Comment choisir un chapeau pour homme : un couvre-chef cet hiver sinon rien ! *

    « À l’armée, on me disait toujours, si la tête est couverte, le reste aura chaud », répétait mon père.

    Si ce théorème reste à prouver physiquement, il n’en demeure pas moins un conseil de bon sens car quand revient la saison de l’hiver, naît le temps des écharpes et des couvre-chefs.

    L’hiver, cette véritable saison de l’imposture, permet de se cacher sous un bonnet, un chapeau ou une chapka, masquant de ce fait une capillarité sauvage impossible à coiffer, une calvitie naissante ou une mèche rebelle !

    Le couvre-chef hivernal devient donc, le temps d’une saison, l’indispensable allié masculin. Un atout de classe, un faire-valoir de premier ordre. Mais lequel choisir ?

    1. Éliminez les options farfelues

    Oubliez le béret, vous n’êtes pas retraité ! La casquette en laine aussi car vous n’êtes ni  chanteur de R’n’B ni un néo-Gavroche naïf.

    Enfin, l’idée étant de garder la tête et les oreilles au chaud, rappelez-vous que la casquette demeure une option estivale à éviter l’hiver.

    S’agissant de la casquette de baseball, dite « casquette américaine » elle ne devrait par sortir de vos réunions footballistiques hebdomadaires. Les accessoires « So Foot » resteront au vestiaire !

    2. Restons sobres en dehors des pistes de ski

    Optez pour un bonnet sobre, en laine fine ou à grosses mailles et de couleur unie. Choisissez-le de préférence côtelé. Ainsi, ma préférence va au bonnet gris à grosses mailles, ou brun clair, selon le manteau d’hiver choisi.

    Attention, évitez svp les bonnets marins rayés et aussi les rouges façon « Commandant Cousteau » – idem pour le bonnet péruvien bariolé que vous garderez pour le ski.

    Et si, envers et contre tout, vous souhaitez réveiller l’hiver avec un bonnet à motifs, évitez le rouge-vert « christmas beanie », bref restez sobres et décontractés !

    3. Un peu plus grand

    Il est conseillé de choisir un bonnet confortable et suffisamment large pour éviter l’effet « bonnet de bain ». De même, si vous avez choisi un bonnet noir et serré, gare au look voyou quand ce dernier descend bas sur les yeux – cela risquerait d’effrayer les gentilles mamies en doudoune qui affrontent le froid pour aller jusqu’à la boulangerie.

    4. Le chapeau des grands soirs. Ta-da !

    Votre option numéro 1 choisie, cherchez à présent le couvre-chef des grands soirs.  En effet, l’homme qui ne jure que par le port du bonnet stylé en journée, a toujours un chapeau plus classique dans son vestiaire pour varier les plaisirs. C’est un « must » à ne pas négliger !

    En hiver, le Borsalino (aka « fedora ») convient particulièrement bien aux sorties nocturnes. Associé à un manteau long ou une gabardine légère, il instillera à votre tenue un effet « années 20 » très chic !

    Petit conseil pour gentleman :

    Si votre dame porte un Borsalino lors d’une sortie à deux, de grâce ne mettez pas le vôtre ce soir-là ! Un Borsalino, c’est chic. Deux, c’est trop ! Laissez l’avantage à votre compagne elle vous remerciera.

    5. Avis de grand froid

    Si malgré tout, vos oreilles réclament plus chaud, plus haut et plus poilu, à vous d’assumer la toque qui se porte plutôt avec un manteau long mais fait un peu strict au quotidien. Gardez-la donc pour les grands soirs !

    Dans la famille des couvre-chefs à poils longs, la chapka donnera, elle, un côté aviateur sympa et vous pourrez la porter au quotidien – mais c’est un choix de style plus risqué.

    QUESTION : Et vous, quel est votre couvre-chef préféré ? Vous pouvez partager votre expérience dans les commentaires ci-dessous, sur twitter et facebook.

    A bientôt,

    Violette

    * Avis de fille, n’envisage pas de contradictions, attend d’être convaincue par des opinions divergentes ! 

    Share the love

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux ! Cela aidera le blog à se faire connaître et augmentera sa visibilité. Merci d’avance pour votre soutien ;)

    Sélection de produits :

    image

    image

    image

    image

    • Golden Hood – bonnet en laine camel, fabriqué à la main par grand-mère

    image

    Previous ArticleNext Article
    Fondateur de Verygoodlord. Pocket square activist. Aime les tartes aux pommes et les jolis stylos.

    1 Comment

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Envie de mieux t'habiller ? Télécharge mon guide gratuit
    Télécharger