Prendre le temps d’apprécier un GinTonic : témoignage d’un amateur éclairé

    Laissez-moi vous présenter les raisons qui font du GinTonic un cocktail d’exception. Attention, ce sont peut-être des raisons auxquelles vous ne vous attendiez pas forcément ! Soyez donc curieux Messieurs et suivez le guide 🙂

    Bonus : Découvrez une petite histoire du GinTonic à la fin de cet article.

    # 1 Le GinTonic éblouit par sa simplicité

    Faire plus compliqué serait difficile. Il vous suffit d’arroser le Gin de tonic, complétez le tout d’un zeste de citron et le tour est joué. La sensation de fraîcheur est immédiate, elle vous envahit ! Plus besoin de rechercher un bar expérimental à la mode pour siroter un bon cocktail : privilégiez la simplicité d’une boisson homemade.

    # 2 Le GinTonic aspire au calme

    Le plaisir que procure le GinTonic réside aussi, au delà de son raffinement gustatif, dans l’atmosphère qu’il dégage. Son blanc immaculé aspire à la sérénité, sa fraîcheur à une renaissance, le citron à un retour sur soi – une vraie séance d’introspection en somme ^^ Après une journée frénétique, le GinTo’ se déguste avec le sentiment du travail accompli, il appelle à la décontraction, à « laisser du temps au temps », disait François Mitterand.

    # 3 Le GinTonic, une ode à la musique

    Si le GinTo’ peut se commander dans votre night club préféré – ou dans une Warehouse où se produit votre artiste fétiche – je vous suggère de prendre le temps de l’apprécier dans un fauteuil club entre amis. Poussez au bout la doctrine GinTo’, et vous pourriez ressentir le besoin de faire appel à votre chaîne stéréo pour écouter une musique décontractée, épousant la simplicité de cette boisson. Je vous ai d’ailleurs dégoté un podcast très sympa…

    # Bonus : Petite histoire du Gin en 9 lignes seulement

    Le Gin doit son succès à Guillaume d’Orange III, futur roi d’Angleterre, qui avait interdit l’importation du Cognac français d’une part, et développa la production d’un alcool de grain et de baies de genévrier, proche du « Genever », baptisé Gin d’autre part. Au delà du succès qu’emporte le Gin auprès des sujets de sa Majesté, la Royal Navy y voit un moyen de lutter contre le paludisme qui parsème les rangs de la Marine – le Tonic contenant de la Quinine. Enfin, l’Amiral Nelson y ajouta le citron, riche en vitamines C, afin de prévenir du scorbut : c’est la naissance du célèbre GinTonic qui n’aura cesse de se populariser à travers les années ! Aujourd’hui encore, la Reine Elizabeth, est connue pour apprécier ce cocktail …

    Voilà tout est dit, je tenais à présenter aux lecteurs de Verygoodlord « l’école du GinTo’ ». Ce cocktail a, selon moi, toutes les caractéristiques pour vous extirper de votre quotidien et vous faire redécouvrir le bonheur que procure … la simplicité d’un cocktail entre amis !

    A bientôt,

    Guillaume

    L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

     

    Previous ArticleNext Article
    Fondateur de Verygoodlord. Pocket square activist. Aime les tartes aux pommes et les jolis stylos.

    7 Comments

    1. On peut également remplacer le zeste de citron par une rondelle de concombre frais. C’est encore meilleur, avec un gin Hendricks, « tankafer »…

    2. Au verre ou au goulot, le Gin est une réelle source d’inspiration !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Envie de mieux t'habiller ? Télécharge mon guide gratuit
    Télécharger