4 jours à Marrakech : Les bonnes adresses de la perle du sud !

    Es saadi Marrakech

    Le monde est un livre et ceux qui ne voyagent pas n’en lisent qu’une page. Saint Augustin

    4 heures du matin, nuit noire.

    L’heure est aux derniers préparatifs pour le départ. La nuit a été courte, rythmée par l’insomnie et l’envie de découvrir Marrakech, ses charmes et ses bonnes adresses !

    Les sacs à dos sont prêts, sans doute trop plein mais qu’importe. L’important reste de partir, prendre un vol vers une destination que je ne connais pas, être étonné, vivre.

    Sur le chemin de la Gare du Nord, des livreurs honorent les commandes des commerçants tandis que des noctambules, vêtus d’habits du soir, inondent de leur joie, les rues encore humides de la capitale.

    Paris est une fête ! Ceux-là l’ont bien compris.

    Au croisement de la rue de Dunkerque et du boulevard Magenta, les phares du taxi s’allument. Dans la voiture, encore froide et grisonnante, le silence laisse place aux rêves. Derrière la vitre, je pense déjà à Marrakech …

    Il est 5h30 quand nous déambulons dans les couloirs de Roissy. Escaliers mécaniques, affichage publicitaire et turboréacteurs … Tels sont les bruits et les images de la ville industrielle.

    En attendant le départ pour le Maroc, je commence à répertorier quelques bonnes adresses que l’on m’a communiquées. Comment le séjour s’est-il passé ? L’avion est-il parti à l’heure ?

    Voici le récit de mon voyage dans la ville ocre.

    SO LONG MARRAKECH !

    ***

    JOUR 1 – Arrivée à Marrakech par le train de nuit Fès-Marrakech

    11h00 – Prendre ses quartiers dans un grand hôtel

    Es saadi Marrakech

    Pour mon séjour à Marrakech, pendant cet hiver particulièrement doux (entre 20 et 25 degrés sur place), j’ai choisi de rester dans le quartier Hivernage, l’un des quartiers modernes de Marrakech, à proximité immédiate du quartier de Guéliz.

    Construits sous l’impulsion du roi Mohammed VI dans les années 2000, ce quartier reflète le confort des villes modernes avec de larges avenues sur lesquelles se juchent des immeubles modernes, des spots très orientés lifestyle (cafés, restaurants gastronomiques, lieux dédiés au bien-être etc) … àcontre-pied du centre historique de Marrakech.

    Après deux jours passés à Fès, l’une des quatre villes impériales marocaines avec Marrakech (le 21 ème arrondissement parisien ?), Rabat et Meknès, pas moins de 9 heures de train de nuit, j’ai posé mes valises au Palace Es Saadi.

    Changement d’ambiance dans ce grand hôtel 5 étoiles, un resort splendide disposant d’une vue panoramique sur les montagnes de l’Atlas. Sur place, l’accueil chaleureux du personnel du palace précède notre premier verre de thé à la menthe dans la ville rouge.

    Quelques biscuits marocains, puis exploration de l’hôtel !

    marrakech 2015 (1 sur 27)

    Après quelques pas au bord de la piscine de l’hôtel, je suis séduit par ce resort qui, contrairement à d’autres hôtels à proximité immédiate du centre historique, dispose d’un immense jardin, véritable havre de paix.

    Là-bas, les arbres sont protégés, la propriétaire des lieux demeure très engagée pour la protection de l’environnement, les fleurs sont partout, terrasses et solariums ne seront qu’un prétexte supplémentaire pour décompresser !

    J’aurai pu passer la journée au Es Saadi, mais l’envie de découvrir la ville nous démange. Nous ne passerons donc que peu de temps dans la piscine chauffée de l’hôtel le premier jour ☺

    Des photos de la chambre ci-dessous :

    marrakech 2015 (4 sur 27)

    marrakech 2015 (6 sur 27)

    marrakech 2015 (8 sur 27)

    13h00 – Piscine et bain de soleil

    marrakech 2015 (2 sur 27)

    15H00 – Repas sur le pouce dans un kiosque de Guéliz

    Premier contact avec la nourriture de Marrakech. Nous commandons quelques grillades et profitons du charme de Marrakech depuis la terrasse. Le thé à la menthe est remplacé par du coca-cola, comme un besoin de sucre après un long voyage en train et plusieurs longueurs dans la piscine de l’hôtel.

    16h00 – Départ pour le jardin Majorelle

    marrakech 2015 (11 sur 27)

    Un grand classique de Marrakech ! Où nous sommes restés jusqu’à la fermeture, ah ah ah … Ce jardin fait partie des plus belles promenades de la ville. Créé par le peintre Lorrain Jacques Majorelle en 1931, le jardin se situe rue Yves Saint Laurent, du nom de l’acquéreur des lieux en 1980, avec Pierre Bergé.

    Derrière les murs de l’installation, protecteurs contre les regards indiscrets, 300 espèces de fleurs, cactus et arbres cohabitent. Au fond du jardin, embelli par la mélodie de l’eau des bassins, vous découvrirez une superbe villa de type art déco recouvert du fameux bleu Majorelle, couleur omniprésente dans le jardin.  Un must !

    Jardin Majorelle Marrakech

    marrakech 2015 (9 sur 27)

    18h00 – Retour à l’hôtel Es Saadi pour se changer

    Dans la chambre, de petites surprises nous attendent, quelques pâtisseries marocaines et des bouteilles d’eau pour la route. A défaut de batterie, je laisse mon appareil photo à l’hôtel. Tant pis, d’autres photos souvenirs suivront. On fonce !

    L’hôtel n’est qu’à 15 à 20 minutes à pieds de Jemaa el-Fna. Nous faisons, comme très souvent durant ce voyage, l’impasse sur le taxi. These boots are made for walking … Ce qui nous permet aussi de découvrir la ville à fond et de faire des rencontres sur le chemin.

    19h30 – Prendre le pouls de Marrakech sur la place Jemaa el-Fna (ambiance garantie !)

    L’ambiance est complètement électrique ! Temple de la street food et du dîner marocain sur le pouce, la place Jemaa el-Fna ne vous laissera pas en reste ! En arrivant, offrez vous un jus d’orange pressé à la première roulotte que vous rencontrerez (4 dhs).

    Dans les guides, vous pourrez lire que sur Jemaa el-Fna on croise beaucoup de touristes. En fait, c’est partiellement faux. Compte tenu de l’animation à cet endroit, il a bien entendu beaucoup de touristes mais il y aussi, et surtout, beaucoup de Marrakchis et d’autres Marocains qui viennent dîner là le soir.

    La place Jemaa el-Fna est un lieu incontournable de la ville ! J’ai dîné là-bas tous les soirs (on y lie très vite des amitiés internationales). La tombée de la nuit reste le meilleur moment pour se rendre sur place. De loin, vous pourrez voir des nuages de fumée et les lumières des innombrables stands de cuisine marocaine.

    Après le repas, reprenez donc un bon jus d’orange (j’étais fan, désolé si j’insiste) ou quelques douceurs, les vendeurs de baklavas ne manquent pas vous verrez. Puis partez à la rencontre des musiciens, charmeurs de serpents (plus nombreux en journée), jongleurs, jeux de hasard ou d’adresse et autres diseurs de bonne aventure.

    JOUR 2 – Découvrir un peu plus les charmes de Marrakech, la perle du Sud

    9h00 – Petit déjeuner à l’hôtel Es Saadi

    marrakech 2015 (7 sur 27)

    5 minutes avant l’arrivée du petit déjeuner … Moineau says Hi ! 

    Vie de palace, le petit déjeuner est servi sur la terrasse de notre chambre. Nous avions passé la commande dans la nuit en rentrant de notre ballade. Il n’y a qu’un simple formulaire à remplir pour choisir toutes les douceurs que vous souhaitez déguster au réveil. Vous avez fait votre choix ? Accrochez le formulaire de commande sur la porte. Faites de beaux rêves dans le lit baldaquin.

    10h00 – Piscine et bain de soleil

    12h00 – Brunch de Noël

    marrakech 2015 (3 sur 27)

    Pour fêter Noël et déballer les cadeaux, nous sommes restés à l’hôtel jusqu’en début d’après-midi. Un programme riche en farniente : brunch de Noël suivi d’une session piscine chauffée, puis bain de soleil pour la forme. La vie est belle sous les palmiers du Es Saadi !

    18h00 – Se prélasser devant le coucher du soleil au Zwin Zwin Café

    Après une promenade dans les ruelles étroites de la Médina, nous avons rejoint le Zwin Zwin Café. Depuis le toit terrasse de ce café bobo (Zwin Zwin voulant dire bobo), nous admirerons le coucher du soleil avec une vue directe sur la Koutoubia, la plus grande mosquée de Marrakech. On profite de ce cadre cosy, calme et agréable, loin de l’effervescence de Jemaa el-Fna, et pourtant si proche, pour faire un point sur notre voyage. Pour le dîner, nous savons déjà où aller !

    21h00 – Dîner street-food sur la place Jemaa el-Fna

    22h00 – Dernier verre à l’hôtel La Mamounia

    Nous sommes arrivés à La Mamounia en fin de soirée, nous n’avons pas pu voir les jardins de l’hôtel mais il paraît que ça vaut vraiment le coup. Une amie m’a aussi parlé d’un excellent bijoutier parmi les boutiques de l’hôtel (Messieurs, idée cadeau pour Mesdames).

    Sur place, nous ne sommes pas allés au célèbre bar anglais, mais au second bar de l’hôtel, le bar italien. Concert live et Mojitos, pas de doute c’est les vacances. Le personnel est au petit soin et vous ne manquerez de rien. Exit le petit pot de cacahuètes, bonjour l’assortiment d’amuse-bouches. Tenue correcte exigée.

    Minuit – Deuxième et dernière nuit au Palace Es-Saadi

    marrakech 2015 (5 sur 27)

    JOUR 3 – L’aventure continue !

    9h00 – Petit déjeuner à l’hôtel

    10h00 – Se détendre dans le luxueux spa du Es Saadi

    marrakech 2015 (15 sur 27)

    Le parc hôtelier de Marrakech compte des dizaines d’hôtels de luxe, tous plus fastueux les uns que les autres, mais tous ne se valent pas.

    Dans la catégorie « grand confort et bien-être ultime », le spa du Es Saadi se trouve en très bonne place. L’hôtel dispose en effet de l’un des plus grands spa de la ville impériale.

    Situé sur plusieurs niveaux, le spa propose une piscine intérieure, plusieurs bains hammam, un sauna … de quoi assurer une véritable détente du corps et de l’esprit.

    Midi – Départ pour un ryhad situé au coeur de la Médina

    C’est l’heure du check out au Es Saadi. Nous faisons nos bagages et partons rejoindre un ryhad situé au cœur de la Médina, à moins de 10 minutes montre en main de Jemma el-Fna. Là-bas nous pourrons poser les sacs pour continuer d’explorer la ville.

    13h00 – Déjeuner sur le pouce dans un troquet de la médina

    14h00 – Flâner dans le quartier des souks

    Un séjour à Marrakech passe obligatoirement par un petit passage dans le souk. Sur place, couleurs, senteurs et saveurs orientales confrontent la folie ambiante, négociation, ânes, slalom en cyclomoteurs.

    Je profite de cet endroit pour shooter quelques photos pour le blog et rencontrer du monde. Je dois d’ailleurs envoyer par La Poste le portrait de deux frères Berbères que j’ai photographiés là-bas.

    marrakech 2015 (27 sur 27)

    marrakech 2015 (26 sur 27)

    marrakech 2015 (25 sur 27)

    16h00 – Découvrir l’histoire du Maroc à la Maison de la Photographie

    Nous poursuivons la découverte de la médina à la Maison de la Photographie de Marrakech. Ce musée, qui a aussi une immense activité d’archives photographiques, a ouvert ses portes en 2009.

    Dans cet ancien « foundouk », comprendre un caravansérail (l’équivalent des relais des postes) servant à l’accueil des marchands et des pèlerins, est conservé un important fonds photographique de plus de 4.000 tirages, s’étalant sur la période 1870 à 1960 environ. Une autre manière de découvrir le Maroc par l’intermédiaire des images. Foncez !

    Avant de partir, je vous recommande de faire un tour sur la terrasse panoramique. Là-haut, le charme des toits de la Medina a pour toile de fond les montagnes de l’Atlas. Ps. La carte propose des jus de fruits frais !

    19h00 – Dîner sur la place Jemaa el-Fna (Entre habitués !)

    Attablés avec un groupe de jeunes Marocains sous la tente de l’une des cantines de la place, nous testons les fameux sandwiches aux œufs, pommes de terre, fromage KIRI et cumin pour relever le tout (10 dhs). Un classique ! Certaines gargotes de la place sont d’ailleurs spécialisées dans la confection de ces sandwiches.

    20h00 – Savourer un thé à menthe au Café de France

    Situé sur la place, le Café de France dispose d’une grande terrasse panoramique avec une vue imprenable sur l’agitation de la place Jemma el-Fna. Pour changer du thé à la menthe, vous pouvez commander un « nos-nos », le café au lait marocain.

    Petit conseil : n’attendez pas à l’entrée du café que l’on vous propose une table, montez directement sur le toit terrasse et voyez s’il reste de la place.

    23h00 – Retour au ryhad puis départ pour le Sud du Maroc le lendemain, à 7H00 du matin

    JOUR 4 – De retour de 3 jours passés dans le désert, dernières visites à Marrakech avant de partir pour Casablanca

    marrakech 2015 (21 sur 27)

    10h00 – Chercher l’inspiration dans la medersa Ben Youssef

    Medersa Ben Youssef Marrakech

    Au cœur du dédale des ruelles de la Medina, nous arrivons devant les portes de la Medersa Ben Youssef, l’un des joyaux architecturaux du Maroc. Cette école coranique, dont la construction remonte aux années 1560-1570, accueillait autrefois des étudiants qui venaient apprendre la théologie, les mathématiques ainsi que d’autres enseignements.

    Ballade silencieuse dans ce lieu chargé d’histoire. On est comme transporté par l’architecture arabo-andalouse, les motifs ornementaux gravés dans le stuc ou dans du bois de cèdre, les carreaux de mosaïques splendides … Dans les étages, nous découvrons les chambres monacales des étudiants, certaines donnant sur la cour intérieure de la Medersa. Une visite incontournable à Marrakech !

    marrakech 2015 (24 sur 27)

    11h00 – Revivre les mille et une nuits au Palais de la Bahia

    Situé dans la médina, le long de la bordure nord du Mellah (quartier juif de Marrakech), le Palais de la Bahia, littéralement « Le Palais de la Belle » s’étend sur plus de huit hectares.

    Composé d’environ 150 pièces, toutes richement décorées (bois, marbre, céramique), et de plusieurs jardins et fontaines, ce palais reste à disposition de la famille royale. En effet, seule une petite partie des lieux est ouverte au public.

    Le jardin andalou, les appartements privés de la belle et la salle du conseil ne manqueront pas de plaire aux plus curieux d’entre vous.

    13h00 – Déjeuner copieux dans un restaurant de grillades avant de rentrer à Casablanca

    BONUS – Conseils pratiques pour votre séjour à Marrakech

    marrakech 2015 (17 sur 27)

    Transport et Taxis à Marrakech

    A titre personnel, je suis arrivé à Marrakech en train et j’ai utilisé le service de transfert proposé par l’hôtel pour me rendre au Es Saadi.

    Si vous décidez de prendre un taxi, sachez qu’il faut toujours négocier la course avant de monter dans le véhicule si le taxi ne dispose pas de compteur. Pour ce faire, gardez votre bonne humeur et le sourire. Attention, contrairement à d’autres villes du Maroc, certains taxis n’ont pas de compteur du tout !

    Nous venions de Fès, où la majorité des « petits taxis » (les taxis ne circulant qu’en centre-ville) activaient leur compteur dès la montée dans le véhicule. Là-bas, pas besoin de négocier, le compteur tourne et vous payez la course à l’arrivée.

    A Marrakech, c’est une autre histoire !

    Visite de la place Jemaa el-Fna et de la médina

    A l’approche de la médina vous aurez sans doute envie de prendre des photos de tout et de rien. Je suis passé par là moi aussi.

    Faites attention, il se peut que l’on vous demande de l’argent pour certaines photos, les groupes de musiciens demandent parfois des pourboires par exemple. C’est de bonne guerre, vous verrez.

    Envie de faire un bisou à un serpent pour une photo ? Il faudra aussi mettre la main au porte monnaie. (Mais les photos sont délires a priori ^^).

    Même chose pour une photo de vous, au milieu des pigeons qui s’envolent, dans un jardin bucolique avec comme toile de fond, ciel bleu, soleil et palmiers.

    Aussi, lorsque vous vous baladez aux abords de la place ou dans les ruelles de la Médina, ne vous laissez pas emmener par des enfants ou toute autre personne connaissant bien les ruelles alentours.

    Ces personnes sont en général des rabatteurs qui, avant de (peut-être) vous emmener dans le lieu que vous recherchez, vous feront passer par plusieurs adresses commerciales qu’ils connaissent bien.

    Seront au programme : la tournée des revendeurs de babouches, des tanneries installées sous forme de coopérative, des fabricants de produits cosmétiques à base d’huile d’argan et tutti quanti.

    But de l’opération ? Vous emmenez à la boutique du commerçant pour que ce dernier fasse des ventes. En retour, le rabatteur pourra percevoir une retro-commission et un bon pourboire.

    Si vous cherchez le calme

    Vous recherchez un peu de calme, loin de l’euphorie de la Medina ?

    Je vous recommande de visiter les jardins de la ville, ils sont nombreux et certains sont peu fréquentés, comme le jardin de l’Agdal et celui de la Mamounia.

    Vous pouvez aussi vous installer à la table d’un café disposant d’un toit-terrasse ou bien, le soir, sur la banquette de l’un des bars des grands hôtels de la ville.

    Loïc

    Previous ArticleNext Article
    Fondateur de Verygoodlord. Pocket square activist. Aime les tartes aux pommes et les jolis stylos.

    4 Comments

    1. Salut Loïc,
      Le récit de ton voyage et les photos donnent bien envie de partir …
      Francis

    2. Bonjour Ahmed, très peu au final car il y beaucoup de bons plans sur place. En revanche, je n’ai pas le chiffre exact de mes frais en tête.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Envie de mieux t'habiller ? Télécharge mon guide gratuit
    Télécharger