaçable et permet un rasage plus sûr sans risque de se couper comme avec un couteau de barbier. C’est le type de rasoir utilisé par Serge Gainsbourg en 1975 quand Philippe Bouvard lui demande de se raser en direct à la télévision !

Voici quelques commentaires de lecteurs adeptes du rasage traditionnel:

rasage traditionnel meilleurrasage traditionnel avec utilisateur rasage traditionnel avis utilisateur homme rasage traditionnel avis

1 – Pour un rasage et un monde meilleur !

Une méthode de rasage douce

« Douce » ! Ainsi pourraient être qualifiés à la fois le rasage et la texture de votre peau une fois rasée. Votre femme va adorer. Soyez rassuré, l’utilisation d’un rasoir de sûreté n’est pas réservée à une élite d’hommes experts et habiles.

A savoir : Nous sommes absolument tous capables d’utiliser ce type de rasoir, sans aucun risque de coupure et sans entraînement spécifique. Yes you can !

Une méthode de rasage économique

Un demi siècle de marketing a réussi à nous faire croire que multiplier les lames ou ajouter des leds au manche d’un rasoir changerait la qualité du rasage. Il n’en est rien ! Seule la facture change et celle-ci n’est pas en faveur du client.

Le rasage traditionnel peut paraître plus onéreux au départ, car il nécessite l’achat d’un blaireau et d’un rasoir, mais il revient finalement nettement moins cher sur la durée. En comparaison les têtes de rasoir multilames coûtent entre 2,50€ et 4,50€ l’unité alors qu’une lame de rasoir de sûreté coûte entre 0,06€ (c’est celles que j’utilise depuis des années !) et 0,60€. Le calcul est rapidement fait !

De plus, les produits utilisés lors du rasage traditionnel ont l’avantage d’être beaucoup plus durables. Un bol de savon à raser peut vous durer un an et coûte entre 5€ pour le moins cher et 15€ pour un bol plus élaboré, et jusqu’à 41€ pour un bol luxe. Vous pouvez alors investir dans de bons produits !

Le rasage traditionnel

Une méthode écologique. Le rasage “green” !

Le rasage traditionnel est écologique à double titre. L’usage d’un rasoir de sûreté ne produit comme déchet que des lames en métal, rien de plus ! Cela ne représente donc rien par rapport aux rasoirs à tête interchangeable ou pire aux rasoirs jetables (sauf s’ils sont recyclés).

Enfin, les produits de rasage traditionnel sont – le plus souvent – constitués d’ingrédients naturels et conditionnés simplement dans des tubes ou des boites contrairement aux mousses en bombe par exemple. Ce qui est bon pour votre porte-monnaie est aussi bon pour la planète. Chic !

Old school, good school !

Il y a certaines évolutions qui sont bénéfiques pour le confort ou l’hygiène. Il n’est pas question pour moi de vous vanter un retour au XVIIIèeme siècle ! Mais nous devons admettre que les multilames des grandes marques ne représentent qu’un argument marketing pour vendre toujours plus cher un produit basique en essayant de le complexifier.

Le résultat de la commercialisation de ces produits n’est cependant pas à la hauteur.

La vieille école est une bonne école !

2 – Le nécessaire de rasage : les indispensables

Choisir un rasoir de sûreté

Un rasoir de sûreté est avant tout un bel objet comme j’aime. Doté d’une tête métallique, le manche peut être constitué de différentes matières (métal, bois ou corne…) ou recouvert d’un grip. Passer d’un rasoir classique à ce type de rasoir est similaire à passer d’un stylo Bic à un Mont Blanc !

Vous prendrez plaisir à utiliser cet objet, à en prendre soin voire à en collectionner plusieurs.

Comment choisir un rasoir de sûreté ?

Pour le choix de votre rasoir de sûreté, tout est histoire de tests et d’affinités. Il est conseillé de commencer par un rasoir à peigne fermé, c’est à dire un peigne où le bord du rasoir est droit, et d’évoluer ensuite vers un peigne ouvert, c’est à dire un peigne au bord crénelé.

Le rasoir à peigne fermé est recommandé pour les débutant ou / et les ceux qui se rasent tous les jours. Sa tête permet de bien protéger la peau, mais évacue moins bien les poils qu’un peigne ouvert. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé pour les hommes qui se rasent tous les 3 / 4 jours. Voici ma sélection de 10 rasoirs à peigne fermé qui valent le coup.

Le rasoir à peigne ouvert est lui destiné à ceux qui ont une fréquence de rasage plus espacée. L’ouverture du peigne permet d’évacuer plus facilement le poil et capte plus facilement les poils longs.

Le rasage traditionnel

Pour trouver votre rasoir, vous pouvez vous renseigner en boutique – Rasoir Service par exemple – pour juger par vous même du poids et de la qualité des produits. Vous pouvez aussi acheter sur internet chez Mencorner, Le Comptoir de l’hommeArt du barbier ou Rasage Classique par exemple ou encore trouver un rasoir vintage sur Leboncoin.

Il y a aussi un large choix sur AmazonLes rasoirs que je recommande pour débuter : de gauche à droite

Merkur 34C | Merkur 38C | Merkur 180.

image

A lire : Comment se raser au coup chou ?

Comment choisir des les lames pour rasoir de sûreté ?

Le choix de la lame est une question d’affinité et d’expérience. Il existe une multitude de marques, de modèles et de prix. Pour ma part j’utilise des lames shark qui me vont très bien, mais qu’il faut changer fréquemment. Elles sont à 5,90€ les 100 lames, ce qui vous fait environ 200 ou 300 rasages. Oui vous avez bien lu ! Je sais, c’est énorme pour un ci petit prix. Je vous le disais en début d’article, cette méthode de rasage est très économique.

Vous pouvez tester toutes les marques en achetant des packs de plusieurs marque (comme celui-ci), ou des petites lots de 50 lames (comme celui-ci). Un conseil, une fois que vous aurez vos lames fétiches (après plusieurs tests), achetez-les en grand lot (50 ou 100) pour réduire le prix par lame. Vous pouvez aussi trouver des “super packs” qui permettent d’acheter plus de marques en même temps. C’est parfait pour tester et trouver les lames qui vont parfaitement vous convenir : pack de 50 lames | pack de 100 lames | pack de 140 lames

Pour un rasage économique les Shark (0,06€/lame – Amazon) ou les Derby (0,10€/lame – Amazon) sont excellentes. Si vous avez un meilleur budget, les Merkur (0,7€/lame par 100 ou 1€/lame par 10) sont un très bon choix.

D’autres marques de lames à tester : Feather | Derby Premium | Astra | Wilkinson | Gillette | Lord (il manque juste le “verygood” devant le nom !)

Comment choisir un blaireau ? Votre futur meilleur ami !

Le blaireau est un accessoire indispensable pour un rasage traditionnel de qualité. Cette petite brosse permet de préparer le poil au rasage en l’aidant à se lever et en le ramollissant. Grâce à lui, le rasage est plus net et plus doux. De plus, la sensation de massage du blaireau sur la peau est très agréable et relaxante. Petit plaisir matinal !

On différencie les blaireaux en fonction de la qualité du poil et du type de manche. Du premier prix au blaireau haut de gamme, les appellations sont les suivantes, classés du moins doux au plus doux :

  • « Pure Badger » pour l’entrée de gamme
  • « Fine ou Best Badger »
  • « Super Badger »
  • « Silertip Badger » pour un blaireau haut de gamme

Plus le poil est de qualité, plus il est doux et clair.

Le choix du blaireau doit se faire en fonction de l’utilisation. Pour un rasage quotidien, optez pour un blaireau de bonne qualité d’une marque reconnue (Edwin Jagger, Omega, Plisson). C’est un investissement pour la prochaine décennie !

Pour un rasage occasionnel, choisissez un blaireau moins couteux. Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’un support à blaireau (env. 10€) est indispensable pour maintenir le blaireau tête en bas durant le séchage et ainsi faire que l’eau s’échappe correctement. Je trouve ce support + bol très pratique. Ce modèle blaireau + rasoir est vraiment bien aussi. Pour se faire plaisir, voici des blaireaux haut de gamme de chez  Plisson ou Edwin Jagger.

image

Comment choisir son savon à barbe et sa crème à raser ? “Alice, ça glisse…”

Good bye la bombe de mousse ! Vous rentrez désormais dans l’ère du rasage respectueux de votre peau. Sounds good ?

Les savons et crèmes à raser sont là pour préparer le poil, lubrifier la peau et aider au rasage en laissant un parfum délicat. Le savon est conditionné sous forme de bol ou de stick alors que la crème est en tube ou en pot.

Choisissez fonction de votre type de peau, de votre parfum préféré et de votre budget. Le coût d’un savon ou d’une crème va de 1,50€ (Bol à raser Monsavon) à plusieurs dizaines d’euros. En moyenne, un savon coûte 5 à 15 euros et dure entre 6 mois et 1 an selon l’usage ! Pour information, Derby, Monsavon et Wilkinson sont des savons ou des crèmes d’entrée de gamme qui remplissent très bien leur fonction (avis d’utilisateur !).

N’hésitez pas à vous faire plaisir en investissant dans un bol Martin de CandrePlisson Joris ou Crabtree & Evelyn qui sont plus chers, mais dont la qualité est incomparable. Pour bien s’équiper et faire monter sa mousse, optez pour un véritable bol à raser en inox de chez Edwin Jagger (15€).

Sélection de savons pour tous les prix : Derby (4€) | Wilkinson (7€) | Edwin Jagger (9€)Proraso (6€)Proraso peau sensible (7€) | Taylor (24€) | Crabtree & Evelyn (28€) | Kyoku (45€)

image

3 – La technique du rasage à l’ancienne

Préparer sa peau (facultatif)

Il est conseillé de se raser après sa douche. L’humidité et la chaleur de l’eau aidant à préparer la peau. Idéalement, le petit déjeuner se prend après le rasage car la mastication rend la peau plus fragile car mieux irriguée par vos petits vaisseaux sanguins.

Une serviette chaude est aussi un excellent moyen pour ramollir les poils du visage et aider au rasage. Pour les moins courageux, aspergez-vous tout simplement le visage avec de l’eau chaude et ça devrait faire l’affaire !

Commet préparer sa mousse à raser ? Une étape indispensable.

Prenez votre blaireau, trempez le dans l’eau pendant 1 à 2 minutes et secouez le légèrement pour évacuer le surplus d’eau. Ensuite faites quelques mouvements circulaires sur le savon pour commencer à récupérer un peu de produit sur le blaireau et finissez par faire monter la mousse soit sur votre peau soit dans un bol. Si vous utilisez une crème, déposez une petite noix de crème au fond d’un bol à raser avec un peu d’eau et faites des mouvements circulaires avec votre blaireau pour faire monter la mousse. (La mousse ne monte pas ?? Voici un vidéo explicative)

Dans les deux cas, ne mettez pas trop d’eau pour que la mousse soit assez dense pour être protectrice. Etalez la mousse ainsi fabriquée sur votre peau. La friction entre le blaireau et la peau va hydrater le poil jusqu’à sa base (Oui Monsieur !) et contribuer à améliorer la coupe et le passage de la lame.

N’hésitez donc pas à passer votre blaireau plusieurs fois au même endroit.

Comment utiliser un rasoir de sûreté ?

Les choses sérieuses commencent ! Le rasage peut se faire en deux ou trois temps

Le premier passage du rasoir se fait toujours dans le sens du poil et le second passage dans le sens contraire du poil. Certains perfectionnistes ajoutent un troisième passage dans le sens du poil pour un résultat parfait. A vous de voir ! Si toutefois le passage à rebrousse poil vous irritez trop, tentez plutôt un passage en travers du poil.

Conseil : n’oubliez pas de remettre de la mousse entre les passages.

Concernant la technique de rasage, elle est différente de celle au rasoir à tête interchangeable. En effet, vous n’avez pas besoin d’appliquer de pression sur votre rasoir de sûreté parce que le poids du rasoir est suffisant pour couper le poil. Si vous avez tendance à trop appuyer, essayez de tenir votre rasoir par l’extrémité du manche.

Le bon angle de rasage se situe entre 30 et 45 degrés par rapport à votre visage. Pensez qu’un rasage respectueux de la peau se fait en plusieurs fois et que le poil se coupe en passages successifs. Je vous recommande de passer plusieurs fois sans forcer plutôt que d’essayer de passer une seule fois en appuyant sur votre rasoir.

Je vous suggère deux vidéos explicatives afin de comprendre la technique du rasage traditionnel en image : Comment faire monter sa mousse à raser et Comment se raser avec un rasoir de sûreté.

Quel après rasage choisir ?

La Dolce Vita !

C’est probablement le moment le plus agréable et bénéfique pour l’hydratation de votre peau. Pour cela, prenez une serviette pour le visage (ce genre de serviettes) et passez la sous l’eau chaude. Essorez et déposez la sur votre visage pendant une trentaine de seconde. N’est-ce pas fantastique ?

Je vous recommande de passer une pierre d’alun sur votre visage fraîchement rasé afin de calmer les irritations et resserrer les pores. Pour utiliser votre pierre d’alun, il suffit de la mouiller légèrement et de frotter directement sur les parties rasées de votre visage. Ca picote un peu, surtout si vous êtes micro-coupé, mais les propriétés astringentes de la pierre d’alun permettent de refermer les pores de la peau et d’arrêter les saignements. J’utilise cette pierre d’alun (5€) qui a une petite boite assez pratique pour la ranger. La durée de vie de ce produit est très très longue, j’ai la mienne depuis 1 an !

Ensuite, il est recommandé de protéger sa peau avec une crème ou baume hydratant (voici celui que j’utilise et qui viens de chez Aesop) par exemple, en évitant les produits à base d’alcool.

Le choix est large ! A vous de choisir en fonction de vos goûts.

image

Le rasage traditionnel, c’est facile

Vous êtes désormais rasé à la perfection et votre femme adore votre nouvelle peau de bébé ! De nos jours, beaucoup trop d’hommes considèrent le rasoir comme le dernier instrument de torture moderne.

Mais les rasoirs aux miles lames ou électriques sont finalement les seuls responsables de cette réputation. Le rasage au rasoir de sûreté laissera votre porte-monnaie au repos et votre peau proprement rasée sans irritation. Si vous n’êtes toujours pas convaincu par la technique du rasage traditionnel, vous pouvez toujours tenter celle-ci : ici !

Et vous, quel type de rasoir utilisez-vous ? Que pensez vous du rasoir de sûreté ? Un modèle de rasoir ou des produits à recommander ?

Vous avez une question ? N’hésitez pas à la poster dans les commentaires !

Vous pouvez aussi me rejoindre sur InstagramFacebook  ou bien Twitter pour recevoir davantage de news menswear !

A bientôt,

Arnaud

Arnaud Chanteloup
Fondateur de Verygoodlord etGiotho.com, j'aime les voyages et les lunettes rondes. Passionné de photographie et d'élégance, je distille sans relâche mes conseils et coups de coeur.

38 Comments

  1. @Arnaud,

    > Prépares tu bien ta barbe avant le rasage ?

    Je procède toujours de la même façon :
    – douche
    – crème de pré-rasage que je laisse agir pendant que je fais monter le savon (type “peau sensible”)
    – blaireau pendant 1 minute minimum
    – 3 passes (en remettant de la mousse entre chaque passe, et en diminuant l’aggressivité du rasoir)
    – rinçage à l’eau très froide
    – séchage par tapotement
    – pierre d’alun que je laisse agir le temps de nettoyer mon blaireau, mon bol, mon rasoir (Merkur Futur) et ma lame
    – crème après rasage hydratante

    Au premier rasage avec une lame neuve, je n’ai aucune trace sur le visage et une peau de bébé.
    Au 2em rasage, j’ai quelques coupures.
    Au 3em rasage, il m’est impossible de sortir dans l’heure qui suit le rasage, car j’ai le visage en sang à cause des micro-coupures. Il faut que j’attende que ça sèche pour pouvoir enlever toutes les traces.

  2. pour ma part, une lame me fait de 20à 25 rasages. J’utilise un blaireau Wilkinson et du savon, soit Wilkinson, soit Proraso, soit d’autres. L’huile de rasage est très bien, je l’utilise en vacances

  3. Hello Bob,

    Concernant la durée de vie d’une lame, tout dépend de ton type de barbe.
    > Barbe dure : environ 5 à 7 rasages
    > Barbe douce : environ 7 à 9 rasages (dans le meilleur des cas).
    (infos confirmées par un spécialiste de chez Planète Rasoir à Paris)

    J’ai une barbe dure, je fais 3 passages par rasage, et je n’ai jamais eu de problème. Il m’arrive d’avoir des irritations parfois, mais j’ai plus l’impression que cela dépend de la manière dont je prépare ma peau.

    Prépares tu bien ta barbe avant le rasage ? Si ce n’est pas le cas, je te recommande de te passer une huile de rasage pour lubrifier et éviter les irritations. Je te recommande aussi l’utilisation d’un blaireau qui permet de bien lever le poil.

    Tiens moi au courant après ces changements. 😉

    A très vite,
    Arnaud

  4. J’ai du mal à savoir combien de fois on peut utiliser une lame.
    J’ai acheté un pack d’échantillons de marques de lames (12 marques différentes), et à chaque fois, c’est la même chose :
    – premier rasage : nickel
    – deuxième rasage : ça gratte un peu et j’ai quelques coupures
    – troisième rasage : ça arrache et je saigne de partout donc je jette la lame

    (1 rasage = 3 passages : sens du poil, contre-sens du poil, en travers)

    Même si les lames sont beaucoup moins cher, devoir en changer à chaque rasage ne me parait pas très DD.

    Peut-être est-ce ma peau qui ne supporte pas les rasages successifs ?

    Je n’avais absolument pas ce problème avec mon Wilkinson Quattro vibrant, malgré un rasage quotidien et des lames qui me duraient plusieurs mois et jamais aucune coupure.

    Autre question : est-ce que vous utilisez le DE pour vous raser le crane ?

  5. Hello Gautier,

    Merci pour ton commentaire.
    Mieux vaut totalement oublier les multilames !!

    J’espère que tu as trouvé ton bonheur dans les rasoirs de sûreté.

    A très bientôt,
    Arnaud

  6. Les rasoirs multi-lames rasent très bien, nonobstant le risque de provoquer de pousses de poils sous la peau. Mais à quel prix ! Il ne vous a pas échappé que dans un multi-lames, c’est les deux premières qui coupent le plus, les dernières faisant peu de travail. En clair quand on jette une tête multi-lames, on jette de3 à 4 lames qui n’ont pratiquement pas servi. L’idéal serait de les permuter, mais impossible, elles sont serties et les dessertir, les permuter et les sertir à nouveau , c’est difficile : je viens d’essayer, avec un résultat insatisfaisant. Je compte tirer parti d’un rasoir de sécurité dans lequel je mettrai deux lames. Je vous tiendrai au courant des résultats. A bientôt

  7. Merci de ton message Thib. Avant de porter la barbe, je faisais deux à trois rasages par lame. Tu sentiras, avec l’habitude, l’usure de la lame indiquant le moment pour la changer. Pour info : j’utilisais des lames de la marque “shark”. Bon rasage !

  8. Hello, merci pour cet article bien sympa ! qui donne très envie de s’y mettre 😉

    question : à quelle fréquence changer les lames ? Est-ce une nouvelle à chaque rasage ?

    Merci 😉

  9. Super article Arnaud !
    Moi je suis vendu avec le rasage électrique.

  10. Bonjour,

    nouvellement converti au rasoir de sécurité, je vais déposer mes rasoirs jetables chez Emmaus !! J’avais peur des coupures, que nenii le rasage est tout aussi efficace qu’avec 5 lames juxtaposées, et quelle classe dans un salle de bain : bol, rasoir et support , sans compter la réduction drastique de la production des déchets.

  11. Merci beaucoup Nino pour ton témoignage sur le rasage traditionnel ! Une super aventure en effet. Ps. Nombreux tutoriels rasage sur la chaîne youtube.

  12. Ce style de rasage est vraiment super bien !!! Mais attention, pour les nouveaux qui pourraient se décourager parce qu’au début, on met un peu de temps pour s’habituer … Mais le résultat en faut la peine.
    On dit qu’il y a plus de risque de coupures pour les premières fois … J’ai fait super attention et aucune coupure 😉
    En bref, testez et faites votre propre avis 😉 Vous ne serez pas déçu !

  13. Hello Skippy,
    Merci pour ce retour d’expérience. Je note tes bons conseils 😉
    A très bientôt,

  14. En ce qui me concerne, pour la partie “après-rasage”, je conseillerais de se remettre du savon sur le visage le temps de nettoyer le rasoir, etc… puis de plutôt s’appliquer un gant de toilette trempé d’eau bien froide (glacée pour les hommes, les vrais. 😉 ) à la place de la pierre d’alun qui pique un peu (oui ok, beaucoup…) et surtout qui assèche beaucoup trop la peau et qui fait ressentir des tiraillements pendant quasiment toute la matinée. La conjonction des deux (savon + eau très froide) fonctionne extrêmement bien et cela permet même de stopper les éventuels saignements.

    Une fois ceci fait, Je tamponne le visage avec une serviette de toilette, le fait qu’elle soit à température ambiante fait le boulot après le gant glacé et remplace très bien une serviette chaude (qui met de l’eau partout).

    Enfin, le baume ou la crème, qui permettent de mettre la touche finale à ce petit moment typiquement masculin.

    Signé: un pogonotome heureux (2 ans au coupe-chou, quotidiennement)

  15. J’ai acheté un Merkur 2311.
    J’ai voulu faire le test sans prendre ma douche avant : grosse erreur, ça déchire 🙂
    Ce matin, j’ai donc testé : premier bilan, une petite coupure, quelques poils mal coupés par peur de me couper. Je me rasais au gilette, le geste est différent. Je dois réapprendre à me raser. L’outil est beau dans la salle-de-bain. Je raconterai la suite sur mon site : le beau rasage est un moment plaisir. Old school, good school !

  16. J’ai découvert depuis peu le monde du rasage traditionnel un peu par hasard et j’avais que je m’y suis pris de passion!

    Comme tu le dis : “Old School! Good School!” et c’est le chemin que nos anciens ont appris à maîtriser sans avoir d’autres alternatives!

    Et ça n’aurait pas été plus mal de ne pas voir apparaître dans les rayons des supermarchés toute ces pseudos gammes de rasoirs ultra efficaces et ultra glissants et ultra… videurs de compte en banque avec des paquets de lames tous plus chers les uns que les autres…

    Et tout homme qui se respecte appréciera d’avoir comme meilleur ami un… Blaireau de qualité 😉

    En tout cas merci pour ce post bien détaillé et je salue ta remarquable plume!

  17. Merci beaucoup Yves ! Des sujets que vous aimeriez que l’on aborde en particulier ? Bonne journée !

  18. Je n ai pas vus le temps passer, un enorme merci pour le bon moment passe sur votre site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GUIDE OFFERT

ENVIE DE MIEUX T'HABILLER ?

TÉLÉCHARGE MON GUIDE GRATUIT
OUI JE VEUX
close-link
LE CLUB VGL

Pour recevoir toutes les infos sur le bracelet.
S'INSCRIRE
sans spam - on déteste ça autant que vous !
LE BRACELET VGL EST

LANCÉ ! 






 
DECOUVRIR
100 EXEMPLAIRES SEULEMENT
close-link